Dormir dans une tente sous l’orage, pourquoi ce n’est vraiment pas une bonne idée

Le ciel s’assombrit, les nuages ​​grossissent et en moins de quinze minutes, un violent orage va exploser au-dessus de vous, un scénario assez courant en été en particulier en montagne. 

Pour ceux d’entre vous qui se trouvent en tente lorsque de telles conditions météorologiques surviennent, les règles de comportement suivantes peuvent être importantes. 

Alors, dormir dans une tente sous l’orage? Non, ne restez pas dans votre tente si l’orage gronde.

Mais si vous n’avez pas d’autres solutions, voici ce qu’il faut faire: bien choisir son emplacement, ne pas s’installer sous un arbre, et faire en sorte de ne pas simplement se protéger de la foudre, mais aussi du vent, de la pluie et de la grêle.

Dans cet article, je vais vous expliquer ce qu’il faut garder à l’esprit lorsque vous dormez dans une tente pendant un orage.

Contexte d’un orage en camping

En été, de tels orages de chaleur brutaux peuvent se produire rapidement dans les montagnes. Ces orages sont généralement accompagnés de fortes pluies, de rafales de vent et de grêle.

Si vous êtes obligé de dormir dans une tente dans une telle situation, il est essentiel de rechercher un endroit approprié offrant une protection suffisante et pas seulement contre la foudre.

Il ne faut pas sous-estimer les chances d’être frappé par la foudre. Néanmoins, il est essentiel de garder à l’esprit les autres risques d’un orage: les tempêtes de vent peuvent facilement écrouler votre tente au sol, même si vous l’avez sécurisée avec des sardines. 

De fortes pluies peuvent littéralement inonder votre emplacement et le transformer en pataugeoire. Il peut parfois arriver que les trombes d’eau se transforment en torrents et détruisent votre tente en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Pire, il peut même se produire des glissements de terrain à flanc de montagne. Vous devez être vigilant et garder tout cela à l’esprit si un orage survient.

Une des recommandations les plus importantes en camping est de vérifier régulièrement la météo. Consultez les prévisions météorologiques à l’avance et, de temps en temps, vérifiez s’il y a un changement de conditions. Si vous avez le moindre doute, vous feriez mieux de repousser votre arrivée en camping ou de vous trouver un endroit sûr où planter votre tente.

Même s’il semble que la météo va être bonne, ne quittez jamais la maison sans vêtements imperméables et chauds. Surtout dans les montagnes, les orages entraînent principalement de fortes baisses de température.

Ne restez pas dans votre tente pendant un orage

Si possible, vous devriez (et surtout en montagne) essayer de vous abriter dans un bâtiment, comme un refuge alpin, à l’approche d’un orage. Un véhicule, s’il se trouve à proximité, est également un lieu sûr.

Une tente, en revanche, n’offre aucune protection contre la foudre. Et si il est possible de dormir en tente dans des conditions extrêmes type froid glacial, je vous déconseille vivement de rester dans votre tente lors d’une orage.

Contrairement à une voiture, une tente ne peut pas fonctionner comme une cage de  Faraday, capable de transporter l’électricité de sa surface dans le sol environnant. 

Si un éclair heurte une tente, l’énergie sera inégalement déchargée à travers les arceaux de la tente dans le sol. Pour cela, l’énergie saute ou traverse les points isolés. Le potentiel électrique s’accumule dans le sol en dessous de la tente, il en résulte une tension extrêmement dangereuse.

S’il y a des personnes à proximité du cadre de la tente, dont les corps sont mieux connectés  (par les pieds) au sol que les arceaux de la tente, il peut y avoir un risque de décharge sur ces personnes, ceci jusqu’à 30 mètres et plus. Évidemment l’électricité traverse le corps, c’est l’électrisation. Les chances de survie sont minces.

Une tente n’est vraiment pas une protection contre la foudre. Lors d’un trekking ou d’une randonnée en autonomie par exemple, savoir trouver le bon terrain pour camper et connaître les règles de comportement appropriées en cas d’orage est primordial.

Cherchez le meilleur emplacement possible

Pour réduire le risque d’être frappé par la foudre, vous devez prendre en compte quelques aspects importants pour votre campement.

Évitez les endroits exposés comme les collines, les crêtes de montagnes ou les berges de rivières.

Ne vous installez pas en lisière de forêt ou sous des arbres isolés, vous ne devez en aucun cas laisser votre tente aimanter la foudre. Dans une forêt dense, en revanche, le risque d’être frappé par la foudre n’est pas plus élevé que dans d’autres endroits.

Si vous n’avez pas assez de temps pour trouver un endroit approprié pour votre camp ou si l’orage est déjà trop proche, il peut être judicieux de ne pas planter votre tente du tout.

Il est préférable d’essayer de trouver une cabane alpine, une corniche ou une grotte pour vous abriter pendant la tempête.

Conseil crucial: les équipements métalliques comme les bâtons de randonnée, les piolets, les fers à grimper, les mousquetons, mais aussi les ustensiles de cuisine comme les popotes, les casseroles ou les tasses peuvent attirer la foudre. Rangez-les à quelques mètres de distance dans un emballage étanche dans un endroit sûr. Idem si vous êtes à proximité d’une via ferrata: les échelles en fer et les câbles transportent particulièrement bien l’électricité. Restez loin d’une via ferrata!

Évitez tous les types d’arbre, en particulier les chênes

N’écoutez pas le “on-dit” qui veut que les gens doivent s’abriter sous un chêne pour se protéger d’un orage. N’importe quel arbre est susceptible d’être frappé par la foudre.

