Différences entre vtt et vélo de route

Les VTT et les vélos de route sont très différents et destinés à des pratiques sportives distinctes. Il y a des différences évidentes comme les roues, les cadres et le guidon, mais aussi beaucoup de détails qui ne semblent pas évidents au premier abord. Les VTT et les vélos de route ont des objectifs complètement différents.

Quelle est la différence entre un VTT et un vélo de route? La principale différence est la vitesse et l’endurance. Un vélo de route est destiné à parcourir de plus longues distances à des vitesses plus élevées, les VTT sont destinés à rouler hors route et sont moins adaptés aux longues distances. Les deux ont différents types d’engrenages et de pièces conçues à des fins différentes. 

Les vélos de route et les VTT peuvent tous deux être divisés en différents types de vélos. Si vous avez envie de parcourir de longues distances à une bonne vitesse, optez pour un vélo de route. Si vous êtes amateur de sensations fortes et aimez sortir des sentiers battus et vous salir, optez pour un VTT. Pour être juste et objectif, ce n’est pas si simpliste. Et voici pourquoi.

Performances et objectifs

Les VTT sont conçus pour une utilisation hors route (sentiers, pistes, terre, neige) et ne donnent pas le meilleur d’eux même sur route. Vous pouvez cependant changer les pneus et utiliser un profil plus lisse si vous avez principalement une utilisation citadine. Vous pouvez même aller plus loin dans la transformation, j’ai rédigé un article complet sur le sujet ici.

Les vélos de route sont conçus pour la vitesse et les longues distances sur bitume, vous aurez du mal à suivre un vélo de route sur un VTT.

Les vélos de route sont plus rapides et fonctionnent mieux sur l’asphalte et les chaussées . Par contre, un vélo de route ne gère pas très bien les terrains accidentés. Vous risquez même de l’endommager si vous sortez sur sentier difficile, notamment en raison du manque de suspension.

Les vélos de route sont légers et (selon le type) conçus pour la vitesse. La position est très différente sur un vélo de route, les cyclistes s’assoient en position inclinée vers l’avant pour améliorer l’aérodynamisme. Cela permet également de transférer plus de puissance aux pédales.

Il y a aussi une différence de poids, selon le vélo, les vélos de route sont souvent plus légers que les VTT. Je ne parle pas de VTT haut de gamme en carbone, bien sûr, ces vélos sont majoritairement très légers mais un vélo de route pèse beaucoup tout de même moins lourd.

Vitesses sur VTT et vélo de route

La principale différence réside dans la transmission et les engrenages utilisés. De même, les VTT ont une ou des suspensions pour absorber les chocs sur les terrains cahoteux. Les pneus sont plus larges et ont des profils à crampons qui augmentent leur adhérence sur les rochers et la terre. Les vélos de route ont souvent un profil de pneu lisse qui les rend plus rapides, les deux ont des objectifs complètement différents. Si vous voulez quelque chose qui soit polyvalent entre la route et les sentiers, je vous suggère de jeter un œil au gravel ou au vélo de cross country.

Cassette arrière

La cassette arrière est généralement un peu plus petite sur les vélos de route par rapport aux VTT. Les seules exceptions sont les vélos de tourisme. Les cassettes de VTT ont plusieurs pignons pour répartir les forces plus uniformément.

Dérailleurs avant

Les VTT modernes n’ont généralement que 2 plateaux, le mono plateau étant de plus en plus adopté, alors que les vélos de route en ont souvent 3. Cela veut dire que que vous ne pouvez pas échanger le pédalier, un pédalier VTT ne convient pas à un vélo de route et vice versa. Qui dit troisième plateau dit également vitesse plus élevée.

Roues et pneus

Les roues de VTT ont souvent un diamètre plus grand et sont plus solides que les vélos de route. Elles sont également beaucoup plus larges que celles des vélos de route et ont des profils de pneus différents. Les roues des vélos de route ne sont pas aussi larges que celles des VTT, ce qui signifie moins de résistance au roulement et plus de vitesse avec moins d’effort.

Guidon

Le dessin et la forme des guidons sont complètement différents . Les VTT ont un guidon large et plat et les vélos de route ont des poignées tombantes. Les cintres plats offrent plus de contrôle et facilitent le freinage avec un seul doigt. Certains disent même qu’il sont plus adaptés pour grimper mais que les poignets sont plus dans le même temps plus sollicités. Les guidons de vélo de route sont moins larges, ce qui permet de se faufiler plus facilement dans les petits espaces, notamment en ville.

Fourche

Les fourches de VTT sont plus solides et plus robustes car elles doivent encaisser de nombreux chocs et vibrations. La plupart des VTT ont une fourche suspendue, on parle de VTT semi rigide (rigide à l’arrière et suspension à l’avant). Le plus souvent, les vélos de route n’ont pas de suspension bien qu’il en existe quelques-uns.

