Pompe à vélo: son fonctionnement expliqué

Une pompe à vélo est le type le plus courant de pompe volumétrique qui utilise un piston mobile pour gonfler les pneus d’un vélo.

Dans une pompe à pneu de vélo, le piston monte et descend pour aspirer et transférer l’air directement dans un pneu tubeless ou dans une chambre à air.

Ces pompes sont uniquement développées pour gonfler les pneus. Une pompe à vélo fonctionne sur la base de la loi de Boyle .

Les pneus de vélo sont équipés de valves, il en existe principalement 2 types

  1. Presta
  2. Schrader

Et une pompe à vélo doit être équipée d’un embout adapté à la valve pour pouvoir fonctionner correctement.

Une pompe à vélo est actionnée à l’aide d’un piston manuel. Lors du mouvement ascendant, le piston aspire l’air ambiant vers la chambre de la pompe via une soupape d’admission fonctionnant comme un clapet anti-retour. L’air est emprisonné.

Pendant le mouvement vers le bas, le piston pousse l’air dans la chambre à air ou dans le pneu si celui-ci est tubeless, c’est-à-dire sans chambre à air.

Il peut être intéressant de passer à des pneus tubeless, en particulier sur un VTT, article à lire ici.

Certaines pompes à vélo ont un manomètre fixe qui indique la pression des pneus. Un compresseur électrique utilisé pour gonfler le pneu de la voiture peut également l’être pour gonfler les pneus de vélo si vous avez un adapteur.

Comment fonctionne une pompe à pneu de vélo ?

Une pompe à vélo fonctionne selon la loi de Boyle . C’est une pompe manuelle. Il y a un piston à l’intérieur de la pompe, qui a un mouvement ascendant et descendant.

schéma du fonctionnement d'une pompe à vélo

Lorsque vous tirez le piston vers le haut à l’aide de la poignée, un vide se crée à l’intérieur de la chambre. En raison de ce vide, la pression d’air à l’intérieur de la pompe devient inférieure à la pression d’air externe. Cette différence de pression fait que la pompe aspire l’air de l’extérieur dans le cylindre via la soupape d’aspiration.

Lorsque la pression d’air interne devient égale à la pression d’air externe, la soupape se ferme et le processus de compression commence.

Lorsque vous poussez le piston vers le bas, il comprime l’air en réduisant le volume du cylindre. Lorsque la pression d’air interne de la pompe devient supérieure à la pression interne du pneu, la valve de sortie de la pompe s’ouvre et l’air s’écoule à l’intérieur du pneu de vélo.

Il suffit de tirer à nouveau le piston vers le haut et de pomper pour gonfler davantage le pneu, jusqu’à la pression voulue.

Celle-ci peut varier considérablement en fonction de nombreux facteurs, en particulier à VTT. Voici un article sur la pression des pneus de VTT, à lire ici.

Pour un gonflage précis, il est recommandé d’avoir un manomètre sur sa pompe. Celui-ci indique la pression d’air exacte à l’intérieur du pneu.

Pour mieux comprendre le fonctionnement de la pompe à vélo, regardez cette courte vidéo:

Les types de pompes vélo

On trouve dans le commerce de nombreux types de pompes à vélo, en voici quelques-uns:

  • Pompe à pied
  • Pompe sur pied
  • Pompe à main ou Mini pompe à vélo
  • Pompe électrique

Il est possible de gonfler un pneu sans pompe, à l’aide d’une cartouche de CO2 ou même de la bouche, c’est à lire ici.

Pompe à pied avec socle

On parle de pompe à pied car lors de son fonctionnement, la base de la pompe est posée sur le sol et vos pieds sont sur le socle pour la maintenir en place.

>> VOIR SUR AMAZON <<

C’est une pompe manuelle qui permet d’atteindre un niveau élevé de pression. Celle-ci est équipée d’un manomètre, cadran qui vous indique la pression en psi et en bar.

Vous tirez et poussez la poignée pour déplacer le piston de haut en bas afin que la pompe puisse transférer de l’air dans le pneu du vélo.

