Quel vtt choisir pour débuter

Par rapport aux vélos de course, les VTT présentent les caractéristiques suivantes:

  • des pneus plus gros avec une bande de roulement robuste pour plus de stabilité sur les terrains hors route
  • une position de conduite plus droite qui vous permet de profiter de la vue
  • les systèmes de suspension sur certains vélos absorbent les chocs pour une conduite plus confortable

Il existe de nombreuses façons de pratiquer le VTT, et vous n’avez même pas besoin d’être en montagne. Les sentiers varient d’agréables promenades sur de larges routes forestières à des défis à forte adrénaline sur des pistes techniques uniques.

Si je devais choisir aujourd’hui un VTT pour me lancer, je choisirais un semi-rigide en 29” car il permet de s’attaquer à la plupart des sentiers.

Dans cet article, je vous explique les bases de ce à quoi vous attendre avant votre première sortie. Vous aurez un aperçu des différents types de terrains de VTT et des types de VTT vers lesquels vous tourner pour bien débuter. Car il est important d’anticiper son usage avant d’acheter un VTT.

Terrains de pratique du VTT

Bien que vous puissiez commencer sur des sentiers relativement lisses et plats, votre capacité à contourner ou à franchir les obstacles se développera au fur et à mesure que vous gagnerez en expérience et deviendra une partie du plaisir du sport. 

Les pistes dédiées au VTT (randonnée, descente / enduro, descente) sont généralement marquées par niveau de compétence (vert, bleu, rouge, noir, double noir) et sont entretenues.

Parcours de randonnée et itinérance 

Il s’agit des parcours de promenade en VTT en boucle. La difficulté est évaluée en fonction de plusieurs critères: distance, dénivelé positif, type de voie et technicité. Ces parcours sont les plus accessibles, de la simple promenade de loisir, à des sorties plus techniques.

Parcours enduro / descente

C’est un itinéraire descendant, qui peut avoir quelques montées. Mais le point de départ est plus haut que le point d’arrivée. Il ne faut pas les confondre avec les pistes exclusivement dédiées à la pratique du VTT descente.

Le niveau de difficulté augmente par rapport aux itinéraires de randonnée. L’évaluation de la difficulté se fait par rapport à la distance, à la technicité du parcours et par rapport au dénivelé négatif cette fois-ci.

Pistes de descente VTT

Ce sont des pistes spécialement aménagées pour le descente en VTT et autres activités autorisées. Elles sont tracées, réglementées, signalées et balisées. Elles ne sont praticables que dans un sens, la descente.

Ici, les couleurs indiquent clairement un niveau de difficulté prédéfini:

  • piste verte: très facile
  • piste bleue: facile
  • piste rouge: difficile
  • piste noire: très difficile
  • piste double noir (damier noir et blanc): élite

La difficulté est évaluée en fonction du niveau du vététiste, de la pente moyenne, de la surface de roulement, des modules (passages créés par l’homme), des modules de saut et des obstacles.

Les différents styles de VTT

De nombreux fabricants de vélos classent leurs vélos en fonction des styles de pratique pour vous aider à décider quel est celui qui vous convient le mieux. 

Trail: C’est sans doute le style VTT le plus courant car la catégorie n’est fondée sur aucun type de course spécifique. Si vous souhaitez vous lancer quelques fois sur des parcours simples avec des amis, alors ce style est fait pour vous. Les vélos de cette catégorie accordent la même importance au plaisir, à l’efficacité et au poids global raisonnable.

Cross-country:  Ce style de conduite implique généralement de rouler vite, en mettant l’accent sur l’efficacité en montée. Les distances varient de quelques kilomètres à 25 et plus, et les fabricants ont tendance à se concentrer sur la légèreté et l’efficacité de leur VTT. Ces vélos peuvent être parfaits si vous envisagez de faire de la compétition ou si vous souhaitez adopter une conduite plus sportive sur les sentiers près de chez vous.

All-mountain / enduro:  Pensez à la pratique du all-mountain / enduro comme à du trail sous stéroïdes, avec des ascensions qui cassent les jambes, des descentes plus longues aux virages serrés et des caractéristiques plus techniques, à la fois artificielles et naturelles. Les vélos pour la pratique du all-mountain / enduro sont conçus pour aller vite dans les descentes tout en étant suffisamment légers et agiles pour grimper.

