Transformer un vtt en vélo de voyage pas à pas
  1. Accueil
  2. >>
  3. Activités
  4. >>
  5. Cyclo
  6. >>
  7. Transformer un vtt en...

Quand j’ai commencé à m’intéresser au cyclotourisme, la seule chose qui m’empêchait de faire mon premier voyage était le coût élevé d’un vélo et de l’équipement nécessaire. J’hésitais à dépenser des centaines d’euros (voir plus) pour un vélo et des sacoches sans même savoir si j’en profiterais pleinement. 

Après quelques recherches, je me suis rendu compte que les VTT vintage sont d’excellents vélos de cyclotourisme à petit budget. Ce guide explique, étape par étape, comment transformer un vieux VTT en vélo de voyage.

Pourquoi utiliser un vieux VTT pour faire du cyclotourisme?

Les VTT vintage du début des années 80 au début des années 90 ont des cadres qui se prêtent parfaitement aux longs voyages:

  • Les cadres sont en acier de haute qualité, solides et faciles à réparer.
  • Les cadres ont une géométrie “détendue” et un empattement long. Ils offrent donc une position confortable, assez droite, pour les longues distances. La longueur de l’empattement apporte une très bonne stabilité. A vrai dire, les vieux VTT ont des cadres qui ont une géométrie proche de celle des vélos de cyclotourisme actuels.
  • La plupart des anciens cadres de VTT comprennent des brasures – Cela vous permet de monter facilement des porte-bagages et des sacoches ainsi que des ailes.
  • Ces vieux VTT sont solides et résistants, construits pour résister aux coups. Les cadres et les roues sont particulièrement robustes. 
  • Ils sont bon marché. Vous pouvez trouver ces vélos facilement sur Leboncoin ou dans les magasins d’occasions en tout genre. Il n’est pas rare de tomber sur un VTT de marque à moins de 100 euros, et avec un peu de chance, vous en trouverez un encore moins cher avec juste quelques petites réparations à faire.

Comment choisir un VTT pour le transformer en vélo de tourisme

Il est important de commencer avec un vélo solide et en bon état. Il y en a à foison sur le net mais mieux vaut ne pas acheter une épave à moins que vous n’ayez énormément de temps à consacrer à sa rénovation. Recherchez-en un en bon état. 

Avant d’acheter, les principaux éléments à inspecter sont les roues et le cadre. Le cadre est la principale raison pour laquelle vous achetez le vélo. Les roues coûtent cher à remplacer. Les pièces de rechange comme les pneus, la chaîne, les poignées de guidon et les câbles sont moins préoccupantes. 

Le cadre

Je vous recommande de rechercher un vélo fabriqué entre le début des années 80 et le début des années 90. Voici les caractéristiques à rechercher:

  • Alliage: Chromoly 4130 et Reynolds 531 sont deux des meilleurs alliages qui ont été utilisés pour la fabrication des cadres de vélo à cette époque. Les deux matériaux sont solides, durables et faciles à travailler. Vous ne pouvez pas vous tromper. Écartez tous les vélos avec des cadres en aluminium. L’aluminium est plus difficile à réparer s’il se casse pendant que vous êtes en voyage. L’acier peut être réparé par à peu près n’importe quel soudeur partout dans le monde.
  • Pas de suspension: La suspension ajoute un poids et une complexité inutiles au vélo. Et vous pouvez également l’endommager avec tous les problèmes de réparation ou de changement que cela implique. Une fourche en acier rigide ne cassera pas. La suspension rend également chaque coup de pédale moins efficace car une partie de l’énergie va dans la compression de la suspension au lieu de vous propulser vers l’avant. Si vous trouvez le cadre parfait mais qu’il a une fourche à suspension, vous pouvez l’échanger contre une fourche en acier rigide à moindre coût. 
  • Fixations: Si vous prévoyez d’utiliser des sacoches et des porte-bagages, assurez-vous que le cadre et la fourche ont les brasures nécessaires pour les monter. La plupart des vieux VTT ont des brasures, c’est espèces d’anneaux métalliques collés à différents emplacements du cadre.
  • Votre taille:  pour un maximum de confort et d’efficacité, le vélo doit convenir à votre taille. S’il est trop petit, vous pourriez vous sentir à l’étroit. Si le cadre est trop grand, vous pourriez avoir du mal à piloter le vélo. Si le cadre est un peu trop petit, vous pourrez peut-être installer une potence ou un guidon de taille différente, pour les relever. Lisez mon guide pour savoir comment choisir un cadre par rapport à sa taille.
  • Bon état: une fois que vous avez trouvé un cadre approprié, inspectez-le pour détecter tout dommage ou défaut. Assurez-vous qu’il n’y a pas de fissures, de bosses ou de rouille importante. N’hésitez pas à abandonner et à chercher d’avantage.