C’est vraiment le type de pompe le plus équilibré que vous pouvez garder au garage ou dans un placard, et facilement mettre dans un coffre de voiture lorsque vous sortez.

Pompe à main

Les pompes à mains sont en général de petite taille, il existe également des mini pompes.

Elles sont utilisées pour des situations occasionnelles ou d’urgence. Elles se logent facilement dans un sac à dos.

Mais une mini pompe à vélo ne peut pas fournir la même pression d’air élevée qu’une pompe à pied. Mais cela reste une excellente solution lorsque vous crever en chemin.

Ce type de pompe exerce une forte pression sur la valve. Il est donc préférable d’utiliser un tuyau pour éviter de l’abimer.

Il existe également des pompes sans tuyau, que vous adaptez directement sur la valve. Elles sont un peu plus efficaces car l’air est directement poussé dans le pneu sans passer par le tuyau. Par contre il y a toujours un risque de couper la valve.

pompe à vélo manuelle sans tuyau

Pompe à pied avec manomètre

C’est un type de pompe avec lequel vous pouvez tout aussi bien gonfler un pneu de voiture. Elle est actionnée uniquement par le pied et requiert souvent d’alterner entre pied droit et pied gauche pour éviter une fatigue rapide.

Ces pompes sont faites pour les valves Schrader. Vous devrez utiliser un adaptateur pour gonfler une valve preta.

Pompe à vélo électrique

Une pompe à vélo électrique à en fait de multiples application. Il s’agit ni plus ni moins d’un mini compresseur. Vous pouvez gonfler un vélo, un matelas, un jouet ou un pneu de voiture.

Un manomètre à affichage digital est intégré pour connaître précisément la pression dans le pneu.

Evidemment qui dit pompe électrique dit absence d’effort physique. Mais elles ont un coût plus élevé que les pompes manuelles, bien qu’abordables (voir le modèle ci-dessus sur Amazon).

Une pompe électrique a souvent une grande taille et un poids relativement important, et vous ne pouvez pas toujours la transporter avec vous dans votre sac à dos.

Et lorsqu’elle tombe en panne, elle est plus difficile à réparer qu’une pompe mécanique, c’est même parfois impossible. Mais lorsque tout fonctionne, c’est vraiment un outil très pratique, facile à utiliser et rechargeable à volonté.

Comment réparer une pompe à vélo

Les pompes à vélo manuelles sont des machines à pistons et à cylindres qui compriment l’air et le forcent dans la chambre à air.

Les pièces qui peuvent défaillir sont essentiellement le tuyau et les raccords associés et le joint à l’extrémité de la tige de piston, connu sous le nom de cuir.

Le tuyau

Vérifiez s’il y a des fuites dans le tuyau en tenant votre doigt contre le raccord de valve à l’extrémité du tuyau et en actionnant la pompe pendant un ou deux coups. Si le tuyau ou les raccords sont défectueux, vous sentirez une fuite d’air au niveau du raccord de la vanne (tête de pompe), de la base de la pompe ou à travers le tuyau lui-même.

Remplacez un tuyau fendu ou percé par un nouveau tuyau. Il doit résister à une pression élevée et les réparations ou rustines tiennent rarement.

La tête de pompe

Vous pouvez réparer une tête de pompe qui fuit en dévissant l’écrou et en remplaçant le joint. Si la tête fuit au niveau du raccordement au tuyau, remplacez le connecteur par un collier de serrage réglable.

Serrez un raccord qui fuit à l’extrémité de la pompe du tuyau où il se visse dans la base de la pompe. Si cela ne résout pas le problème, il faudra sans doute remplacer la tête de pompe avec un nouveau collier de serrage.

Le cuir

Le cuir est un joint sur la tête du piston. Si la pompe n’a pas de fuite au niveau du tuyau ou de la tête de pompe mais que vous sentez qu’elle ne pompe pas l’air, c’est sans doute que ce joint est sec et usé.

Il faut donc retirer le piston pour le vérifier, en le dévissant du cylindre. Si le cuir est fendu ou perforé, remplacez-le. S’il semble sec ou déformé, lubrifiez-le généreusement avec de la graisse multi-usage légère ou de l’huile lourde.