Malgré tout, la foudre n’a pas le même effet sur tous les arbres. L’écorce robuste et épaisse d’un chêne est plus imbibée d’eau que d’autres arbres lors de fortes pluies. Le fluide se répand sur une grande surface. Si un éclair le frappe, les dégâts sont généralement dévastateurs.

En ce qui concerne un hêtre, l’eau coule simplement de la surface de l’écorce vers le sol. Cela transporte la foudre directement dans le sol sans causer des dommages trop importants. Quoi qu’il en soit, il est particulièrement dangereux de se mettre à couvert sous un arbre en plein orage, peu importe l’espèce.

Donc ne vous abritez pas sous un arbre. Mais ne montez également pas votre tente sous un arbre même si il fait chaud! Vous imaginez bien ce qui peut se passer si la foudre frappe l’arbre alors que vous dormez en dessous dans votre tente…

Ce que vous devez également éviter, ce sont les poteaux électriques et les lignes à haute tension.

Adoptez le bon comportement dans votre tente pendant l’orage si vous ne pouvez pas sortir

S’il est trop tard pour quitter la tente pour un endroit sûr, vous devez tenir compte des éléments suivants:

  • Ne touchez pas les arceaux ou le toit de la tente. Essayez de rester au milieu.
  • Asseyez-vous dans une position accroupie aussi compacte que possible. Touchez le sol à un seul endroit peut vous éviter d’être électrocuté (tension de pas).
  • Ne vous asseyez jamais sur le sol nu. Un matelas gonflable, un tapis de camping plié plusieurs fois ou votre sac à dos peuvent aider à améliorer l’isolation. Et portez vos chaussures de randonnée.
  • Débarrassez-vous de tout câblage électrique menant à la tente.

Protégez correctement votre tente, pas seulement contre la foudre

En plus de la foudre, il y a d’autres dangers dont vous et votre tente devez être protégés: les fortes pluies et les averses de grêle.

Montez votre tente à l’abri du vent

D’une part, votre tente doit être protégée du vent. En revanche, les prétendus lieux sûrs comportent d’autres dangers. Comme je le disais plus haut, évitez les arbres quoiqu’il arrive. Les branches pourraient casser et tomber sur votre tente.

De plus, soyez conscient des branches mortes dans les arbres autour qui pourraient facilement tomber. Dans le pire des cas, tout l’arbre est déraciné. Si vous êtes conscient de la direction du vent dans votre zone, faites en sorte que vous et votre tente soyez la plus petite cible possible.

Eloignez vous des plans d’eau et ne montez pas votre tente dans un trou

De fortes pluies, voire des pluies torrentielles, peuvent au mieux pénétrer votre tente au pire la détruire. L’eau finit par pénétrer partout et ce sont vos affaires qui en pâtissent, en particulier votre sac de couchage et vos vêtements.

De plus, vous feriez mieux d’éviter la proximité avec un plan d’eau ou une rivière, et même les lits de ruisseaux asséchés. De fortes pluies peuvent changer le lit d’un ruisseau en une rivière torrentielle qui, dans le pire des cas, peut emporter votre tente (et vous avec).

De plus, vérifiez de près les falaises et les pentes à proximité avant de planter votre tente. En cas d’orage, des glissements de terrain ou des chutes de pierres sont également possibles. Demandez-vous à l’avance d’où pourrait provenir l’eau et où elle irait.

Devinez la distance de l’orage

Comment connaître l’éloignement de l’orage? Il y a une règle simple: comptez simplement les secondes entre l’éclair et le tonnerre. Multipliez ce nombre par 342 (vitesse sonore). Le résultat est la distance de l’orage en mètres.

Par exemple, si il y a 3 secondes entre la foudre et le tonnerre, cela signifie que l’orage est, à environ, à environ 1 kilomètre. A 5 secondes ou moins, cela devient dangereux.

Pourtant, la foudre peut parfois être à quelques kilomètres de l’orage. Si la tempête ne vient pas dans votre direction, vous êtes en sécurité dès que vous pouvez compter 20 secondes entre l’éclair et le tonnerre minimum. Il n’y a rien d’autre à faire que de vérifier tout ce qui est mentionné ci-dessus. Et, si vous avez de la chance, l’orage disparaîtra aussi vite qu’il s’est approché.

Voici quelques exemples supplémentaires:

9 secondes entre la foudre et le tonnerre: l’orage est à environ 3 kilomètres = la situation est inoffensive.

6 secondes entre la foudre et le tonnerre: l’orage est à environ 2 kilomètres = l’orage se rapproche

3 secondes entre la foudre et le tonnerre: l’orage est à environ 1 kilomètre = il devient dangereux.

1 seconde: l’orage est à environ 300 mètres = cherchez un abri et suivez les instructions ci-dessus.

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Dormir dans un hamac: tout pour que ce soit agréable

Dormir dans un hamac: tout pour que ce soit agréable

Traditionnellement, nous, les humains dormons en position couchée. C’est même une nécessité pour la plupart d’entre nous afin de bien dormir. Ceci est dû principalement à la façon dont la gravité agit sur notre corps en position allongée. Si vous devez dormir debout...

Laver une toile de tente en machine? C’est non!

Laver une toile de tente en machine? C’est non!

Peu importe les conditions météorologiques et géographiques, il y a toujours une bonne raison de faire du camping et de planter sa tente. Celle-ci est donc exposée aux éléments et au terrain. Si vous campez sur la côte, vous exposez votre tente au vent, à l’iode, au...