Comment ne pas se perdre en randonnée

  1. Accueil
  2. >>
  3. Activités
  4. >>
  5. S'orienter
  6. >>
  7. Comment ne pas se...

Plus jeune, j’ai fait une de mes premières “belles randonnées” avec un groupe d’amis en forêt de Brocéliande. Nous étions adolescents, et c’était bien avant l’ère des smartphones (c’est moche de vieillir). Non seulement nous étions jeunes, mais nous étions insouciants. 

Il n’était jamais venu à l’esprit de l’un d’entre nous que nous pourrions nous perdre. Nous ne connaissions rien de la randonnée, c’est vrai, il suffit de marcher non?

Et nous n’étions en plus certainement pas équipés correctement pour faire une randonnée de plusieurs kilomètres en forêt: une bouteille d’eau pour 6, des baskets / shorts, rien à manger, évidemment pas de carte, encore moins de boussole… Nous avons tourné et tourné pendant une demie journée. Ce qui était drôle au départ s’est doucement transformé en une sorte d’angoisse. Ce n’est que grâce à un chien qui passait par là que nous avons retrouvé notre chemin.

C’est lors de cette expérience fâcheuse que j’ai appris que pour ne pas se perdre en randonnée, vous devez 1) avoir une carte topographique et les bons outils de navigation et 2) savoir comment les utiliser.

Dans cet article de blog, je partage des conseils et des outils importants que vous pouvez utiliser pour éviter de vous perdre en randonnée. Avec les bonnes connaissances et le bon équipement, il n’y a aucune raison pour que vous vous retrouviez dans une situation comme la mienne.

RÈGLES DE BASE POUR NE PAS SE PERDRE EN RANDONNEE

Le plus important à faire avant de chausser ses crampons est de préparer et de planifier sa randonnée. Voici quelques points à ne surtout pas négliger pour votre prochaine sortie rando:

  • Faites toujours savoir à quelqu’un où et quand vous partez et quand vous reviendrez. De cette façon, quelqu’un pourra dire aux secours où vous trouver au cas où vous vous perdriez. J’avais pour habitude de laisser un mot sur le tableau de bord de ma voiture quasiment à chaque fois que je partais en randonnée. Maintenant je n’ai plus de voiture mais ça c’est une autre histoire 😉
  • Consultez le site Web du parc national ou régional pour les dernières infos sur les sentiers ainsi que la météo avant de partir
  • Enregistrez-vous à chaque refuge dans lequel vous passez, et signalez votre départ
  • Apportez plus qu’assez de nourriture et d’eau
  • Emportez une petite trousse de premiers soins et apprenez comment traiter les bobos sur le sentier
  • Chargez votre téléphone avant de partir et si vous prévoyez de l’utiliser comme GPS,  envisagez d’apporter une batterie externe.
  • Apportez des couches supplémentaires de vêtements pour rester au chaud et une lampe frontale pour l’éclairage
  • Vous devez toujours apporter les indispensables de la randonnée, même pour une journée
  • N’oubliez pas une carte, une boussole ou un GPS portable.
  • Si vous faites de la randonnée seul, assurez-vous de consulter mon article de blog pour surmonter vos peurs de la randonnée en solo

APPRENEZ À LIRE UNE CARTE TOPOGRAPHIQUE ET À UTILISER UNE BOUSSOLE

La vérité ne fait pas toujours plaisir à entendre: vous ne pouvez pas compter uniquement sur votre smartphone en randonnée; surtout pas si vous êtes perdu dans les bois.

Bien sûr, il existe des tonnes d’applications utiles, que vous pouvez utiliser pour suivre le sentier pendant que vous faites de la randonnée.

Cependant, vous devez toujours avoir un plan B au cas où votre téléphone n’aurait plus de batterie ou de réseau, ou si vous rencontriez un problème technique quelconque.

Une carte est l’outil de navigation le plus important dont vous avez besoin pour éviter de vous perdre. Si vous êtes vraiment novice sur la lecture de carte, voici un article complet de Trek mag.

Avant de commencer votre randonnée, il est important d’avoir une idée générale de la direction du sentier.

Ensuite, sortez régulièrement votre carte et essayez d’identifier les points de repère notables à proximité pour localiser votre emplacement sur la carde.

En gardant activement une trace de l’endroit où vous vous trouvez le long du sentier, il est moins probable que vous vous retrouviez sur le mauvais chemin.

Une boussole est l’autre outil important à avoir dans votre sac à dos. Si vous êtes complètement perdu, une boussole combinée à une bonne carte topographique peut vous aider à localiser votre position.

Ces deux outils font véritablement  partie des accessoires essentiels que vous devez toujours vous assurer d’avoir à portée de main lorsque vous vous lancez sur un sentier que vous ne connaissez pas.

