Comment sécher une tente de camping

  1. Accueil
  2. >>
  3. Installer un campement
  4. >>
  5. Tentes
  6. >>
  7. Comment sécher une tente...

Que vous partiez en grande randonnée ou en vacances en terrain de camping, la pluie et l’humidité ne sont pas vos meilleures amies.

Une averse ou une longue nuit de pluie et vous vous réveillez le lendemain avec une tente complètement mouillée, et vous devez pourtant la plier, soit pour continuer votre chemin, soit pour rentrer chez vous.

Le gros risque de plier une tente alors qu’elle est mouillée est que des moisissures se forment si vous ne la faites pas au préalable sécher.

Evidemment en randonnée, vous allez la remonter rapidement, mais rentrer une tente humide dans son sac à dos n’est pas la meilleure des idées, croyez-moi.

A moins d’être sous la pluie le matin, vous avez la possibilité de sécher votre tente avant de la plier.

Tout d’abord, vous devez vous assurer que vous avez une tente capable de résister à une certaine quantité d’eau (la colonne d’eau) surtout si vous campez dans un endroit propice aux précipitations. Ensuite, vous devrez faire sécher votre tente à l’air libre, où que vous soyez. Si ce n’est pas possible, vous devrez utiliser des accessoires qui faciliteront le séchage.

Quoiqu’il arrive, ne mettez jamais une toile de tente dans un sèche-linge, pas plus que vous ne devriez la laver en machine d’ailleurs. Vous risquez de l’endommager: matériau déformé, coutures fondues etc. Autant dire que vous êtes bon pour acheter une nouvelle tente.

Voici un tour d’horizon des différentes méthodes que vous pouvez utiliser pour sécher votre tente.

Sécher votre tente hors saison

Concrètement, cela arrive rarement. Mais vous pouvez anticiper une prochaine randonnée ou des prochaines vacances en camping.

Bref, vous la sortez de son hibernation pour la nettoyer. C’est une bonne idée. Laver sa tente au calme chez soi, permet de faire un nettoyage profond. C’est aussi l’occasion de vérifier que tout est en ordre, qu’il n’y a pas de trou ou de défaut d’étanchéité. Vous pouvez réparer la tente ou l’imperméabiliser une fois qu’elle est sèche.

Faire sécher sa tente chez soi n’est pas toujours simple. Tout le monde n’a pas forcément une pelouse ou la laisser sécher quelques heures. Cependant, il est préférable de monter la tente pour qu’elle sèche correctement.

C’est là ou cela devient compliqué, notamment pour ceux qui vivent en appartement.

Si vous avez une tente assez petite, vous pourrez peut-être vous en sortir simplement en suspendant votre tente à une tringle à rideau dans une pièce que vous n’utilisez pas souvent.

La monter dans le jardin, l’étendre sur le fil à linge, la monter dans le salon, la poser sur 4 chaises, toutes les solutions sont envisageables.

Ce que vous pouvez faire pour accélérer le processus, c’est la mettre en courant d’air et éponger l’eau ou l’humidité avec une serviette éponge. La serviette absorbe une partie de l’eau et la tente sèche plus vite.

Et si vraiment vous êtes pressé, allez-y au ventilateur ou au sèche-cheveux en position air froid. L’air trop chaud pourrait avoir un mauvais effet sur l’imperméabilisant ou sur les coutures.

Sécher une tente en camping au petit matin

Qu’il s’agisse de la rosée du matin, d’une averse de pluie tard dans la nuit ou d’une combinaison de tout, il y a de très fortes chances que votre tente soit a minima humide le matin au réveil. Vous pouvez essayez de limiter au maximum la condensation, mais le plus souvent, vous n’y échapperez pas.

Je vous conseille vivement de prendre le temps de sécher votre tente le matin, tout comme vous prenez le temps de prendre le petit déjeuner ou de faire votre toilette.

La première des choses est de secouer la tente pour faire ruisseler les grosses gouttes d’eau sur la surface. Ensuite, si le soleil pointe le bout de son nez, ôtez les sardines et déplacez la tente seule ou à plusieurs au soleil. Je n’hésite pas à la mettre sur une allée de circulation si besoin.