Les roues

Les roues sont la deuxième raison pour laquelle ces vieux VTT font d’excellents vélos de tourisme. Elles sont robustes car elles sont conçues pour une utilisation hors route. Recherchez des roues présentant les caractéristiques suivantes:

  • Roues de 26 pouces: La plupart des VTT de cette époque ont des roues de 26 pouces. Ils inondaient le marché avant que les 27.5 et les 29ers ne deviennent populaires. La solidité des roues est la principale raison pour laquelle les roues de 26 pouces sont préférables aux 27,5 pouces. Les roues de plus petit diamètre ont des rayons plus courts. Ils peuvent subir des chocs plus importants sans se plier ni se casser. Les pièces de rechange de 26 pouces sont également généralement moins chères et plus faciles à trouver. Si vous achetez un VTT 26” et que vous souhaitez le passer en 27” par la suite, c’est faisable dans la limite de ce que acceptera votre cadre.
  • Jantes à double paroi: Elles sont plus résistantes que celles à simple paroi. Elles peuvent supporter le poids supplémentaire de votre équipement. 
  • 36 rayons: La plupart des vélos ont des roues à 32 rayons. Les 4 rayons supplémentaires ajoutent une force considérable à la roue. Cela vous permet de porter plus de poids sans vous soucier de casser les rayons.
  • Moyeux de style coupe et cône: Ceux- ci durent à peu près indéfiniment s’ils sont entretenus. Ils vous permettent également de remplacer les pièces à mesure qu’elles s’usent au lieu de remplacer tout le moyeu.

Vous devez également vous assurer que les roues sont en bon état. Les roues font partie des pièces les plus difficiles et les plus coûteuses à remplacer. Tout d’abord, faites les  tourner et assurez-vous qu’elles ne sont pas voilées.

Le moyen le plus simple de vérifier que la roue est droite est de regarder où la jante touche les patins de frein. Pendant que la roue tourne, vous pouvez généralement voir une vibration ou un saut. Si le mouvement est important, laissez tomber.

Ensuite, examinez chaque rayon pour vous assurer qu’aucun n’est cassé ou desserré. Pour ce faire, agitez-les simplement d’avant en arrière avec votre doigt. Si vous en trouvez un lâche, assurez-vous qu’il ne se détache pas de la jante. À ce stade, vous devez également inspecter la jante à la recherche de fissures.

Enfin, vérifiez que les flancs de la jante ne sont pas trop usés par les freins. Certaines jantes ont des indicateurs pour vous dire quand elles sont usées. 

Transmission et autres composants ou accessoires

Avant d’acheter le vélo, soyez certain que les composants sont en bon état de fonctionnement et qu’ils sont de bonne qualité. Pour un vélo de randonnée, la durabilité prime sur les performances.

