Comment s’habiller pour faire du vtt en hiver

L’été est peut-être un souvenir lointain, mais un hiver froid et humide n’est pas une excuse pour laisser votre vélo dans le garage pendant que votre tour de taille se dilate lentement. 

Il n’y a pas de mauvais temps, seulement des mauvais vêtements. Être au chaud, au sec et à l’aise fera une énorme différence, à la fois physiquement et psychologiquement.

Avec un bon équipement, une bonne préparation et de bons conseils, le VTT en hiver peut être un plaisir plutôt qu’une corvée. Voici comment vous habiller pour faire du VTT en hiver.

Des chaussures imperméables

Des chaussures imperméables, ou au moins des chaussures chaudes et résistantes à l’eau un bon moment, sont un must pour les randonnées hivernales en VTT. Une paire de chaussures imperméables et / ou isolantes  spécialement pour la pratique du VTT en hiver est un investissement, certes.

Mais vos orteils vous remercieront une fois que la température chutera et que la pluie commencera à tomber. Et en achetant des chaussures de qualité, vous misez sur l’avenir. Avec un bon entretien, vous les garderez quelques années.

Certains vététistes aiment aussi passer à des pédales plates avec picots et des chaussures assorties pendant l’hiver, car elles vous permettent de vous caler rapidement dans des conditions glissantes et facilitent grandement la poussée.

Des chaussettes étanches

Il n’y a rien de tel que des pieds chauds et secs, et des chaussettes imperméables les aideront à le rester.

Que vous ayez des chaussures imperméables ou non, une paire de chaussettes étanches est tout simplement incroyable. Elles utilisent une doublure pour empêcher l’eau de pénétrer, ce qui signifie que les éclaboussures des flaques d’eau et des pneus ne vous laissent pas instantanément les pieds froids et humides. Bien que l’eau puisse toujours pénétrer par-dessus la chaussette, elles restent une excellente arme à avoir dans votre arsenal de VTT d’hiver.

Un legging pour réchauffer muscles et genoux

Garder vos muscles et vos articulations au chaud est important en hiver. La plupart des vététistes optent pour des collants trois-quarts la plupart du temps, et opteront pour des longueurs complètes lorsqu’il fait vraiment froid. Il existe des options de legging en laine et quelques marques fabriquent également des collants complètement imperméables. Des genouillères aident également à protéger vos genoux contre les blessures.

Un short imperméable

À moins que vous ne préfériez la forme “bien ajustée” du Lycra, la plupart vététistes préfèrent les shorts amples. L’utilisation d’une paire de shorts imperméables avec une doublure rembourrée signifie des fesses plus sèches et une conduite plus confortable. Certains modèles utilisent simplement un patch imperméable sur sur le fessier pour protéger des éclaboussures de la roues, laissant le reste du short plus respirant et confortable.

Une bonne couche de base

Une bonne couche de base est la première étape importante pour rester au chaud et à l’aise en hiver. Le vêtement d’hiver le plus essentiel en VTT est probablement une bonne sous-couche à manches longues. Certaines personnes aiment les propriétés réchauffantes  des matériaux naturels tels que la laine mérinos et d’autres préfèrent les options synthétiques, y compris le polyester traité.

Il convient de garder à l’esprit que si les hauts en laine restent chauds lorsqu’ils sont mouillés, ils ne sèchent pas aussi rapidement que les synthétiques. 

Une veste

Il va presque sans dire qu’une bonne veste imperméable est un must. Une veste imperméable bien ajustée est essentielle. Recherchez des manches longues, une coupe tombante et un col haut. Les capuches sont utiles, mais peuvent être pénibles si elles ne se rangent pas ou ne sont pas amovibles.

Cela vaut également la peine de regarder les softshells, car elles sont maintenant aussi étanches que les meilleures vestes rigides, et chaudes aussi.

Un gilet

Un gilet est parfait lorsqu’il fait trop chaud pour porter une veste complète. Un gilet est un autre excellent ajout à votre garde-robe de VTT. Les jours plus chauds, il peut être combiné avec un t-shirt à manches longues pour garder votre torse au chaud, mais permet un refroidissement plus rapide de vos bras et aisselles.

Un tour de cou ou cache col

Gardez les courants d’air à distance avec un cache-col. Celui-ci peut être porté comme une écharpe pour empêcher les courants d’air d’entrer et garder votre cou au chaud. Is peut également être porté comme un bandana, gardant vos oreilles ou toute la tête au chaud sous votre casque.

Des lunettes verres clairs

Protégez vos yeux des projections de boues avec des lunettes de vtt.

Bien que les verres teintés soient utiles en cas de soleil, les verres clairs sont plus cohérents et vous permettront une bonne visibilité par toutes les conditions de luminosité. Assurez-vous que la taille du verre convient bien à votre visage, car des lunettes mal ajustées ne pourront pas empêcher le vent ou les éclaboussures de pénétrer dans vos yeux.

Des gants d’hiver

De bons gants garderont vos mains suffisamment au chaud pour faire diriger le VTT.

Vous devez être capable de vous agripper aux poignées et d’avoir un bon ressenti. De nombreux gants d’hiver sont coupables d’avoir trop de rembourrage sur les paumes. Recherchez des gants avec un dos coupe-vent, car vos mains restent statiques et refroidissent rapidement.

Quelques conseils et astuces pour rester au chaud sur son VTT en hiver

  • Bonnet: Ayez toujours un bonnet dans votre sac à dos et mettez-le dès que vous mettez pied à terre. N’attendez pas de vous refroidir, mettez-le sur votre tête immédiatement.
  • Mains au chaud: prenez des gants en latex avec vous au cas où les conditions météorologiques deviendraient vraiment froides. Ils font des doublures de gants parfaites.
  • Lavage: si vous n’avez pas de tuyau d’arrosage sur place, lavez vos vêtements boueux sous la douche avant de les mettre dans la machine à laver – et nettoyez régulièrement le filtre. Lavez votre vélo quand il est encore humide, car c’est beaucoup plus facile que si la saleté est sèche.
  • Tous pour les pieds: imbibez de vieilles chaussettes de gel de silicium, puis fourrez-les dans vos chaussures pour éliminer l’odeur d’humidité. A défaut, utilisez du papier journal et changez-le régulièrement!
Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Vtt qui cabre en montée : les solutions pour garder de l’adhérence

Vtt qui cabre en montée : les solutions pour garder de l’adhérence

Je pense que c'est quelque chose que nous avons tous expérimenté un jour où l'autre : la roue avant du VTT décolle en montée faisant perdre une précieuse adhérence. Beaucoup vous dirons que c'est une question de répartition de masses : le centre de gravité se déplace...

Faut-il graisser les axes de roues de VTT ? (Explications)

Faut-il graisser les axes de roues de VTT ? (Explications)

“Qui veut aller loin ménage sa monture”, ça vous dit quelque chose? Tous les riders, ou presque, savent que pour obtenir des performances dans le temps, il faut entretenir son VTT. Cela passe par être attentif au moindre bruit et au moindre frottement. J’ai rencontré...

À PROPOS de moi

Moi c'est Fabien, bienvenue sur Objectif Plein Air ! Je ne tiens pas en place, me suivrez-vous dans mes aventures ? Respirez, c'est parti !