RESTEZ SUR LE SENTIER

Une des meilleures façons de se perdre est de deviez d’itinéraires et de sortir des sentier battus. Si vous avez des problèmes d’orientation, il est vraiment important de rester sur le chemin que vous avez anticipé de prendre.

Dans le cas où vous auriez besoin de faire vos besoins, gardez les yeux bien ouverts lorsque vous quittez le sentier et revenez exactement sur vos pas pour reprendre le sentier là où vous l’avez laissé.

En France, les sentiers de randonnée identifiés sont balisés. Il existe 3 types de sentiers avec un balisage distinct:

  • Les GR pour grande randonnée: le balisage est rouge et blanc, 2 lignes parallèles pour vous dire que vous êtes sur la bonne direction, des flèches directrices pour tourner à gauche ou à droite et une croix pour vous dire que vous allez dans la mauvaise direction
  • Les GRdP pour grande randonnée de pays: c’est le même balisage mais cette fois-ci en rouge et jaune
  • Les PR pour promenade et randonnée: le même balisage est ici uniquement jaune.

le balisage des sentiers de randonnée en France

UTILISEZ UN GPS DE RANDONNÉE

Ce n’est pas un accessoire indispensable comme une carte et une boussole. Mais un GPS à main est extrêmement pratique et efficace pour ce qui est de vous garder sur le bon chemin. 

Vous pouvez non seulement utiliser un GPS pour voir votre position exacte, mais vous pouvez également pré-télécharger des cartes topographiques et tracer votre chemin prévu tout en marquant les points de cheminement importants.

Une fois que vous êtes sur le sentier, vous pouvez vérifier le GPS pour vous assurer que vous êtes sur la bonne voie.

Les GPS de randonnée sont aujourd’hui accessibles d’un point de vue financier, et je le conseille lorsque vous partez sur des randonnées exigeantes, ou sur plusieurs jours.

Garmin est le fabricant incontournable et propose des modèles pour tous les budgets et toutes les utilisations.

Vous pouvez jeter un oeil à mon article si vous souhaitez découvrir le fonctionnement d’un gps de randonnée.

ET SI VOUS ÊTES PERDU?

N’oubliez jamais de vous arrêtez

Gardez cet acronyme en tête: STOP, il vous aide à vous souvenir facilement de certains des conseils les plus élémentaires pour éviter de vous perdre dans la nature.

  • Stop: Ne paniquez pas. Arrêtez de marcher, restez où vous êtes et restez calme.
  • Trouver: Il va falloir réfléchir pour trouver la solution. C’est pourquoi il est essentiel de rester calme et alerte lorsque vous vous perdez. Pensez à l’endroit où vous vous trouvez, aux points de repère notables et à ce qui devrait littéralement être la prochaine étape.
  • Observez: Cherchez autour de vous des indices sur votre direction, tels que les balises de sentiers et les panneaux indicateurs. Recherchez des points de repères tels que des clochers d’église, une colline ou une montagne. Ne quittez pas un sentier même si ce n’est pas celui que vous deviez emprunter, et ne prenez pas de chemins de traverse que vous pensez être un raccourci.
  • Plan: En vous basant sur les trois premiers points, vous serez en mesure d’élaborer un plan d’action sensé et réfléchit. Si vous n’êtes pas très confiant dans votre plan, il vaut mieux rester là où vous êtes. Il est également préférable de rester au même endroit s’il fait noir, si vous êtes blessé ou trop fatigué, et d’attendre les secours.

Si vous ne parvenez pas malgré tout à reprendre votre marche dans la bonne direction, revenez sur vos pas rebroussez chemin exactement par où vous êtes arrivé. Ne sortez pas du sentier, restez concentré sur le fait de revenir sur vos pas. 

Au fur et à mesure que vous revenez en arrière, marquez la zone et laissez des traces de votre passage: faire de lourdes empreintes de pas ou même suspendre des objets inutiles sur des branches d’arbres. Cela permettra aux secours de savoir que vous êtes passé par là.

Je recommande toujours de faire preuve d’un sens accru de l’observation lors de grandes randonnées. Il est important de mémoriser des choses remarquables: un énorme chêne, un rocher avec une forme particulière, une vache dans un pré, que sais-je…

 

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Trouver le nord sans boussole, rien de plus simple!

Trouver le nord sans boussole, rien de plus simple!

Imaginons un instant que vous partiez en randonnée à la journée ou en grande randonnée, en autonomie. Vous êtes parti avec un smartphone et une carte, mais n’avez pas de boussole. C’est évidemment lorsque vous êtes en pleine forêt que votre...