Faut-il graisser les axes de roues de VTT ? (Explications)

“Qui veut aller loin ménage sa monture”, ça vous dit quelque chose? Tous les riders, ou presque, savent que pour obtenir des performances dans le temps, il faut entretenir son VTT. Cela passe par être attentif au moindre bruit et au moindre frottement.

J’ai rencontré des personnes qui se contentent d’un nettoyage de temps en temps, voire même après chaque sortie, mais rien de plus. Erreur. Un nettoyage, même en profondeur, n’est pas suffisant. Il faut parfois (même souvent) démonter, nettoyer, graisser, remonter.

Que vous nettoyiez votre vélo après chaque sortie ou que vous le fassiez entretenir tous les mois, il reste pas mal de petites choses à ne pas oublier, notamment les parties invisibles telles que les axes de roues.

Faut-il graisser les axes de roues de son VTT ? Bien que ce ne soit pas obligatoire, il est recommandé d’appliquer une légère quantité de graisse sur les axes de votre VTT. Vous pouvez l’appliquer sur les filetages, ainsi que sur la base des essieux eux-mêmes. Cela facilite non seulement leur installation et leur retrait, mais aide également à prévenir la rouille et la corrosion.

Il est temps maintenant de rentrer un peu plus dans les détails pour vous aider à entretenir correctement vos axes de roues, et à bien les graisser.

Pourquoi graisser les axes de roues de son VTT ?

Cela peut paraître évident, mais je le rappelle tout de même: Le graissage des axes de roues permet à votre VTT de rouler en douceur et sans bruit. Il permet également de prolonger la durée de vie des roulements.

A vrai dire, il ne s’agit pas de graisser ou de tartiner. Il s’agit de mettre une couche fine de graisse pour protéger l’axe, en particulier de la corrosion.

Je vous conseille de graisser vos axes de roues une fois par an. Certains vous diront qu’il ne sert à rien de graisser un axe de roue car il ne subit pas la rotation de la roue. Moi je pense que ça ne mange pas de pain.

Axe de roue traversant vs blocage rapide

Il existe deux types d’axes de roue : les axes à dégagement rapide et les axes traversants.

Les axes à dégagement rapide sont équipés d’un levier qui ouvre et ferme l’axe, ce qui permet de retirer facilement la roue pour la réparer ou la transporter. L’axe reste sur la roue.

Les axes traversants sont fixés au cadre. Lorsque vous le dévissez, vous le retirez avant de pouvoir sortir la roue.

Les deux types d’axe sont sensiblement différents mais ils se graissent de la même façon.

Comment graisser ses axes de roues ?

Avec de la graisse vous me direz ! Oui, mais faites attention car on trouve de nombreuses graisses sur le marché, ainsi que des lubrifiants.

La graisse à appliquer

Il existe différents types de graisse reconnaissables à leur couleur : blanche, noire, verte, dorée, rose. Chaque couleur a un usage bien précis. Et on peut s’y perdre rapidement.

On trouve maintenant sur le marché des graisses multi-usages spécialement conçues pour les vélos et VTT. Voici la graisse la plus populaire sur Amazon :

Préférez une graisse contenant du lithium.

Vous pouvez également utiliser un lubrifiant à base de lithium en spray.

Graisse ou lubrifiant ?

Les deux mon capitaine !

Vous pouvez d’abord appliquer une couche de graisse puis du lubrifiant au lithium en spray. L’axe est alors bien protégé, l’humidité ne peut pas rentrer.

ATTENTION: PAS DE WD40, PEU IMPORTE LA FORME !

Où graisser ?

L’axe est une pièce importante. Certains d’entre nous démontent très souvent leur roues, ne serait-ce que pour le transport.

Vous pouvez graisser d’abord sur les filetages. Cela permet de faciliter le démontage et le remontage de la roue.

Ensuite, vous pouvez graisser l’axe en lui-même. C’est ne pas indispensable dans le sens ou l’axe ne repose sur rien, la roue tournant grâce aux roulements. Mais une fiche couche de graisse permet de le retirer facilement.

L’application de la graisse

L’application en elle-même n’est pas très compliquée. Mais comme n’importe quelle autre pièce du VTT, trop de graisse nuit plus qu’elle ne fait du bien.

Une fine couche de graisse protège de la corrosion. Une couche trop épaisse récupère les particules de saleté et l’humidité, avec pour résultat une usure prématurée et de la corrosion.

Je vous conseille donc d’appliquer une couche très fine de graisse et de retirer le trop qu’il pourrait y avoir. Utilisez simplement votre doigt (portez un gant en plastique) pour bien étaler la graisse de façon uniforme. N’utilisez pas de papier absorbant ou de chiffon.

Pour finir

Certains vous diront qu’il ne sert à rien de graisser ses axes de roues, je pense que vous ne risquez rien à condition de ne pas tartiner.

Quoi qu’il arrive, si vous ne voulez pas graisser l’axe en lui-même, faites-le sur les filetages. Il y a toujours un moment où l’on doit retirer une roue pour X raison.

Un peu de graisse multiusage, du lubrifiant au lithium, et c’est tout bon !

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Acheter un VTT d’occasion: le guide ultime

Acheter un VTT d’occasion: le guide ultime

Un bon VTT c’est cher, parfois plus cher que votre vieille voiture. Nous parlons de milliers d’euros, de 2000€ à 10000€ pour les plus chers. Comme pour l’achat d’une voiture, de très bonnes affaires se trouvent sur le marché de l’occasion. Il y a de fortes chances...

Comment gonfler une valve presta (avec et sans adaptateur)

Comment gonfler une valve presta (avec et sans adaptateur)

Imaginez la situation: vous êtes sur votre VTT sur le chemin d’un sentier avec un ami, vous discutez, l’excitation monte. Vous vous rendez alors compte que la pression de votre roue arrière est basse. Vous n’êtes pas encore sur la boue, mais c’est tout comme. Aucun de...

À PROPOS de moi

Moi c'est Fabien, bienvenue sur Objectif Plein Air ! Je ne tiens pas en place, me suivrez-vous dans mes aventures ? Respirez, c'est parti !