  • Manettes et dérailleurs: l’ensemble doit bouger en douceur. Si les dérailleurs sont vieux et pleins de graisse, nettoyez-les et repasser un coup de graisse. La plupart des vieux VTT ont 18 vitesses sur 3 plateaux et 6 pignons.
  • Leviers et étriers de frein: tous les types de freins conviennent. La plupart des anciens VTT ont des freins à patins. Assurez-vous qu’ils fonctionnent correctement. 
  • Pédalier: Comme je vous le disais, la majorité des VTT de l’époque ont 3 plateaux. Inspectez les dents pour vous assurer qu’elles ne sont pas trop usées ou tordues. Les pédaliers sont assez chers alors assurez-vous que le vôtre soit en bon état.

Il y a de fortes chances que quelque chose doive être réparé ou remplacé. Beaucoup de ces vieux vélos sont restés stockés pendant de nombreuses années ou inversement ont été fortement éprouvés par une utilisation intense.

Heureusement, la plupart des pièces de rechange sont abordables et facilement trouvables. Vous pouvez souvent trouver des pièces d’occasion sur eBay ou Leboncoin. Si vous souhaitez acheter du neuf, il existe généralement un équivalent moderne qui conviendra également. 

Un problème que vous pouvez rencontrer avec les vieux vélos est que certains composants peuvent ne plus être fabriqués. C’est le cas de nombreux composants Suntour. Parfois, une autre marque est compatible et parfois vous pouvez trouver une pièce d’occasion. Je suis un grand fan des composants Shimano. 

Ne vous inquiétez pas des pièces consommables qui s’usent comme les patins de frein, les pneus, la roue libre et les câbles par exemple. Ils devront très probablement être remplacés de toute façon. Il en va de même pour les pièces mobiles qui nécessitent un entretien périodique comme le casque et le boîtier de pédalier. Ils peuvent avoir besoin d’être graissés s’ils ne fonctionnent pas correctement.

Transformer votre vieux VTT en vélo de voyage

Vous avez maintenant votre VTT, il est temps de l’adapter et de lui apporter quelques améliorations pour le rendre plus confortable lors de vos voyages sur de longues distances. 

Montez des pneus de route ou de gravel

Les vieux VTT sont généralement équipés de pneus à crampons de 2,5 pouces de large. C’est parfait pour les sentiers mais ils ne rouleront pas assez bien sur la route. Remplacez-les par des pneus de tourisme pour augmenter l’efficacité et réduire le risque de crevaison. L’une des options les plus populaires est le pneu Schwalbe Marathon Plus HS440. La largeur va de 1,25 à 2 pouces.

>> VOIR LE PRIX SUR AMAZON <<

Remplacez le guidon

Ou installez des embouts de guidon.  Les VTT sont généralement équipés de cintres plats. Le problème avec ceux-ci est qu’ils n’offrent qu’une position de main. En voyage, il est utile de pouvoir changer ses mains de position pour se relaxer. La solution simple consiste à installer des extrémités de barre comme les extrémités de cintre Boxer de Profile Designs. Vous pouvez également installer un autre guidon. Mais vous vous retrouverez peut-être avec des problèmes de traction de câble pour le changement de vitesse ou le freinage.

Installez des gardes boue

En cas de pluie, ils empêcheront les éclaboussures de vous atteindre et protégeront également vos équipements. Ils peuvent également augmenter la durée de vie de votre transmission en la gardant plus propre. 

Installez des porte-bagages

Le moyen le plus simple et le moins coûteux de transporter votre équipement consiste à installer des porte-bagages et des sacoches. Vous pouvez en installer à l’avant et à l’arrière.

Changez de selle

Il va s’en dire que la selle est un élément important, vous passerez des heures dessus. Les selles en cuir sont populaires pour les voyages. Mais vous pouvez trouver nombre de selles en matière synthétique également très confortable.

>> VOIR LE PRIX SUR AMAZON <<

Installez un ou 2 rétroviseurs

Votre terrain de jeu ne sera pas les sentiers, ou rarement, mais principalement la route. Envisagez la conduite de votre vélo comme la conduite d’une voiture ou de n’importe quel autre véhicule sur route. Il faut toujours garder un œil sur ce qui se passe derrière vous.

