Comment éviter une charge de vache en randonnée

  1. Accueil
  2. >>
  3. Activités
  4. >>
  5. Randonnée
  6. >>
  7. Comment éviter une charge...

La France est un pays d’élevage, et toutes les régions ont de nombreux troupeaux disséminés sur leur territoire. Les vaches sont le plus souvent en enclos, mais en montagne, il arrive souvent qu’elles soient en pâturage libre. Il y donc de fortes chances que vous rencontriez des vaches sur le sentier de votre randonnée.

Les vaches passent leur journée à paître et à s’occuper de leurs petits, veau ou velles. Elles sont parfaitement domestiquées et sont habituées à la présence de l’homme. Malgré tout, il peut arriver qu’une vache charge, en particulier si elle sent son petit menacé.

Un taureau peut également agir de façon agressive, mais il faut qu’il y soit poussé.

Si vous rencontrez un troupeau de vaches lors de votre randonnée, contournez-le. Ne passez pas au milieu en pensant que les vaches sont des animaux paisibles car vous risqueriez de séparer un petit de se mère.

Les accidents sont fréquents en été et résultent le plus souvent de comportements inappropriés: bruit, tentative de caresse ou de claque, selfie…

Une vache adulte peut mesurer jusqu’à 1,70 mètre et peser jusqu’à 500 kilos. Et évidemment, je ne vous apprendrais rien en vous disant que les bovins ont des cornes. Vous verrez le plus souvent les vaches en troupeau, et elles réagissent en tant que tel, quand les mâles peuvent être parfois seuls dans leur enclos.

Afin d’éviter d’être encorné, piétiné ou frappé par une vache, voici quelques points à garder à l’esprit lorsque vous rencontrez un troupeau, surtout si vous ressentez une forme d’agressivité de la part d’un ou plusieurs individus.

Gardez les chiens sous contrôle en tout temps

Votre chien adorera se balader avec vous sur un sentier en campagne ou en montagne. Une vache devient souvent agressive à la vue d’un chien un peu trop excité à son goût. Et lorsque le chien répond enfin à son maître qui lui demande de revenir, il arrive que la vache chasse le chien en le suivant, et elle se dirige ainsi vers le maître.

Les chiens sont souvent impliqués dans des incidents avec des vaches. Si jamais une ou des vaches réagissent agressivement envers votre chien qui est en liberté, laissez-le partir pour que vous puissiez vous mettre en sécurité. Un chien est assez grand pour prendre soin de lui-même face à une vache, il sait instinctivement comment réagir, ce qui n’est pas votre cas.

Ne traversez jamais un troupeau

Contournez autant que possible le troupeau. Et si les vaches sont sur le sentier, ne criez pas pour les faire s’écarter. Au contraire, parlez-leur en gardant une voie calme et en restant dans leur champ de vision. Marchez lentement, restez calme et agissez avec autorité mais pacifiquement.

Observez attentivement votre environnement

Si vous êtes hors sentier, ne vous mettez pas en danger en essayant de contourner un troupeau. En particulier en montagne. Prenez le temps d’évaluer toutes les solutions de contournement possibles pour ne pas avoir à marcher en bord de falaise par exemple.

Restez dans le champ de vision des vaches

Il est important que les vaches vous voient lorsque vous vous approchez afin de ne pas les surprendre. En raison de la position de leurs yeux, les vaches n’ont pas une ligne de visée directe, alors parlez et voyez si elles réagissent à votre présence avant que vous ne soyez trop près. Mieux vaut les voir bouger à distance raisonnable que lorsque vous êtes à proximité où votre temps de réaction ne sera pas suffisant.

Éloignez-vous des veaux

Une vache a un instinct maternel protecteur. En vous approchant d’un troupeau ou en passant au travers, vous risquez de séparer un veau ou une velle de sa mère. C’est là que le danger guette. Une mère ne devient agressive que lorsque qu’elle considère que son petit est en danger.

Soyez donc particulièrement attentif à la présence de veau dans les champs, en particulier au printemps et à l’été. Et si mignons soient-ils, résistez à la tentation de vous approcher pour les caresser. La maman peut mal réagir, et un veau même de quelques semaines est déjà plus lourd que vous ne le pensez et peut facilement faire tomber un enfant.

Restez calme si un groupe de vaches s’approche

Les vaches sont habituées à la présence de l’homme. Elles sont également par nature curieuses. Il est donc possible qu’un groupe de quelques vaches s’approche en vous voyant, par simple curiosité.

Restez calme et continuez à marcher d’un pas rapide tout en restant calme, en essayant de les contourner sans faire de mouvements brusques. Les vaches vous laisseront probablement tranquille une fois qu’elles se rendront compte que vous n’êtes pas une menace.

Evitez tout contact visuel avec une vache agressive

Si vous ressentez de l’agressivité de la part d’une vache ou d’un groupe de vaches, continuez à marcher calmement et évitez tout contact visuel direct. Restez face à la vache, ne lui tournez pas le dos et ne courez pas.

Vous aurez ainsi meilleur jugement de son comportement et pourrez réagir plus rapidement en cas de charge. Ne courez qu’en dernier ressort. Si vous agissez de manière erratique et commencez à courir alors qu’il n’y a pas vraiment de risque, c’est là que la vache adoptera un comportement agressif car elle ne comprendra pas ce qu’il se passe.

Gardez vos bâtons à portée de main

Il arrive que l’on attache ses bâtons à son sac pour un moment. Gardez-les toujours à la main, même si ils vous paraissent parfois encombrants ou inutiles sur terrain facile.

Si une vache agressive s’approche trop de vous, utilisez vos bâtons de marche pour vous protéger. Frappez l’animal directement sur le naseau pour la dissuader d’avancer plus. Soyez rapide et précis, pas besoin d’y mettre toute votre force. Un petit coup suffira à la faire reculer. N’agitez pas les bâtons de manière excessive, car cela peut avoir l’effet inverse et rendre la vache plus agressive.

Les vaches ont l’habitude de recevoir de légers coups de bâtons sur l’arrière train par leur propriétaire. Il utilise souvent un bâton souple tel qu’une branche d’arbre. Soyez prudent avec votre bâton qui est rigide, et n’utilisez jamais la pointe du bâton!

Randonnez en groupe

Si vous prévoyez de marcher en montagne ou sur des sentiers difficiles, partez avec au moins un partenaire. Randonner seul peut être formidablement apaisant, mais dans certaines situation, mieux vaut partir à plusieurs. Vous pourrez vous aider mutuellement en cas de comportement agressif d’une vache. Et restez groupés lorsque vous passez proximité d’un troupeau. Un groupe impressionne plus qu’un individu seul

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Quelle chaussure choisir pour la marche rapide

Quelle chaussure choisir pour la marche rapide

En marche rapide, la chaussure ne fait pas tout. Mais elle aide certainement à améliorer vis performances. Une paire de chaussure non adaptée vous ralentira plus qu’autre chose. Vous aurez peut-être l’impression que cela vient de vous, mais pas que....

Trouver le nord sans boussole, rien de plus simple!

Trouver le nord sans boussole, rien de plus simple!

Imaginons un instant que vous partiez en randonnée à la journée ou en grande randonnée, en autonomie. Vous êtes parti avec un smartphone et une carte, mais n’avez pas de boussole. C’est évidemment lorsque vous êtes en pleine forêt que votre...