N’utilisez pas de graisse pour essieux automobile.

Les embouts de pompe à vélo

Comme évoqué plus haut, on trouve sur les roues de vélo 2 types principaux de valves qui nécessitent l’utilisation d’embouts de pompe spécifiques :

  1. La valve Schrader
  2. La valve Presta

Il existe un 3ème type de valve que l’on voir le plus souvent sur les vélos hollandais : la valve Dunlop ou valve anglaise. Ce type de valve est plutôt rare en France.

Valve Schrader

Les valves Schrader équipent les roues de voiture et le roues de vélo relativement larges. La tige de la valve est filetée.  Une pointe montée sur ressort traverse la valve de haut en bas.

La valve Schrader est très simple à utiliser. Lorsque vous mettez l’embout de la pompe à vélo dessus, il presse la pointe qui s’abaisse et ouvre la valve pour laisser rentrer l’air.

Une fois l’embout retiré, la pointe remonte automatiquement et ferme la valve. L’air ne peut s’échapper.

L’inconvénient de la valve Schrader est son diamètre. Il est relativement grand et ne peut être adapté sur toutes les jantes. C’est pourquoi on les trouve principalement sur les voitures et sur les VTT dont les jantes sont plus larges que les vélos de route.

Valve Presta

Une valve Presta a une conception plus compliquée qu’une valve Schrader . Ces valves sont les plus largement utilisées pour les chambres à air de VTT hauts de gamme (bien qu’elles se démocratisent) et les pneus à tige haute pression.

Une valve presta a un corps interne et une tige de valve externe. Il y a un écrou pour fixer la tige à la jante, et un bouchon pour protéger l’extrémité de la tige.

Pour gonfler une valve presta, commencez par desserrer l’écrou moleté sur la tige centrale sans pour autant le retirer complètement. Puis poussez doucement la pointe vers le bas (vous entendrez le sifflement de l’air).

Il faut équiper l’embout de pompe d’un adaptateur valve presta pour pouvoir le brancher et pomper.

Une fois la roue gonflée, il faut retirer l’embout et revisser rapidement le contre écrou pour fermer la vanne.

Il vaut mieux avoir une pompe avec un tuyau pour gonfler une valve presta pour éviter de l’endommager voire la couper.

Le principal avantage de ces valves est qu’elles nécessitent un trou de diamètre inférieur à l’intérieur de la jante que les valves Schrader.

Comment utiliser une pompe à vélo ?

Pour gonfler correctement votre pneu, vous devez adapter la pompe ou son tuyau sur la valve. Un mauvais positionnement et vous pomperez l’air dans le vide.

Il vous faudra régulièrement gonfler vos pneus car ceux-ci perdent de la pression naturellement (explication ici). C’est également le cas après une crevaison lorsque vous réparez votre roue.

Achetez une pompe à vélo en fonction de la valve de votre pneu de vélo :

Il est important d’acheter une pompe qui est adaptée au type de valve présentes sur les roues de votre vélo. La plupart des pneus de vélo ont des valves Schrader ou Presta.

Jetez donc un œil à vos roues. Rappelez-vous qu’une valve Schrader est plus grosse et qu’une valve presta est plus fine avec un écrou à son extrémité.

De nombreuses pompe proposent maintenant connecteur avec 2 embouts différents selon la valve.

Vérifiez la pression idéale à laquelle gonfler vos roues

De manière générale, il faut éviter de surgonfler vos pneus, ou de les sous gonfler. Ceci pour plusieurs raisons, mais la principale a trait à votre sécurité.

Par conséquent, vous devez trouver la pression exacte requise pour votre pneu. Pour cela, vérifiez le flanc de vos pneus de vélo pour trouver les pressions de pneus recommandées les plus élevées et les plus basses en PSI et en bar. La plupart des fabricants indiquent les deux mesures.

Vous pouvez également utiliser un manomètre pour vérifier la pression et gonfler ou dégonfler vos pneus en conséquence.

Un manomètre est un appareil qui vous aidera à connaître la pression exacte dans vos pneus. En règle générale, les pneus de vélo de route ont besoin d’une pression plus élevée que les pneus hybrides ou de VTT.

Dévissez le capuchon de la valve

Dans la plupart des cas, la valve Schrader et la valve Presta ont un capuchon en plastique qui doit être retiré avant de pomper de l’air dans le pneu.

Il arrive souvent que celui-ci soit perdu. Ce n’est pas très grave sur une valve Schrader. Le pneu ne risque pas de se dégonfler du fait de la conception de la valve (voire plus haut).

Par contre, sur une valve presta, l’écrou de sécurité ou contre écrou peut se dévisser et ouvrir la valve.

Gardez donc votre bouchon à proximité et ne le perdez pas. L’objectif principal de ce bouchon est d’empêcher la poussière et la saleté de pénétrer dans la valve.

Si votre pneu de vélo a une valve Presta, vous devrez desserrer le contre-écrou pour ouvrir la vanne. Si vous utilisez une valve Schrader, vous n’aurez pas besoin d’effectuer cette étape supplémentaire.

Placez la pompe sur la valve

Nous avons vu qu’il existe plusieurs types de pompes à vélo. Mais la pompe à pied est idéale si vous gonflez votre vélo chez vous.

Elle fournit en effet une pression plus élevée. En général, elle a une grande capacité, de plus ou moins 160psi, ce qui est largement suffisant pour gonfler un vélo confortablement.

Les pompes à vélo ont souvent deux embouts dans la buse qui permettent de gonfler au choix une valve Presta ou une valve Schrader.

Placez le bon embout de buse sur la valve Presta de votre pneu ou la valve Schrader et commencez à pomper.

Si l’air ne pénètre pas dans le pneu ou ne sort pas, cela signifie que vous utilisez le mauvais embout. Changez-le et réessayez.

Il se peut que vous entendiez un sifflement et sentiez de l’air ou niveau de la valve. C’est que l’embout est certainement mal fixé sur la valve.

Gonflez le pneu

Maintenant que la buse de la pompe est solidement fixée à la valve, il est temps de gonfler le pneu !

Dans le cas des pompes à pied, placez vos pieds des deux côtés de la base de la pompe et déplacez la poignée de haut en bas avec les deux mains pour pomper de l’air dans le pneu.

Dans le cas d’une pompe à main , utilisez une main pour pomper et l’autre main sur le cylindre. Tous les types de pompes à main n’ont pas de manomètre. Donc, je vous recommande d’acheter une pompe avec un manomètre.

Détachez la pompe de la valve

Si la poignée de la pompe est en position haute, poussez-la vers le bas. Détachez ensuite la buse de la valve du pneu.

En déconnectant la buse de la pompe, vous entendrez peut-être une petite fuite d’air. Cette fuite d’air est tout à fait normale et n’entraînera pas de perte significative de pression.

Fermez la valve

Dans le cas d’une valve Schrader, il suffit de remettre le capuchon de protection en plastique sur la valve.

En ce qui concerne une valve Presta, assurez-vous que le contre-écrou est bien vissé et remettez le capuchon de protection en plastique sur la valve.

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Pourquoi les selles de vélo sont dures ? Les explications

Pourquoi les selles de vélo sont dures ? Les explications

La question peut sembler stupide. Elle s’est pourtant présentée dernièrement lorsque Julie et moi avons décidé d’acheter des vélos pour voyager, et pas simplement pour faire de courts trajets ou des balades. La question de la dureté d’une selle ne m’était jamais...

Pédalier qui craque : les solutions

Pédalier qui craque : les solutions

Je souhaitais rédiger un article à ce sujet depuis longtemps, non pas parce que j'avais des soucis de pédalier mais parce qu'on me posait souvent la question: "pourquoi mon pédalier craque ? C'est insupportable" Et puis c'est arrivé, le pédalier de mon vélo pourtant...

À PROPOS de moi

Moi c'est Fabien, bienvenue sur Objectif Plein Air ! Je ne tiens pas en place, me suivrez-vous dans mes aventures ? Respirez, c'est parti !