Pourquoi les pneus de vélo se dégonflent

  1. Accueil
  2. >>
  3. Activités
  4. >>
  5. Cyclo
  6. >>
  7. Pourquoi les pneus de...

Vous est-il déjà arrivé de vouloir sortir votre vélo et de trouver vos roues à plat, alors même que vous n’avez pas crevé? C’est un problème courant qui n’est pas bien méchant mais qu’il faut anticiper pour éviter de se retrouver au dépourvu.

Les pneus se dégonflent avec le temps lorsque vous n’utilisez pas votre vélo. Ceci est principalement dû à la perméabilité de la chambre à air et à la petite taille des molécules d’air. Lentement, les molécules d’air se frayent un chemin à travers le joint de la chambre à air et de la valve. Lorsqu’il fait chaud, la pression de l’air est plus élevée et les pneus se dégonflent encore plus rapidement. Vous êtes en tubeless, vous pouvez perdre de la pression en raison d’une fuite de liquide préventif..

Le principal problème n’est pas la perte de pression en elle-même, mais plutôt la frustration qu’elle génère si vous n’avez pas de quoi regonfler votre pneu.

Mais il y a possibilité de prévenir une trop grande perte de pression par un entretien régulier.

Pourquoi les pneus de vélo dégonflent quand vous ne roulez pas

Taille des molécules d’air et perméabilité des chambre à air

Lorsqu’ils ne roulent pas, les pneus se dégonflent avec le temps. Comme les ballons de baudruche qui perdent de l’air jour après jour, les molécules d’air dans les chambre à air se faufilent à travers le joint de valve.

L’air contient des molécules d’azote et d’oxygène. Celles-ci sont extrêmement fines. Autant dire que l’air passe à travers tout, à moins de vivre dans un caisson complètement hermétique.

Différences de température

La plupart des cyclistes ont vécu une expérience de perte de pression lorsqu’ils ont été longtemps sans rouler.

C’est aussi une question de température et de chaleur: les pneus chauffent lorsque vous roulez, ce qui entraîne une dilatation de l’air à l’intérieur. SI vous restez un long moment sans rouler, l’air à l’intérieur de la chambre à air ou du pneu se contracte, abaissant la pression.

Pneus tubeless qui se dégonflent

Les pneus VTT Tubeless sont de plus en plus populaires. Ils vous procurent une conduite plus douce et aident à maintenir le grip sur les terrains accidentés. Mais l’un des inconvénients des pneus tubeless est qu’ils peuvent perdre de la pression au fil du temps en raison d’une fuite de liquide préventif.

Comment empêcher un pneu tubeless de se dégonfler

  • Ajouter du liquide préventif: ajoutez du liquide préventif tous les 2 à 3 mois. La chaleur permet au liquide de s’évaporer plus rapidement que la normale, et il est également absorbé par le matériau du pneu et lorsqu’il scelle les crevaisons.
  • Accumulation de saleté : vérifiez qu’il n’y a pas de saleté autour des écrous de rayon. Si vous voyez une saleté excessive autour des écrous de rayon, cela peut être un signe de fuite de mastic. Le fond de jante peut être perforé et doit être remplacé.
  • Usure: vérifiez l’usure des pneus. Si ils sont déchirés sur les flancs, remplacez les.

Conseil rapide: même en config tubeless, ayez toujours avec vous une chambre à air ainsi qu’une pompe pour réparer en cas de crevaison grave.

Pourquoi les pneus de vélo se dégonflent-ils par temps froid?

À l’approche de l’hiver, la plupart des cyclistes s’inquiètent de voir la pression dans leurs pneus diminuer sans raison apparente. Ils pensent souvent à une crevaison lente et passent par la case vélociste avant d’aller au travail.

Le temps froid n’aide pas à maintenir la pression des pneus, c’est le moins qu’on puisse dire. Mais pourquoi un tel phénomène se produit-il?

Mais d’abord je vous conseille de bien vérifier la pression de vos pneus dès que les premiers signes de l’arrivée de l’hiver se font sentir. Et pour cela, mieux vaut avoir un manomètre sous la main, une petit tour à la station service et le tour est joué. Une pression trop basse rend les crevaisons plus faciles et plus fréquentes.

Pour expliquer pourquoi les crevaisons sont un phénomène courant par temps froid, pensez à la densité de l’air. En hiver, l’air devient plus dense ou plus lourd. En conséquence, les pneus perdent leur pression. La plupart du temps, cela n’a rien à voir avec une crevaison.

La pression dans les pneus de vélo baisse d’au moins 1 psi ou 0,07 bar à chaque chute de température de 10°C. Autant dire qu’il est impossible d’avoir une pression stable dans ses pneus, et celle-ci va indubitablement diminuer avec le froid… et augmenter une fois que vous allez rouler!

Ce qui veut dire que vous pouvez constater une baisse de pression avant de partir, regonfler et avoir un pneu presque trop gonflé quelques minutes plus tard. Mais mieux vaut prévenir que guérir et remettre un coup de pression de façon plus régulière que tardive ne fait pas de mal.

Comment éviter que les pneus de son vélo se dégonflent?

C’est la question: comment ne pas perdre de pression dans les pneus de votre vélo si vous ne roulez pas ou si il fait vraiment froid?

Il faut être attentif et faire un entretien régulier du vélo en gardant à l’esprit les points suivants:

Gonflez autant que possible vos pneus à la pression recommandée

Il existe différents types de pneus et chacun a sa pression recommandée. Elle est indiquée sur le flanc du pneu:

  • La pression d’un pneu de VTT se situe entre 30 et 50 psi, soit 2 et 3,5 bar. En dessous de cette plage, vous risquez plus de crevaison par pincement.
  • La pression d’un pneu de vélo de loisir se situe entre 60 et 80 psi soit 4 et 5,5 bar.
  • La pression d’un pneu de vélo de course se situe entre 100 et 140 psi soit 7 et 9,5 bar

En dessus ou en dessous de ces valeurs, vous risquez une crevaison. Comme je vous le disais, les crevaisons par pincement sont fréquentes lorsque les pneus sont sous gonflé. Vous risquez moins la crevaison en cas de surgonflage cependant il est déjà arrivé que des chambres à air éclatent car trop gonflées.

Vérifiez régulièrement la pression de vos pneus

Ce n’est pas aussi évident que cela. Beaucoup de personnes n’ont pas de manomètre et vérifient le gonflage de leur pneu à la main. C’est une solution mais qui ne peut remplacer un manomètre pour avoir une connaissance précise de la pression dans ses pneus.

Je vous conseille de passer au moins une fois par semaine en station service ou sur une borne de gonflage comme on peut en voir apparaître dans de nombreuses communes.

Certains vélos haut de gamme ont un manomètre intégré, mais le plus souvent, vous devez vous rendre en station service, à moins d’acheter un manomètre comme celui-ci.

>> VOIR LE PRIX SUR AMAZON <<

Vérifiez régulièrement l’absence de corps étranger dans le pneu

C’est quelque chose que de nombreux cyclistes ne font pas. Or un pneu qui se dégonfle peut être le signe qu’un corps étranger s’est fiché dans la bande de roulement.

On trouve de nombreux débris sur la route (verre, aiguilles, clous, vis). La plupart sont gros et visibles. Mais lorsque vous roulez en forêt, une fine aiguille de pinède peut percer le pneu. Elles peuvent ensuite percer la chambre à air.

Cela arrive plus souvent sur des pneus usés que sur des pneus neufs. Mais un corps étranger peut se loger dans la bande de roulement et s’enfoncer petit à petit après plusieurs sorties.

Je vous conseille donc de prendre le temps (quelques secondes) pour examiner vos pneus avant de sortir et au retour. Au besoin, réparez votre pneu tubeless avec une mèche.

Vérifiez l’usure de vos pneus

Peu importe combien d’argent vous dépensez pour de nouveaux pneus, l’usure finira par les atteindre. Il est donc important de continuer à vérifier les flancs de vos pneus pour repérer des fissures, des déchirures ou des craquelures car vos pneus sont secs.

Conclusion

En résumé, c’est une chose courante d’avoir des pneus sur votre vélo qui se dégonflent, il n’y a a priori rien de dramatique à cela. Cependant, avec un peu d’attention et un bon entretien, il est possible de contrôler cette perte de pression et de ne pas avoir de mauvaise surprise.

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
4 marques espagnoles de VTT qui méritent le coup d’œil

4 marques espagnoles de VTT qui méritent le coup d’œil

Les marques de VTT espagnols sont prisées de nos jours, et certaines n’ont rien à envier aux plus grands acteurs du marché. Vous avez forcément déjà croisé un VTT espagnol. Orbea est peut-être la marque la plus connue, mais d’autres plus jeunes, sont également bien...

Différences entre vtt et vélo de route

Différences entre vtt et vélo de route

Les VTT et les vélos de route sont très différents et destinés à des pratiques sportives distinctes. Il y a des différences évidentes comme les roues, les cadres et le guidon, mais aussi beaucoup de détails qui ne semblent pas évidents au premier...