Le terme enduro vient du monde de la course et décrit une compétition où les portions de descente sont chronométrées et les portions de montée non chronométrées. Le gagnant est celui qui a le meilleur temps combiné sur les descentes. L’enduro est devenu très populaire et le terme est maintenant souvent utilisé de manière interchangeable avec all-mountain, que vous fassiez de la compétition ou non.

Descente / Downhill (DH):  Ce style de VTT est principalement pratiqué dans des parcs équipés de remontées mécaniques, l’été en station de ski par exemple. Les VTT sont robustes et les équipements de sécurité sont adaptés au risque (casque intégral…). Les VTT disposent de composants plus solides et de moins de vitesses, et la suspension a plus de débattement, afin de s’attaquer aux buttes, tremplins et autres échelles. Étant donné que vous êtes en descente tout le temps, vous n’avez pas à pédaler beaucoup. Mais cette pratique demande un entraînement correspondant à la difficulté.

Fat Bike: imaginez le type de vélo que vous avez toujours voulu en tant qu’enfant: un vélo avec des pneus géants qui peuvent rouler à peu près sur n’importe quoi. Les VTT fat bike sont des vélos dont les pneus mesurent au moins 3,7 pouces de largeur (et peuvent atteindre 5 pouces ou plus). Ils offrent une excellente traction sur la neige et le sable. Mais il sont également excellents sur sentier. Les VTT fat bike peuvent être un excellent choix pour les vététistes débutants car ils sont très bien adaptés aux terrains accidentés.

Types de VTT

Le type de vélo que vous conduisez dépend généralement de l’endroit où vous prévoyez de rouler. Le type de suspension et le diamètre de la roue sont deux caractéristiques clés qui déterminent le type de terrain que le vélo est capable de parcourir. Vous avez une multitude d’options en ce qui concerne les types de suspension et le diamètre de roue (désignés par des termes tels que 26″, 27,5″ (650b) et 29″).

Type de suspension

dessin d'un vtt rigide
VTT rigide

Rigide:  N’étant plus le type le plus courant, les VTT «rigides» ne comportent aucune suspension. Ils sont faciles à entretenir et généralement moins chers, mais la plupart des cyclistes préfèrent les vélos avec suspension pour plus de confort. La plupart des fat bikes sont rigides, et les vététistes trouvent que les pneus larges et leur faible pression fournissent tout l’amorti nécessaire pour absorber les bosses sur la piste.

dessin d'un VTT semi-rigide
VTT semi-rigide

Semi-rigide: Ces VTT ont une fourche à suspension à l’avant pour aider à absorber les chocs sur la roue avant, mais l’arrière du vélo n’a pas de suspension, d’où le nom de semi-rigide. Les semi-rigides sont généralement moins chers que les vélos à suspension intégrale et comportent moins de pièces mobiles (ce qui se traduit souvent par moins d’entretien). La plupart des semi-rigides laissent la possibilité de verrouiller la fourche avant pour obtenir un vélo entièrement rigide selon les besoins du vététiste.

Les cyclistes de cross-country se dirigent généralement vers les semi-rigides car ils permettent un transfert plus direct de la puissance entre le coup de pédale et le pneu arrière. Les semi-rigides peuvent également être à l’aise sur les sentiers all-mountain, et le moindre coût et la facilité d’entretien en font une option solide pour toutes les utilisations, sauf les pistes de descente exigeantes avec remontées mécaniques.

dessin d'un VTT tout-suspendu
VTT tout-suspendu

Tout-suspendu: Il existe de nombreuses variantes de VTT à suspension intégrale, mais l’idée générale est que la fourche avant et l’amortisseur arrière absorbent les aspérités et impacts du sentier. Cela réduit considérablement l’impact sur le cycliste, augmente la traction et permet une conduite plus tolérante et plus agréable.

Un vélo tout-suspendu peut absorber beaucoup de bosses et de trous sur les sentiers, mais le vélo peut aussi «bouger» un peu et vous perdez une partie du transfert d’énergie lors de la montée. En conséquence, la plupart des VTT à suspension intégrale ont la capacité de verrouiller la suspension arrière pour offrir un meilleur transfert de puissance et une montée plus efficace.

Les vélos conçus pour la descente génèrent souvent beaucoup de débattement – la quantité de mouvement dans la suspension – par rapport aux vélos conçus pour le cross-country et le all-mountain. Jusqu’à huit pouces de débattement avant et arrière sont assez courants.

