Dormir en tente quand il fait froid

 

Vous avez peur d’avoir froid sous la tente quand vous partez en camping hors saison ou à la fin de l’été? Voici 15 conseils pour rester au chaud sous la tente en toutes circonstances.

Etre heureux en camping commence par bien dormir sous la tente, et au chaud!

Séjour mal préparé, mal équipé, matelas trop fin, sac de couchage pas approprié… Ressentir le froid en tente en camping est souvent révélateur d’une mauvaise préparation.

Mais d’abord un peu de science.

Comment votre corps perd-il de la chaleur?

  • Évaporation: L’évaporation provoque un effet de refroidissement. Le corps perd 85% de sa chaleur par transpiration lors d’un exercice intense. Les vêtements mouillés par la transpiration et l’augmentation de la respiration déclenchent également une baisse de la chaleur corporelle.
  • Rayonnement: le rayonnement fait que la chaleur s’éloigne du corps. Le corps peut perdre plus de 50% de sa chaleur à cause du rayonnement à des températures inférieures à 20 °C.
  • Conduction: La conduction est le transfert de chaleur par contact physique. La conduction se produit à 20 °C et est responsable de la perte de chaleur corporelle due au sommeil sur le sol froid.
  • Convection: La convection se produit lorsqu’un fluide chauffé (liquide ou gaz) s’éloigne d’une source. Par exemple un café bien chaud. La vapeur montante sortant de la tasse indique le mouvement de la chaleur lorsque l’eau chaude se transforme en eau gazeuse (vapeur humide). 

Vous n’avez pas besoin de sortir les couvertures de mamie du placard pour rester au chaud sous la tente. Il suffit juste de penser à ce qui cause le froid et aux symptômes du froid sous la tente et aux solutions possibles. Car des solutions existent, sans avoir surcharger son sac à dos ou le coffre de sa voiture.

Il existe par exemple des sacs de couchage 3 saisons qui vous permettront de camper au printemps ou à l’automne. Et pour les plus aventuriers d’entre nous qui souhaiteraient camper en hiver, un sac de couchage 4 saisons ou spécial grand froid garni de duvet fait l’affaire.

Voici comment je reste au chaud en tente par temps froid hors hiver:

  • configurations de couchage différentes selon les situations
  • des vêtements adaptés pour la nuit
  • utilisation d’une bouillotte si besoin

J’ai des configurations de couchage différentes selon la saison à laquelle je campe, selon que je suis seul ou à 2. Pour les séjours courts ou en été en camping, j’utilise un matelas autogonflant, et si je suis avec Julie, elle également. Nous isolons les matelas du sol avec 2 vieux tapis de yoga en mousse.

Pour les séjours plus long, j’utilise parfois un lit de camp qui m’isole du sol. J’ai un sac de couchage 4 saisons que je peux ouvrir si jamais j’ai trop chaud, ou utiliser en simple couverture.

Je déconseille les gros matelas gonflables pour du camping par temps froid. L’air qui y est contenu se refroidit et ça se ressent.

Je porte en général un t-shirt à manches longues ainsi qu’un bas long en laine mérinos. J’évite les pyjamas en coton qui n’isolent pas et qui retiennent l’humidité générée par le corps. Et qui dit humidité dit froid. Je dors rarement en sous vêtement sauf au plus chaud de l’été.

Enfin, Julie a acheté une bouillotte. Bien pratique pour se réchauffer rapidement. Vous la remplissez d’eau chaude voire bouillante et elle vous tient chaud pendant quelques heures.

Voici donc mes 10 conseils pour bien dormir en tente quand il fait froid.

Comment bien dormir en tente quand il fait froid

Ce sont des conseils à destination des campeurs occasionnels, je ferai un autre article pour les expéditions dans le grand froid.

1. N’attendez pas d’avoir froid pour vous habiller

Dès que la température commence à baisser le soir, mettez une couche supplémentaire. N’attendez pas d’avoir froid, c’est déjà trop tard.

2. Mettez des sous-vêtements longs, oubliez le coton

Ça me rappelle les caleçons longs de mon grand-père… Mais c’est tellement efficace! N’hésitez pas à les porter sous vos vêtements en soirée. Mettez-les après la douche du soir ou faites un tour sous votre tente pour vous changer si vous prenez votre douche le matin.

J’évite les chaussettes trop serrées car elles impactent la bonne circulation du sang. Et si le sang circule mieux, vous avez plus chaud.

Oubliez le coton, c’est encore plus vrai en conditions extrêmes, voir plus bas point 14.