Ajoutez de l’éclairage  

Même si vous ne prévoyez pas de rouler la nuit, installez quand même des lumières. C’est un point de sécurité essentiel. Par temps de pluie, une lumière rouge clignotante à l’arrière permettra aux autres usagers de la route de vous repérer plus facilement. Les lampes LED sont facilement montables et sont très peu chères.

Montez un porte-bouteille

Vous boirez beaucoup d’eau en voyage. Et vous l’imaginez bien, pas besoin de s’arrêter pour boire si vous avez un porte-bouteille.

Installez des pédales automatiques

Si vous voyagez vraiment sur des longues distances, je vous conseille de monter des pédales automatiques et d’acheter les chaussures qui vont avec. Votre coup de pédales sera beaucoup plus efficace. Les chaussures se clipsent et se déclipsent en un éclair, vous ne serez jamais bloqué sur les pédales.

>> VOIR LE PRIX SUR AMAZON <<

Bien sûr, vous pouvez visiter votre vélo tel quel. Les pièces ci-dessus rendront simplement votre vélo un peu plus confortable et efficace pour les longues distances. 

Réparations et entretien que vous devrez peut-être effectuer avant de partir en voyage

La plupart de ces vieux VTT sont très résistants. Avec un peu de connaissances en mécanique du vélo, quelques outils de base et un peu de votre temps, vous devriez être en mesure de rendre votre VTT rutilant et prêt à avaler les kilomètres.

Étape 1: Nettoyez le vélo

Une fois que vous avez acheté votre vélo, nettoyez-le avant de commencer les réparations. Lorsque tout est propre, vous serez en mesure de déterminer plus facilement ce qui doit être fait.

Étape 2: Graisser les roulements

Vous ne connaissez pas l’historique du vélo, mais vous allez faire beaucoup de kilomètres. Je vous recommande au moins de graisser les moyeux. Vous pouvez également vérifier le jeu dans le boîtier de pédalier et le graisser ou le remplacer si nécessaire. 

Étape 3: Inspectez et remplacez les éléments de transmission

Inspectez la chaîne et les engrenages. En cas d’usure excessive, remplacez-les. Sinon, nettoyez et huilez soigneusement la chaîne.

Vous voudrez ensuite inspecter et tester tous les câbles pour vous assurer qu’ils fonctionnent correctement. Réglez les dérailleurs et les freins. Lors du réglage des freins, inspectez les patins et remplacez-les si ils sont usées.

Étape 4: Vérifiez les pneus et les chambres à air

Enfin, jetez un œil aux pneus et chambres à air. Si les flancs sont fissurés ou si la bande de roulement est usée, remplacez-les. Si les chambres à air ont l’air vieilles et ont déjà un tas de rustines, remplacez les également.

Pour les pneus, je recommande les pneus Schwalbe Marathon Plus Touring. Leur réputation n’est plus à faire. La raison pour laquelle ils sont si populaires est qu’ils sont incroyablement durables et offrent une excellente protection contre les crevaisons.

Outils et pièces de rechange pour le voyage

Sur ces vieux vélos, des pièces peuvent tomber en rade à tout moment, il est donc préférable de toujours avoir des pièces de rechange et des outils lors de vos voyages.

La liste suivant est le minimum que vous devriez toujours avoir avec vous:

  • 1 câble de frein
  • 1 câble de changement de vitesse
  • 2 démontes-pneus
  • 1 chambre à air
  • 1 maillon de chaîne
  • 1 mini pompe
  • 1 ensemble de rustines
  • 1 multi outil

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Trouver le nord sans boussole, rien de plus simple!

Trouver le nord sans boussole, rien de plus simple!

Imaginons un instant que vous partiez en randonnée à la journée ou en grande randonnée, en autonomie. Vous êtes parti avec un smartphone et une carte, mais n’avez pas de boussole. C’est évidemment lorsque vous êtes en pleine forêt que votre...