Transformer son VTT en vélo de route, les étapes essentielles

Faire du VTT sur la route peut sembler bizarre, mais c’est en fait assez courant. Pour beaucoup d’entre nous, les VTT sont moins chers, plus solides et plus sûrs que les vélos de route aux pneus bien lisses. 

Beaucoup de cyclistes transforment leur VTT en vélo plus roulant parce que c’est leur seul vélo. Ils peuvent ainsi faire plus facilement les trajets quotidiens voire même une balade en groupe sur route.

Pour rendre votre VTT plus adapté à la conduite sur route bitumée, vous devez rigidifier la suspension et installer des pneus plus lissent. Vous pouvez également adapter la transmission en changeant les engrenages.

Rigidifier la suspension

Les VTT sont conçus pour amortir les chocs du terrain: roches, racines, bosses, troues etc. La plupart des VTT ont aujourd’hui un système de suspension incroyable hors route mais inutile si vous roulez sur route. Un VTT semi rigide ou tout suspendu a très peu d’efficacité sur route. Une partie de la force que vous mettez dans votre coup de pédale est absorbé par la suspension.

Il faut donc bloquer la fourche de son VTT. La plupart des fourches de VTT ont maintenant un système de blocage des suspensions. C’est un réglage simple situé sur le dessus de la suspension et en tournant la molette, vous bloquez véritablement le mouvement. 

Si vous n’avez pas de système de blocage, vous pouvez augmenter la pression d’air dans votre suspension pour la rigidifier. Cela aide à réduire les mouvements pendant que vous pédalez et que vous vous mettez en danseuse pour monter une côte ou accélérer. 

Dernière solution plus radicale: vous pouvez changer la fourche pour poser une fourche rigide. Vous gagnerez en poids et en efficacité sur route. Évidemment rien ne vous empêche de revenir sur votre choix et de remettre en place la fourche suspendue plus tard.

Installer des roues pour poser des pneus de route

Tester d’abord une pression de pneus plus élevée

Avant cette étape radicale, vous pouvez essayer de gonfler vos pneus typés VTT à une pression supérieure. Vous diminuerez ainsi la zone de contact avec la route et gagnerez en roulement. Vous pouvez essayer une pression de 3 à 3,5 bars et voir si le résultat vous convient.

Faites tout de même bien attention à la pression maximale que peuvent accepter vos pneus. Vous trouverez l’information sur le flanc du pneu.

Poser des pneus routes

Sur les roues d’origine

Pour pouvoir s’entraîner sur la route, de nombreux vététistes professionnels prennent avec eux des pneus lisses lors de la préparation pour pouvoir facilement changer de configuration. Ceux qui sont équipés ont en général des roues supplémentaires déjà équipées de pneus route. Les autres démontent leur pneus tous terrains pour l’occasion.

Une bonne solution est de poser des pneus de 1,5 pouces adaptés à vos roues de 27,5 pouces. Les roues de 29 pouces, notamment sur les gravel bikes, sont très courantes maintenant. Un pneu de 1,75” doit pouvoir tenir sur du 29”. Il n’est pas difficile de trouver des pneus route adaptés. 

Ou acheter un deuxième jeu de roues

Si vous avez un peu de budget et que vous prévoyez faire beaucoup de route sur votre VTT, vous pouvez également envisager de vous procurer un deuxième train de roues pour réduire le temps nécessaire pour basculer entre les deux configurations. 

N’oubliez pas de mettre à jour jeu d’outils et de chambre à air afin qu’ils soient adaptés à la nouvelle taille de pneu.

Adapter la transmission

L’avantage d’obtenir un jeu de roues différent est que vous pouvez utiliser une cassette différente (les «engrenages» arrière) pour aider à améliorer la transmission de votre VTT. 

Une cassette sur un vélo de route a en général plus de pignons (ou de vitesses) dans une plage rapprochée afin de pouvoir ajuster au mieux la cadence par incréments plus petits. 

Les VTT sont conçus pour s’adapter aux montées raides et aux vitesses moyennes plus lentes. Ce qui veut dire que sur la route, vous devrez pédaler à un rythme élevé, même grand plateau et petit pignon, pour rouler vite. 

De nombreux VTT n’ont plus qu’un seul plateau maintenant, donc la possibilité de passer à un plateau plus grand (ou même à un pédalier différent) pour augmenter la vitesse lors des sorties sur route est également beaucoup plus facile qu’auparavant. 

Si vous n’êtes pas trop bricoleur, je vous conseille de demander à un mécanicien vélo quelles sont les meilleures options d’engrenage pour rouler avec votre VTT sur la route.

Mais quoi qu’il arrive, même si vous ne pouvez pas les changer, rappelez-vous qu’une fréquence de pédalage élevée est très bonne pour la santé!

Changements mineurs de position

Pensez à abaisser légèrement votre guidon si vous comptez faire beaucoup de route, sans trop trop basculer entre les configurations VTT / route. 

Les cyclistes sur route utilisent généralement des guidons tombants pour l’aérodynamisme, tandis que les vététistes préfèrent des cintres plus hauts pour plus maniabilité. 

Abaisser votre potence sur le tube de direction prend généralement cinq minutes et peut vous aider à gagner en aérodynamisme. Cependant, veillez à ce que votre corps puisse s’adapter à cette position. En effet, la répartition des masses de votre corps sera différente et la pression sur vos mains plus élevée. Prenez garde également à ce que l’assise sur la selle ne devienne pas inconfortable.

Une autre possibilité, plus radicale encore, est de changer le cintre pour un cintre de route, avec poignées tombantes. C’est une pratique très courante que certains vététistes affectionnent pour transformer leur vieux VTT en gravel, vélo hybride entre route et tout terrain. 

Mais attention, un changement de guidon implique un changement de leviers de vitesses et de frein, avec des rapports de traction différents pour le freinage et le changement de vitesse. C’est une manipulation plus audacieuse. Mais au final, la conversion d’un VTT en gravel est peut être la meilleure solution car vous aurez toujours la possibilité de sortir des sentiers battus sans faire de concessions sur la route.

Pour aller plus loin, voici une vidéo en anglais d’une belle transformation de VTT en vélo de route:

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Le saut à VTT: comment le maîtriser

Le saut à VTT: comment le maîtriser

Le saut n'est pas seulement une figure de style pour les accros à l'adrénaline, c'est une technique fondamentale que tout rider peut et doit apprendre. Et ce n'est pas si difficile une fois que vous maîtrisez les techniques impliquées. La maîtrise du saut vous permet...

Quel muscle fait travailler le vtt? Pas un mais plusieurs!

Quel muscle fait travailler le vtt? Pas un mais plusieurs!

Le VTT est un sport complet. L’ensemble des muscles travaillent de façon plus ou moins importante. Quels groupes musculaires sont sollicités en VTT?  Les muscles des fesses, des ischio-jambiers, des quadriceps, du mollet, des épaules, de la poitrine, des bras et des...