3. Emportez une bouillotte

Prenez une bouillotte. Même si vous imaginez que le temps sera suffisamment chaud. On n’est jamais à l’abri de quelques nuits vraiment fraîches. Cela veut dire qu’il vous faut aussi de quoi réchauffer de l’eau. La bouillotte rayonnera de la chaleur comme une pierre de sauna. Placez la de préférence près de votre buste (coeur) ou de vos cuisses (artère fémorale). 

4. Ne vous couchez pas en ayant froid

Si vous entrez dans votre sac de couchage en ayant froid, vous risquez de rester froid. Avant de vous coucher, buvez une boisson chaude, et réchauffez vous en marchant suffisamment rapidement, pour aller aux toilettes par exemple. Vous pouvez également faire 5 minutes d’étirements, qui vous réchaufferont et vous détendront également pour un meilleur sommeil.

C’est moins vrai pour des conditions extrêmes, voir plus bas.

5. Achetez un sac à viande

Envisagez d’acheter une doublure de sac de couchage en micro fibre en soie. Je sais que la soie n’est pas le meilleur isolant mais c’est ultra confortable et elle apportera quand même une isolation supplémentaire. 😉

6. Investissez dans un sac de couchage garnis de duvet

Les sacs de couchage 4 saisons sont en général garnis de duvet de canard ou d’oie. Le duvet d’oie est plus chaud, mais aussi plus cher. Ce type de sac de couchage est plus cher qu’un sac garni en matière synthétique, mais aussi plus léger. Certains fabricants de sacs duvet ont décidé de prendre en compte le bien êtres des oies et canards élevés dans le but de produire du duvet. Vous trouverez ici les meilleurs sacs de couchage 3 saisons et ici les sacs de couchage grand froid.

7. Isolez votre tente avec un ou des tapis de sol

La mauvaise isolation par rapport au sol génère un transfert de chaleur de votre corps vers le sol (par conduction), même avec un bon sac de couchage. Souvent un bon matelas de sol est suffisant. Mais en général j’utilise des vieux tapis de yoga en mousse sous mon matelas de sol. C’est une couche d’isolant supplémentaire. Vous pouvez également utiliser une vieille couverture.

8. Ne dormez pas sur un matelas pneumatique

Il peut être confortable, mais c’est un très mauvais isolant. Préférez un matelas autogonflant ou un matelas en mousse à cellules fermées qui mettra moins de temps à se réchauffer.

9. Ne dormez pas dans une tente surdimensionnée

Une grande tente occupée par 2 personnes au lieu de 4 signifie qu’il y a plus d’espace disponible. Cela veut aussi dire que l’air ambiant disponible est plus important et plus difficile à réchauffer. Si la tente dispose de cloisons, fermez les. Vous pouvez même utiliser un vieux drap pour faire une cloison.

Un autre conseil: gardez tout votre équipement et sac à l’intérieur. Ils occupent l’espace et laissent moins de place à l’air frais.

Cela inclut vos chaussures. Mettez-les dans un sac dans votre tente. Si il fait vraiment froid, c’est super désagréable voire douloureux de mettre des chaussures gelées…

Le réchauffement corps à corps fonctionne-t-il?

Oui, le réchauffement corps à corps est certainement efficace pour rester au chaud par temps froid et pour éviter les pertes de chaleur. Petite leçon de thermodynamique: plus la différence de température est grande, plus le taux de transfert de chaleur est rapide. En diminuant la zone d’exposition du corps à l’air froid et en augmentant la surface d’exposition à la chaleur (un compagnon de camping), deux individus peuvent réduire la vitesse à laquelle ils perdront leur chaleur corporelle.

10. Ne respirez pas et ne vous enfoncez pas profondément dans votre sac

L’humidité de votre haleine sera emprisonnée dans le sac. Au lieu de cela, serrez la capuche autour de visage pour avoir un évent pour respirer. Cela est particulièrement vrai si vous utilisez un sac de couchage en duvet. Un sac humide perd considérablement son isolation et prend du temps à sécher. Obtenez un maximum de volume de duvet en le secouant par le bas. Cette technique redirige le duvet vers la moitié supérieure du sac près de votre cœur où le besoin de chaleur est le plus grand.

11. Prenez des couvertures supplémentaires

Ne partez pas du principe qu’un sac de couchage suffit. Surtout si vous êtes en voiture, ne vous privez pas de prendre une ou deux couvertures, ou même votre couette préférée. Dans le pire des cas, utilisez vos vêtements de jours comme couche supplémentaire.