Taille de roue en pouces

dessin des tailles de roues de VTT
Tailles de roues de VTT

26”: Autrefois, tous les vélos de montagne étaient équipés de roues de 26”. Ils ont aujourd’hui quasiment disparu des pistes, même de cross country. C’est toujours une taille de roue populaire pour sa réactivité et sa maniabilité, mais maintenant, lorsque vous entrez dans un magasin de vélo et que vous souhaitez vous renseigner sur les VTT, on vous montrera probablement des 27,5” ou des 29”. Vous trouverez donc ces modèles essentiellement sur le marché de l’occasion.

27,5” (650b): Offrant un juste milieu entre les roues standard de 26” et les 29 pouces, ces vélos appliquent la solution du «meilleur des deux mondes». Ils avalent les sentiers plus facilement que les 26”, mais plus maniables que les 29 pouces. Comme pour les 29”, cette taille de roue peut être trouvée sur les VTT tout-suspendus et semi-rigides.

29”:  Ces VTT sont généralement plus lourds et un peu plus lents à accélérer, mais une fois que vous commencez à rouler, vous pouvez avaler les kilomètres plus facilement que sur un vélo avec des roues standard de 26”. Ils offrent généralement une excellente adhérence et ont un «angle d’attaque» plus élevé, ce qui signifie que le roulement est facilité même sur terrain accidenté. Ces vélos sont devenus extrêmement populaires auprès des amateurs de cross-country. Les roues 29” se retrouvent sur les VTT semi rigides et à suspension intégrale.

24”: Les VTT pour enfants ont généralement des roues de 24”. La plupart sont des versions moins chères de vélos pour adultes avec des composants plus simples. De manière générale, ces VTT conviennent aux enfants de 10 à 13 ans, mais cela dépend plus de la taille de l’enfant que de l’âge. Les enfants plus jeunes / plus petits peuvent commencer à faire du VTT avec des roues de 20”.

Aspects techniques

Nous avons évoqué les types de VTT et les tailles de roues, ce sont les 2 principaux éléments à prendre en compte lors de l’achat d’un VTT pour débuter. Conservez les roues d’origine pour débuter. Si elles ne vous conviennent plus après quelque temps, vous pourrez toujours les changer.

Évidemment la taille de cadre à son importance, cet article dédié vous éclairera sur le sujet.

Concernant le matériaux de cadre, à 1000€, vous trouverez essentiellement de l’aluminium. Oubliez le carbone dont le prix est prohibitif.

N’achetez pas un vélo avec des accessoires haut de gamme si le cadre est de piètre qualité (bonjour les hypermarchés).

En ce qui concerne la fourche et l’amortisseur éventuellement, le vendeur saura vous conseiller. Gardez à l’esprit qu’il faut un bon réglage pour pouvoir tirer la quintessence du VTT. Des suspensions mal réglées peuvent conduire à un mauvais grip et des performances moindres.

Quant à la transmission, de nombreux VTT sont maintenant équipés d’un seul plateau, avec un panel de cassette plus grand de 12 pignons. Vous n’aurez que le passage de vitesse à gérer sans vous soucier du plateau.

Budget pour un VTT débutant

Le budget pour l’achat d’un VTT de qualité est variable. Les bêtes de course peuvent monter à 8000 ou 10000€. C’est très loin de ce que vous devrez débourser. Mais ne pensez pas pour autant que vous pouvez trouver un VTT de qualité à bas prix si vous souhaitez en faire une utilisation régulière et exigeante.

Un budget de départ pour un bon VTT débutant tourne autour de 1000€. A ce prix, vous pouvez trouver un bon semi rigide si vous comptez faire du trail ou du cross country. Compter 1500€ pour un VTT tout-suspendu. Nous sommes évidemment sur du matériel de qualité et neuf. Je peux comprendre que c’est un budget élevé. Le marché de l’occasion offre souvent de belles opportunités.

Il ne sert à rien de casser votre tirelire si vous ne comptez avoir qu’une utilisation loisirs ou si votre niveau technique et physique ne vous permet pas de profiter d’un VTT de compétition. Gardez à l’esprit qu’un vélo est remplaçable et rien ne vous empêche de monter en gamme au fil de votre progression.

Gardez également à l’esprit qu’il vous faudra acheter des équipements en plus de votre VTT. Un casque, des gants, des genouillères, pédales automatiques, un camel back et kit de réparation. La facture peut donc vite grimper…

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *