Comment ne pas avoir mal aux fesses à VTT

  1. Accueil
  2. >>
  3. VTT
  4. >>
  5. Comment ne pas avoir...

La plupart des vététistes ont eu un jour où l’autre mal au derrière lors d’une sortie plus ou moins éprouvante. Il n’y a rien d’exceptionnel à cela, il est normal de ressentir des douleurs aux fesses lorsque l’on est assis sur un siège aussi petit qu’une selle. N’oubliez pas que vous avez 3 points de contacts avec votre VTT: les mains, les fesses et les pieds. Les douleurs aux mains et aux fesses sont les plus fréquentes

La bonne nouvelle, c’est que l’on peut dans un premier temps prévenir le problème, mais aussi le solutionner si par malchance votre derrière vous fait souffrir lors d’une sortie.

Vous pouvez éviter un sérieux mal de fesses en ayant un VTT et une selle adaptée à votre morphologie ainsi qu’un short avec chamois fait pour la pratique du VTT. Si la douleur survient, il vaut mieux faire une pause et ne pas rouler pendant quelques jours.

Petit tour d’horizons des raisons pour lesquelles vous pouvez avoir mal aux fesses assis sur votre VTT, comment éviter une telle situation et comment soulager la douleur si elle survient.

Comment se manifeste un mal de selle?

L’expression “mal aux fesses” est assez explicite. C’est une douleur qui apparaît lorsque vous passez un temps prolongé sur une selle.

Les symptômes varient selon les individus. Cependant, ces douleurs affectent généralement la zone où votre peau frotte contre votre short et votre selle. Plus précisément, les endroits les plus vulnérables aux vos os de tubérosité ischiatique, communément appelés os du siège, et votre périnée.

Les douleurs au fessier ne sont pas graves en elles-mêmes. Cependant elles peuvent évoluer défavorablement si elles ne sont pas prises en considération.

Cela peut se traduire dans un premier temps par l’apparition de rougeurs et démangeaisons dues au frottement. Si elles ne sont pas traitées correctement, ces plaies peuvent être infectées par des bactéries qui peuvent engendrer une folliculite. La troisième étape, qui constitue la formation d’abcès, est la plus douloureuse.

Encore une fois, vous aurez certainement mal aux fesses un jour ou l’autre si vous faites régulièrement du VTT. N’attendez pas pour agir, c’est le meilleur moyen de pouvoir continuer à pédaler sans problème.

Comment prévenir le mal au fesses à VTT

Les douleurs se transforment souvent en irritation à cause de l’humidité et des frottements. Les causes sont donc purement mécaniques et peuvent être évitées par des solutions simples.

Mais comme souvent, à l’apparition des premières douleurs, il est déjà trop tard, il faut s’arrêter. Nous verrons cela plus bas.

Choisissez une bonne selle

La selle de votre vélo est la première chose sur laquelle vous devez agir. Je dirai même que c’est évident et indispensable. Cependant, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation.

De façon générale, l’achat d’un modèle de vélo précis doit être motivé par des considérations morphologiques. Plus particulièrement, c’est aussi vrai pour la selle. Les fesses de chacun ont une forme différente, il est donc essentiel de tester plusieurs options avant de choisir la selle de vélo la plus confortable.

Ne partez pas du principe que plus la selle est moelleuse, meilleure elle est. Souvent, les selles plus dures provoquent moins de frottements. La forme est ce sur quoi vous devez vous concentrer, pas le poids ou le look.

Réglez correctement la hauteur de selle

Une fois que vous avez trouvé la bonne selle, il est important de vous assurer qu’elle est à la bonne hauteur. 

Le vélo doit être adapté à votre taille et notamment votre entrejambe, c’est d’autant plus vrai en ce qui concerne la hauteur de selle. Vous devez être bien assis sur votre selle, confortable et efficace.

Un selle trop haute vous fera glisser légèrement d’un côté à l’autre lorsque vous pédalez, hors le but du jeu est justement d’éviter au maximum les frottements.

Portez un short avec un bon chamois

Un chamois est une sorte de matelas, un rembourrage qui est inséré dans le short ou le cuissard de VTT. C’est le premier point de contact de votre peau.

Ne lésinez pas et n’essayez pas d’économiser de l’argent lors du choix d’un short / cuissard / pantalon de VTT. Considérez-les comme des investissements car les plus chers sont faits avec des matériaux de qualité, avec une meilleure protection. Et à moins de vraiment les maltraiter, vous n’aurez pas à les remplacer de si tôt.

Essayez de trouver des shorts et pantalons avec le moins de coutures possible. Le sans couture est véritablement l’option idéale.

Globalement, une tenue adaptée à la pratique du VTT peut vous éviter bien des problèmes.

Ne portez pas de sous vêtement

C’est important. Il ne faut pas porter de sous vêtement vous un cuissard. Le cuissard doit être au contact direct de la peau de vos fesses.

Si vous portez un sous vêtement, même en lycra bien moulant, il y aura forcément plus de frottement, et qui dit frottement dit irritation.

Un cuissard est justement conçu pour éviter les frottements, alors ne mettez rien entre vous et le short ou le cuissard.

Lavez votre short après chaque utilisation

Le short et le chamois sont donc au contact direct de votre peau. Il est donc important de garder une hygiène parfaite pour éviter la prolifération de bactéries.

Cela veut dire qu’il faut laver votre short après chaque sortie. Je vous conseille de prendre une douche et de vous changer rapidement, n’attendez pas quelques heures avant de retirer votre short.

Faites donc une lessive pour vos vêtements de VTT, même si vous devez faire une machine spéciale pour le coup.

Et évidemment ne reportez pas vos vêtements si il ne sont pas parfaitement secs. 

Appliquez de la crème chamois

De nombreux cyclistes professionnels sur route et vététistes utilisent de la crème de chamois.

Ils l’appliquent sur leurs cuissards ou à l’intérieur de leurs shorts / pantalons. 

2 avantages principaux à la crème chamois:

  • Elle est antibactérienne
  • Elle lubrifie l’intérieur du cuissard et limite les frottements douloureux.

La crème ci-dessous est très populaire auprès des vététistes:

>> VOIR LE PRIX SUR AMAZON << 

Méfiez-vous de l’épilation et du rasage des jambes

Les cyclistes sur route sont bien connus pour se raser les jambes, c’est moins vrai pour les vététistes. Cependant, si vous avez l’idée de vous rasez ou de vous épiler, notamment au niveau de l’entrejambe, méfiez-vous.

Les poils autour de vos organes génitaux agissent comme un absorbeur de sueur naturel et une couche protectrice. L’épilation ou le rasage signifie également la repousse, et donc le risque de poils incarnés et d’infection du follicule, sans parler des démangeaisons.

Comment traiter les douleurs au fesses à VTT

Même en prenant toutes les précautions nécessaires, il arrive que l’on ne puisse éviter les douleurs. C’est particulièrement vrai lors des rides les plus longs.

Prenez un jour ou deux repos

C’est la première chose à faire. En cas de douleur, il est important de ne pas réexposer la zone douloureuse. Faites donc un break. Plus la pause est longues, plus les chances que les douleurs réapparaissent rapidement sont minces. Portez des vêtements amples et respirants pour avoir les meilleures chances de récupérer rapidement.

Changez de selle temporairement

Si vous devez vraiment rouler, installez une selle différentes de façon temporaire pour changer les points de pression sur votre fessier. Emprunter une selle à un amis ou achetez en une 2ème.

Gardez votre entrejambes propre et sec

Lavez la zone tous les jours, idéalement avec un savon doux, et séchez-la zone en tapotant avec une serviette éponge en non pas en frottant comme d’habitude.

Utilisez une crème antibactérienne

Vous pouvez appliquer une crème antibactérienne et hydratante pour traiter l’érythème fessier et d’autres affections cutanées mineures. Une telle crème ne coûte que quelques euros alors rendez-vous chez le pharmacien le plus proche.

Consultez votre médecin généraliste

Les plupart des irritations cutanées au niveau de l’entrejambe guérissent en quelques jours.

Mais si elles ne disparaissent pas ou si elles s’aggravent (difficultés à s’asseoir, démangeaisons intenses…), il faut impérativement consulter votre médecin. Il vous prescrira probablement des antibiotiques pour traiter une éventuelle infection.

 

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
4 marques espagnoles de VTT qui méritent le coup d’œil

4 marques espagnoles de VTT qui méritent le coup d’œil

Les marques de VTT espagnols sont prisées de nos jours, et certaines n’ont rien à envier aux plus grands acteurs du marché. Vous avez forcément déjà croisé un VTT espagnol. Orbea est peut-être la marque la plus connue, mais d’autres plus jeunes, sont également bien...

Giant est-elle une bonne marque?

Giant est-elle une bonne marque?

Beaucoup de marques de VTT disponibles sur le marché ont une solide réputation et s'il y en a une qui fait parler d’elle, c'est Giant. Certains considèrent Giant comme une marque trop grand public. Pourtant, certains modèles sont extrêmement pointus...