Certaines fourchent de VTT permettent d’être bloquées et ainsi de rigidifier complètement la suspension pour par exemple une utilisation sur route.

Pédales

Il y a une grande différence entre les pédales de VTT et les pédales de vélo de route. Il n’est pas rare que les cyclistes sur route utilisent des pédales de VTT, mais il existe des différences. Les deux ont un mécanisme qui clipse vos chaussures sur la pédale. La différence réside dans la taille des cales. Les pédales de VTT ont des cales plutôt petites qui facilitent le déverrouillage.

Normal, car vous êtes plus susceptible de tomber d’un VTT sur les sentiers et vous devez être capable de déclipser vos pieds rapidement. Les vélos de route ont des cales plus grosses augmentant la surface de contact entre la semelle de la chaussure et les pédales.

Il existe également des pédales plates pour les VTT (tout comme les vélos de route), cela dépend de vos préférences.

Freins

Les freins de vélo de route ont une traction plus courte que les VTT. Les vélos de route ont généralement des freins mécaniques à disque ou à étrier, alors que les VTT ont souvent des freins en V ou des freins à disque. On freine plus souvent à  VTT, sans pour autant s’arrêter net. Au contraire, il s’agit plus souvent de ralentir à l’approche de passages lents ou techniques (freinage à un doigt).

Types de vélos de route et de VTT

Il existe de nombreux types de vélos de route et de VTT. Chaque type de vélo est conçu pour des circonstances et des styles différents et présente même de subtiles variations. Certains vélos se concentrent sur la vitesse, le tourisme, le confort ou sont conçus pour les sentiers les plus sineux. Je m’abstiendrai de mentionner tous les types de vélos de route et de VTT, mais en voici l’essentiel.

Types de vélos de route

Les vélos de vitesse sont des vélos légers et entièrement dépouillés pour les rendre aussi légers que possible. Leur conception est aérodynamique et met l’accent sur la vitesse plutôt que sur le confort. Les cadres sont plus rigides et les roues sont plus fines. Pas vraiment génial pour les randonnées et les terrains escarpés.

Les gravels sont capables de rouler à la fois sur des sentiers tout en conservant la capacité de maintenir une excellente vitesse sur route. Ce sont en quelque sorte la quintessence des vélos hybrides. Leurs cadres sont plus solides et peuvent faire face aux terrains accidentés tandis que la fourche présente un dégagement plus grand permettant des pneus plus larges et plus dessinés.

Les vélos d’endurance sont destinés aux longues distances et à l’endurance. C’est le type de vélo que vous voyez dans les grands tours et la géométrie offre plus de confort.

Les vélos de tourisme procurent un confort et une conduite confortable lorsque vous souhaitez parcourir de longues distances.

Types de VTT

Le Cross Country (XC) est le VTT le plus courant et est idéal pour les longs sentiers de randonnée.

Les VTT enduro sont des vélos à suspension intégrale généralement conçus pour pour des parcours mêlant montées et descente rapides. Ce sont généralement des vélos haut de gamme et coûteux.

Les VTT de descente (DH ou downhill) sont faits pour les terrains accidentés, en particulier la descente et la vitesse. Ils ne sont pas faits pour grimper mais sont destinés à descendre (évidemment) sur des pistes accidentées avec des obstacles difficiles.

Si vous débutez, voici un article complet qui vous aidera à vous frayer un chemin dans la jungle des VTT.

Questions connexes

Le vélo de route est-il plus facile que les VTT? Les deux types de vélo roulent très différemment, ce n’est pas une question aussi tranchée que plus facile ou moins facile. Vous serez probablement plus à l’aise sur un VTT, car un vélo de route vous oblige à vous asseoir en position plus inclinée vers l’avant. Mais dès qu’il s’agit d’une pratique plus sportive, le VTT est certainement plus physique que le vélo de route.

Un vélo de route est-il plus rapide qu’un VTT? Les vélos de route sont conçus pour la vitesse et les longs trajets. Ils sont plus rapides sur chaussée et asphalte, mais ne peuvent pas suivre un VTT en tout-terrain.

 

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Pompe à vélo: son fonctionnement expliqué

Pompe à vélo: son fonctionnement expliqué

Une pompe à vélo est le type le plus courant de pompe volumétrique qui utilise un piston mobile pour gonfler les pneus d'un vélo. Dans une pompe à pneu de vélo, le piston monte et descend pour aspirer et transférer l'air directement dans un pneu tubeless ou dans une...

Roller: plus facile que le patin à roulettes?

Roller: plus facile que le patin à roulettes?

Je parlais récemment à mes amis patineurs pour savoir si pour eux le roller était plus facile que le patin à roulettes. Et globalement ils ont tous eu la même réponse. Le patin à roulettes est plus facile pour les très jeunes enfants dont les muscles sont moins...