12. Ne retenez pas votre pipi la nuit

Si la nature vous appelle au milieu de la nuit, n’hésitez pas. Se retenir vous refroidit car votre corps utilise des calories pour maintenir l’urine chaude.

Certains iront jusqu’à avoir une bouteille vide pour faire pipi dans la tente. Pourquoi pas. Une fois remplie, elle pourra vous servir de bouillotte. Je vous laisse seul juge. 😉

 

Comment camper en hiver et réussir à dormir en tente quand il fait très froid

Voici quelques conseils supplémentaires lorsque que campez et dormez en tente par des températures hivernales approchant de 0°, voire négatives. Les conseils au dessus restent valables.

13. Vérifiez toujours les conditions météorologiques et les dangers

C’est la règle d’or pour toute activité de plein air: vérifiez les conditions météorologiques. En plus de connaître les températures extrêmes auxquelles vous pourriez être confronté, restez au fait des tendances météorologiques.

14. Portez les vêtements appropriés pour dormir par temps froid

Certaines personnes disent que dormir nu dans un sac de couchage vous gardera au chaud. Ce tout simplement faux. 

Pour des températures inférieures à 0 °C, assurez-vous de porter les bons sous-vêtements:

  • Évitez les vêtements serrés (chaussettes, sous-vêtements, gants) qui peuvent restreindre le flux sanguin vers vos extrémités.
  • Évitez de vous coucher trop chaud (l’humidité restera emprisonnée dans votre sac et provoquera une baisse globale de la température corporelle lorsque vous vous rafraîchirez).
  • Portez des tissus synthétiques ou de la laine.
  • Pensez à des chaussettes chaudes, des gants avec doigts et un bonnet.

Pourquoi les vêtements en coton sont-ils mauvais pour le camping?

Les experts des randonnées extrêmes disent que le coton tue, voilà pourquoi

Les vêtements en coton n’évacuent pas l’humidité. Ils peuvent faire baisser la température corporelle. Par grand froid, vous risquez l’hypothermie en portant du coton.

Les matériaux anti-humidité tels que la laine mérinos, le polyester et le polypropylène sont conçus pour redistribuer l’humidité par capillarité, tandis que le coton devient facilement saturé comme une éponge. Pour rester au chaud, évitez les fibres de soie et de cellulose comme le coton, habillez-vous intelligemment, et optez pour des tissus synthétiques.

15. Grignotez une collation de minuit riche en calories

S’il fait vraiment froid, vous risquez de vous réveiller. Votre corps fonctionne au carburant, alors faites le plein. Optez pour les sucres, les graisses et les glucides. Préparez une petite collation pour la nuit.

Mangez votre repas juste avant de vous coucher. Votre corps métabolise les protéines avant les graisses et met plus de temps à métaboliser les graisses que les glucides, alors optez pour des aliments riches en calories comme le chocolat, le fromage et les noix. Un repas chaud nécessitant une préparation minimale juste avant le coucher vous tiendra au chaud pendant quelques heures.

Bonus sécurité: Ne vous mettez pas en danger, évitez l’hypothermie

Quand fait-il trop froid? Notre corps se régule le mieux à 37 ºC, donc l’hypothermie est un risque réel lorsque notre température centrale descend sous ce niveau.

On parle d’hypothermie lorsque la température centrale est inférieure à 35 °C :

  • de 37 à 35 °C : normothermie ;
  • de 35 à 32 °C : hypothermie légère ;
  • de 32 à 28 °C : hypothermie modérée ;
  • moins de 28 °C : hypothermie sévère ;

Quelques symptômes de l’hypothermie:

  • Des frissons qui cessent finalement lorsque la condition se détériore
  • Mouvements ératiques et tremblements
  • Troubles de l’élocution
  • Confusion et altération des capacités cognitives
  • Somnolence et léthargie
  • Respiration ralentie
  • Respiration superficielle
  • Apathie

N’attendez pas d’avoir de tels symptômes pour vous mettre en sécurité ou pour appeler les secours!

Conclusion:

Il est possible de dormir en tente quand il fait froid. Vous ne serez pas le premier à le faire. L’essentiel est d’anticiper et de s’adapter à la situation. Il est essentiel de préparer son séjour en tente, surtout si l’on sait que les conditions ne seront pas optimales. Par temps frais, il suffit d’un peu de bon sens et de quelques équipements adaptés. Par temps froid, une vigilance accrue est nécessaire. Avec une bonne préparation, rien n’est impossible. Alors si vous rêvez de camper en altitude en automne, allez-y! Faites-vous confiance et ne vous mettez pas en danger!

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable