Marcher avec des chaussures de running? Ce n’est pas vraiment conseillé

  1. Accueil
  2. >>
  3. Activités
  4. >>
  5. Randonnée
  6. >>
  7. Marcher avec des chaussures...

Il y a une réelle différence dans la façon dont les chaussures de randonnée et les chaussures de running sont fabriquées et comprendre celles-ci peut vous aider à éviter les blessures.

La marche est peut-être l’une des choses les plus faciles à faire pour rester en bonne santé.  Choisir des chaussures parfaitement adaptées à sa pratique, c’est une autre paire de manches.

Au point même que beaucoup de gens se disent que finalement, mieux vaut avoir une seule paire de chaussures.

Heureusement, le choix entre des chaussures de randonnée et des chaussures de running est relativement simple. Le différence entre les deux types de chaussures existe bel et bien.

Essayez de porter des chaussures de running toute la journée, même sans parler de faire de la randonnée. Si vous marchez beaucoup, vous avez de fortes chances d’avoir mal aux pieds à la fin de la journée. Je pense que c’est une expérience souvent partagée.

Différences entre chaussures de randonnée et chaussures de running

Les besoins d’un marcheur sont différents de ceux d’un coureur. C’est pourquoi la conception des chaussures de marche et de running est différente.

Lorsque vous achetez une paire de chaussures de running vous devez prendre en compte le poids, le confort et la souplesse.

Le poids des chaussures

Le poids des chaussures a un effet direct sur la vitesse du porteur. Les chaussures de running sont généralement plus légères, ce qui facilite les mouvements rapides.

Les chaussures de marche, cependant, sont généralement plus lourdes, ce qui vous aide à maintenir la stabilité du pied tout au long de la marche.

En d’autres termes, les chaussures de running sont faites pour des mouvements rapides tandis que les chaussures de marche soutiennent un rythme plus lent, constant et régulier.

Le confort et l’amorti

On ne saurait trop insister sur ce point: l’amorti est une qualité de conception essentielle à prendre en compte lors du choix entre une chaussure de running ou de marche.

Vous devez pouvoir vous sentir à l’aise tout au long de votre activité. Pour la plupart des marcheurs, cela signifie avoir un bon maintien du pied sur une longue période, tandis que les coureurs se soucient plus de protéger la base de leur pied qui frappe continuellement le sol.

Par rapport aux chaussures de marche, la plupart des chaussures de running ont plus d’amorti à l’avant-pied et au talon. Les randonneurs n’ont pas besoin de cet amorti supplémentaire.

En courant, l’impact sur le pied est beaucoup plus important et les coureurs ont besoin de beaucoup d’amorti. Alors qu’avec la marche et la frappe constante du talon, il peut être plus important pour un randonneur d’avoir une chaussure plus flexible.

La souplesse

Les coureurs et les marcheurs ont besoin de chaussures souples, mais l’endroit où la chaussure plie compte. La flexibilité de la chaussure détermine la capacité d’une chaussure à bouger avec vous.

La plupart des chaussures de running sont plus flexibles au milieu du pied ou à la voûte plantaire, ce qui soutient la frappe constante du coureur au milieu du pied ou à la pointe du pied. Les marcheurs quant à eux ont besoin d’une bonne flexibilité de la voûte plantaire car ils utilisent leurs orteils pour pousser.

En d’autres termes, les chaussures de running n’offrent pas la flexibilité dont les marcheurs ont besoin pour un mouvement constant du talon aux orteils. Sans souplesse spécifiquement au niveau de la voûte plantaire, un randonneur risque d’étirer et d’enflammer le ligament du fascia plantaire, ce qui peut être très douloureux.

Peut-on marcher avec des chaussures de running?

Bien que ce ne soit pas idéal, vous pouvez porter des chaussures de running pour marcher et faire de la randonnée. Votre confort général est ce qui compte le plus, et cela varie évidemment d’une personne à l’autre. Donc, si vous avez constaté que marcher avec des chaussures de running fonctionne pour vous, prenez les précautions nécessaires pour éviter les blessures.

Portez des chaussures parfaitement à votre taille

C’est le premier conseil que je peux vous donner. Cela peut vous sembler évident, mais lorsque l’on pratique la randonnée, il n’est pas rare de porter des chaussures d’une taille supérieure car les pieds gonflent.

Ajoutez un support de voûte plantaire

Vous pouvez également ajouter un support de voûte plantaire à vos chaussures de running. Cela peut aider à prévenir la douleur de la voûte plantaire qui se développe lorsque vous marchez sur une longue période de temps.

Evitez les chaussures minimalistes pour marcher

Je vous déconseille de porter des chaussures minimalistes pour marcher sur des longues distances. Ce type de chaussures de running se caractérise par une semelle très fine sans “drop”. On appelle drop la différence de niveau entre le ton et les orteils. Ces chaussures ne procurent quasiment aucune absorption des chocs et vous ressentez toutes les aspérité du terrain. Les chaussures 5 doigts que les coureurs apprécient sont donc déconseillées pour la marche.

Conclusion

Si vous décidez de porter des chaussures de running pour faire de la marche ou de la randonnée sur terrain accidenté, restez bien attentif à vos sensations et ne négligez pas d’éventuelles douleurs. Faites une pause, ou retournez à votre voiture et rentrez vous reposer au besoin.

 

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Longueur d’un pas par rapport à sa taille: les chiffres

Longueur d’un pas par rapport à sa taille: les chiffres

Il arrive souvent que vous deviez allonger votre foulée pour suivre certaines personnes quand il faut au contraire la diminuer avec d’autres pour ne pas les semer. C’est certainement dû à la différence de taille entre la personne et vous. Vous pouvez mesurer la...

Différences entre vtt et vélo de route

Différences entre vtt et vélo de route

Les VTT et les vélos de route sont très différents et destinés à des pratiques sportives distinctes. Il y a des différences évidentes comme les roues, les cadres et le guidon, mais aussi beaucoup de détails qui ne semblent pas évidents au premier...