Si vous campez en forêt, essayez de trouver une clairière avec un peu de soleil à proximité.

Si il y a un peu de vent, c’est encore mieux, le processus de séchage n’en sera que plus rapide.

Une fois que vous avez trouvé le bon endroit, je vous conseille d’éponger l’eau ou l’humidité. Vous pouvez utiliser votre éponge de vaisselle ou un torchon ou une serviette. L’idée ici est de gagner du temps sur le temps de séchage. Je préfère avoir une serviette humide que je peux laisser sur mon sac à dos qu’une tente humide dans sa housse.

Si le vent est vraiment fort, déplacez la tente au soleil et replantez les sardines.

Même si il n’y a pas de soleil, et que vous ne pouvez donc pas sécher à 100% votre tente, donnez un coup d’éponge ou de serviette partout pour évacuer un maximum d’eau.

Dans ce cas, en randonnée, vous remonterez sans doute la tente le soir venue. Ce n’est donc pas très grave.

Mais si vous rentrez chez vous, sortez la tente de sa housse de rangement, nettoyez-la si possible et faites la sécher comme évoqué dans le premier point.

Comment bien ranger votre tente hors saison

Lorsque l’hiver arrive et que vous n’êtes plus d’humeur à faire du camping, ne laissez pas traîner votre tente au fond du garage ou du placard.

Je vous conseille de la monter en intérieur, de passer un coup de balayette ou d’aspirateur, et de la laver à l’éponge et l’eau claire. Ensuite, évidemment, laissez-la sécher le temps qu’il faut avant de la remettre dans sa housse.

Vous pouvez utiliser du savon doux type savon de Marseille ou du produit vaisselle si vous voulez. Rincez parfaitement la tente avant de la mettre à sécher.

C’est un peu fastidieux mais vous repartirez avec une tente comme neuve la prochaine saison.

L’idéal est de la laisser sécher 24 heures à l’abri, vous êtes sûr qu’il n’y aura plus une trace d’eau après cela.

Que faire si vous ne pouvez pas sécher votre tente?

S’assurer avant de partir que la tente est bien imperméable

La meilleure chose à faire est d’imperméabiliser la tente avant la saison, si jamais cela fait un moment que vous la posséder. Vous verrez peut être au fil du temps comme des morceaux de plastique transparent se détacher de la toile. C’est l’imperméabilisant qui se détache.

C’est à ce moment qu’il faut passer une couche d’un nouvel imperméabilisant, soit localisée soit sur toute la tente. Ne le faites pas précipitamment. Ce n’est pas très difficile mais vous pouvez rater l’imperméabilisation de votre tente si vous allez trop vite.

Il faudra sans doute imperméabiliser les coutures, par où l’eau peut passer en priorité, et la toile au besoin. 

En résumé, pour imperméabiliser votre tente, il faut bien nettoyer la zone à traiter, utiliser un pinceau plat et appliquer une couche uniforme d’imperméabilisant. C’est un résumé, j’ai rédigé un article complet sur le sujet ici.

C’est aussi l’occasion de vérifier que votre tente n’a pas de trou ou de déchirure. Là aussi vous pouvez réparer sans avoir à acheter une nouvelle tente.

Prendre le temps de sécher la tente en chemin 

Imaginons que vous deviez lever le camp rapidement avec une tente humide. Ne la rangez pas directement dans sa housse mais mettez-la plutôt dans un sac plastique ou un sac poubelle selon sa taille, puis dans votre sac à dos. Cela vous évitera de mouiller le sac et son contenu

Ensuite, n’hésitez pas à sortir la tente pendant votre pause repas. Chaque moment de séchage est bon à prendre. Une heure au soleil le midi peut parfois suffir à sécher la tente en entier.

Il est super désagréable de rentrer et de s’installer dans une tente humide, alors prenez le temps en chemin de sécher votre tente si vous le pouvez!

 

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Laver une toile de tente en machine? C’est non!

Laver une toile de tente en machine? C’est non!

Peu importe les conditions météorologiques et géographiques, il y a toujours une bonne raison de faire du camping et de planter sa tente. Celle-ci est donc exposée aux éléments et au terrain. Si vous campez sur la côte, vous exposez votre tente au...