Comment utiliser une couverture de survie

Ah la fameuse couverture de survie… vous en avez peut-être déjà vu une. Vous avez peut-être déjà vu des gens enveloppés dans une espèce de papier aluminium après un accident.

La couverture de survie est une application concrète à la vie de tous les jours de la recherche spatiale. Il s’agissait de trouver un moyen de protéger les satellites, navettes et combinaisons de la chaleur générée par les rayons du soleil.

Une couverture de survie est un accessoire de secourisme, et de survie, devenu indispensable. Mais il existe d’autres applications en particulier pour les activités en plein air type randonnée en autonomie. Je vous conseille d’ailleurs d’en mettre une ou deux dans votre sac à dos de randonnée.

Une couverture de survie a un côté doré et un côté argenté, et ce n’est pas simplement pour faire joli. Beaucoup d’entre nous ne savent pas pourquoi ces 2 couleurs, et à quoi cela sert.

Et vous, savez-vous comment utiliser une couverture de survie correctement? En bref, la face dorée aide à lutter contre le refroidissement du corps et la face argentée aide à lutter contre un trop fort réchauffement du corps.

Voici plus de détails sur la couverture de survie et ses différentes utilisations.

7 choses à savoir sur les couvertures de survie avant d’en acheter une

  1. Une couverture de survie ne vous réchauffera pas. Elle aidera simplement à maintenir votre température corporelle à 37° que ce soit en conditions extérieures chaudes ou froides. C’est important de le savoir si vous envisagez d’en utiliser une comme couette.
  2. Une couverture de survie “ne respire pas”. Au contraire, elle retient l’humidité comme la chaleur. Une trop forte transpiration peut donc conduire à l’hypothermie si vous mettez la couverture du mauvais côté. C’est pourquoi il vaut mieux utiliser une couverture de survie sur une personne portant des vêtements ou ajouter une couche de tissu entre la peau et la couverture. Ne couvrez ni la tête ni le visage, votre respiration produit beaucoup d’humidité.
  3. Une couverture de survie est fragile et peut facilement se déchirer, notamment en cas de contact avec des branches. Faites donc attention si vous souhaitez pouvoir utiliser plusieurs fois la même couverture.
  4. Une couverture de survie fait du bruit, comme du papier aluminium que vous froissez. Impossible de sortir d’une tente inaperçu si vous avez une couverture de survie sur les épaules.
  5. Il existe différentes tailles de couvertures de survie, certaines conviennent aux enfants, d’autres aux adultes.
  6. Ayez plus d’une couverture de survie lors de votre sortie. Le poids est négligeable et on ne sait jamais ce qu’il peut arriver. Et vous verrez que l’on peut utiliser une couverture de survie de différentes manières.
  7. Il y a encore mieux que la couverture de survie. Il existe en effet des sacs de couchage d’urgence fabriqués avec les mêmes matériaux, et un peu plus résistants. Vous pouvez l’utiliser comme sac de couchage. Faites seulement attention à ne pas le poser à même le sol.

Comment bien utiliser une couverture de survie

Comme nous l’avons vu, une couverture de survie possède des faces de couleurs différentes:

la face dorée d'une couverture de survie
  • Lorsque la face dorée est positionnée vers l’extérieur, la couverture de survie absorbe 50% de la chaleur que vous dégagez. Ainsi, vous vous protégez, ou une autre personne, de l’humidité et du froid car la couverture retient la chaleur corporelle.
  • Lorsque la face argentée est à l’extérieur, 90% du rayonnement infrarouge est réfléchi. Vous vous protégez donc d’un coup de chaud.

L’effet est garanti et bluffant. Au moindre changement de côté, on ressent une vraie différence de température. Je vous conseille vivement de faire l’expérience, une couverture de survie coûte 1 à 2 euros pièce.

Selon votre utilisation, je ne vous conseille pas d’utiliser une couverture de survie en position allongée, mais plutôt en position assise pour en tirer un maximum d’efficacité et ne pas ressentir le froid du sol.

Si vous souhaitez dormir dans une couverture de survie, alors je vous conseille d’en utiliser 2: une au sol et une pour vous envelopper. Faites juste attention à placer une couche entre le sol et la couverture de survie pour qu’elle ne se déchire pas au contact de cailloux par exemple.

5 autres utilisations d’une couverture de survie en plein air

  1. Sécher votre linge en camping ou bivouac:

Comment une couverture de survie peut-elle vous aider à faire sécher votre linge en bivouac? Lavez votre linge comme indiqué dans cet article puis étendez le au soleil sur une couverture de survie. Vous devrez peut-être retourner vos vêtements au bout d’un moment. Quoiqu’il en soit, la couverture de survie accéléra le séchage.

  1. Allume feu

Faites un trou et placez-y la couverture de survie, côté argenté visible. Posez dessus de l’amadou ou des brindilles facilement inflammables. Avec le temps, la chaleur devrait augmenter et agir comme un four, et le feu devrait partir. Alimentez le en bois pour le faire grossir. Il existe évidemment des méthodes plus simples pour faire un feu dans la nature.

  1. Leurre de pêche

Fabriquez un leurre de pêche improvisé avec une couverture de survie (ou améliorez celui que vous avez). Les pêcheurs utilisent souvent du ruban à prisme pour habiller les cuillères, et autres appâts ou leurres. Pour fabriquer un leurre avec une couverture de survie, vous devrez découper un morceau puis faire des franges.

  1. Réflection thermique

Nous avons vu qu’une couverture de survie vous aide à conserver une température corporelle à 37°. Voici d’autres applications de la couverture de survie pour conserver une température:

  • Rester vraiment au chaud près d’un feu de camp
  • Éviter les engelures par grand froid: découpez la couverture de survie en morceaux que vous placerez autour de vos chaussures et gants. Faites attention à garder une ouverture pour laisser s’échapper l’humidité.
  • Isoler votre manteau en découpant la couverture de survie et l’insérant dans les manches et le buste.
  • Isoler votre sac de couchage en plaçant une couverture de survie à l’intérieur.
  1. Réfléchir la lumière

Vous pouvez réfléchir la lumière de votre lampe torche ou frontale pour avoir une meilleure visibilité.

Ce ne sont que quelques idées, il suffit d’être un peu inventif pour imaginer d’autres utilisations plus ou moins farfelues d’une couverture de survie.

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable