Courir sans chaussette: ce qu’il faut savoir

Le running et les pieds en particulier sont sujet de nombreuses discussions plus ou moins virulentes: chaussures barefoot, poids, semelles, tige… et chaussettes! Certains courent sans porter de chaussettes et cela ne fait pas l’unanimité.

Confort et hygiène sont au centre du débat. Nombre d’entre ont déjà pesté après des chaussettes mal ajustées ou des coutures qui se font sentir toujours au mauvais moment et viennent troubler notre concentration et notre rythme. Courir sans chaussettes est-elle une bonne solution?

Vous pouvez courir sans chaussettes si vous le souhaitez, mais toute la sueur et les bactéries accumulées par vos pieds sont piégées dans les chaussures. De plus, sans la protection offerte par les chaussettes, les ampoules sont plus probables. Le port de chaussettes adaptées au running, comme des chaussettes de compression, peut éliminer le mouvement des chaussettes et les douleurs.

Rentrons maintenant dans le détail des raisons qui pourraient vous faire abandonner les chaussettes ou au contraire les garder aux pieds.

Pourquoi courir sans chaussettes

Si vous observez bien les pieds des runners lorsque vous sortez de chez vous, vous remarquerez certainement que nombre d’entre eux ne portent pas de chaussettes. Ce n’est pas une maladie psychiatrique que d’observer les pieds de ses camarades, enfin tant que cela ne devient pas une fixation! 

Vous faites des économies

Une paire de chaussettes de compression peut coûter une trentaine d’euros, un budget largement supérieur à ce que vous dépensez normalement dans une paire de chaussettes.

Ce sont 20 ou 30 euros, multiplié par un certain nombre de paires selon votre fréquence de sorties et de lavage, que vous pourrez dépenser ailleurs, pour une nouvelle paire de chaussures par exemple.

Vous ressentez mieux les chaussures

Beaucoup de coureurs ne jurent que par les chaussures minimalistes ou barefoot, censées augmenter la flexibilité et la souplesse de vos pieds.

Ce style de chaussure réduit la quantité de matière entre vos pieds nus et le sol. Typiquement, ce type de chaussure n’est pas vraiment fait pour être porté avec des chaussettes

D’autres types de chaussures de running offrent de meilleures sensations si vous ne portez pas de chaussettes. 

Si vous devez acheter une nouvelle paire et que vous vous posez la question du port ou non de chaussettes, il y a quelques critères à ne pas oublier.

  • Les chaussures doivent avoir le moins de coutures possibles sur la tige pour limiter les frottements.
  • La languette doit être douce et fine.

Bien souvent, la chaussure idéale pour courir pieds nus a une tige en mesh, matière ultra respirante, mais qui a le désavantage de laisser passer l’eau lorsqu’il pleut.

Clairement, vous aurez d’excellentes sensations dans des chaussures minimalistes si vous ne portez pas de chaussettes.

Vos pieds respirent

Outre les matériaux respirants eux-mêmes, vos pieds pourront également respirer lorsque vous courez sans chaussettes, car ils ne sont pas contraints.

Il y a quelque chose de tellement agréable et libérateur à glisser ses pieds dans une paire de chaussures sans chaussettes pour la toute première fois. Vos orteils peuvent bouger, s’espacer et se tortiller. C’est agréable!

Vous pourriez courir plus vite

Les coureurs ont des techniques plus ou moins efficaces pour courir plus vite. Certains vont  jusqu’à se raser les poils des jambes. D’autres limitent les couches de vêtements qu’ils portent même par temps froid.

Et certains abandonnent les chaussettes car selon eux elles les ralentissent.

Si vous optez pour des chaussures barefoot, qui ne pèsent souvent que quelques grammes par chaussure, vous avez certainement moins de poids aux pieds qu’avec des chaussures classiques et des chaussettes.

Sans chaussettes, vous gagnez un peu en aérodynamisme, est ce que cela se ressent au final dans vos performances? Je vous laisse seule juge.

Objectif Plein Air x
Objectif Plein Air
Les inconvénients de courir sans chaussettes

Aussi formidable que puisse être la course à pied sans chaussettes pour certains athlètes, de nombreux autres coureurs ne les quittent jamais. Voici quelques raisons, assez convaincantes ma foi. 

Vous risquez d’avoir des ampoules

Les ampoules surviennent quand on les attend le moins, même lorsque l’on porte des chaussettes. Mais le risque est plus grand lorsque vous ne portez pas de chaussettes.

Les ampoules apparaissent sous l’effet de la chaleur et/ou des frottements. Une ampoule  est une poche de liquide sous la couche supérieure de votre peau, connue sous le nom d’épiderme. La bulle qui se forme empêche la deuxième, troisième, etc. couche de peau d’être endommagée par le frottement. 

Le frottement entre le pied et une chaussette est susceptible de causer une ampoule. On pourrait donc penser qu’il faut mieux enlever les chaussettes.

Pourtant, votre pied nu et la chaussure peuvent également frotter, surtout si vos chaussures ne sont pas conçues pour la course sans chaussettes. Les ampoules qui peuvent en résulter sont encore plus douloureuses car une chaussure est certainement moins douce au touché qu’une chaussette, aussi rèche soit-elle

Plus vous courez longtemps, plus vous augmentez la friction dans vos chaussures, donc le risque d’ampoules douloureuses, en particulier si la bulle éclate pendant votre course.

Les bactéries se développent facilement

Même les chaussures les plus respirantes du monde ne peuvent empêcher vos pieds de transpirer lorsque vous courez. C’est inévitable.

Les bactéries adorent les espaces humides et chauds comme l’intérieur de vos chaussures de course. Elles s’y développent et prolifèrent sans que vous le voyez. Par contre, votre nez finira par vous faire sentir que quelque chose ne tourne pas rond avec vos chaussures! J’y reviens plus bas.

En 2019, le site américain Highsnobiety a publié un article sur le taux de propagation bactérienne lorsque vous portez des chaussures sans chaussettes lorsque vous marchez.

Les résultats sont assez effrayants, alors imaginez ce que cela peut donner dans des chaussures de running…

Vos chaussures se salissent plus rapidement

La sueur ne fait pas que proliférer des bactéries, elle crée également des tâches jaunâtres pas très agréables à voir.

Vous avez déjà certainement eu un t-shirt blanc taché sous les esselles par la sueur, c’est irrécupérable. 

Eh bien c’est pareil pour vos chaussures, en particulier si elles sont claires. Des tâches finiront par apparaître en particulier au niveau des coutures, mais également sur la tige. 

Vos chaussures peuvent sentir très mauvais

Saviez-vous que de toutes les parties de votre corps, ce sont vos pieds qui ont le plus de glandes sudoripares? Vos pieds transpirent donc énormément. Cela signifie que vos chaussures peuvent devenir littéralement puantes, et très rapidement. 

Les chaussettes agissent comme un tampon et absorbent la plus grande partie de la sueur. D’ailleurs, qui n’a pas senti une paire de chaussettes portée la veille pour savoir si vous pouvez la porter aujourd’hui? Eh bien souvent, le résultat est négatif. Direction la machine à laver.

Sans chaussettes, la sueur imprègne les chaussures, semelle de confort et tige. Or on ne lave pas des chaussures comme on lave des chaussettes. Vous porterez vos compagnes de running au moins une fois par semaine, le plus souvent deux.

Les chaussures de course à pied sentent déjà même si vous portez des chaussettes, alors imaginez ce que cela peut donner sans…

Vous avez moins d’amorti

En plus d’absorber la transpiration, le but des chaussettes est de protéger les pieds. Lorsque vous courez sans chaussettes, vous perdez l’amorti et le rembourrage qu’elles offrent.

Vous ne verrez pas la différence après une course ou deux, mais si vous courez assez souvent sans chaussettes, vous pourriez avoir plus de douleurs dans tout votre corps. 

Alors, faut-il courir sans chaussettes ? 

Après ce que vous venez de lire, on peut dire qu’il n’y a pas de réponse absolue à cette question.

Si vous souhaitez essayer sans, vous ne prenez pas beaucoup de risques la première fois. Vos pieds transpireront, mais la distance ne sera sans doute pas suffisamment longue pour que vous attrapiez des ampoules.

Vos chaussures ne sentiront également pas. Mais je vous conseille de les vaporiser à l’intérieur et à l’extérieur avec un spray désinfectant.

Si vous courez fréquemment, en particulier sur de longues distances, mettez des chaussettes.

C’est également vrai lorsque vous cassez des chaussures neuves. Des chaussures neuves peuvent être rigides et inconfortables. Si vous ne portez pas de chaussettes au départ, ce sont les ampoules assurées. Portez d’abord vos chaussures chez vous, puis à l’extérieur et allongez la distance petit à petit pour les assouplir et éviter les problèmes. 

Conseils pour courir sans chaussettes

Si vous avez décidé après avoir examiné les avantages et les inconvénients que vous allez courir sans chaussettes au moins de temps en temps, vous devriez considérer ces quelques conseils pour épargner vos pieds.

Commencez lentement

C’est du bon sens, mais ne courez pas de longue distances sans chaussettes. De bonnes chaussures et de bonnes chaussettes sont d’autant plus indispensables sur semi-marathon ou sur marathon.

Sur 5 ou 10 kilomètres, les chaussettes peuvent devenir facultatives. Le mieux est d’essayer sur 1 km ou 2 la première fois, et de remettre les chaussettes. Cela vous aidera à éviter les ampoules et vous aurez un bon aperçu des sensations..

Mettez du talc sur vos pieds et dans vos chaussures

Vos parents ont certainement utilisé du talc sur vos fesses lorsque vous étiez bébé. Le talc absorbe la transpiration et l’humidité. Faites des essais pour voir précisément la quantité de talc qu’il faut saupoudrer en fonction des distances que vous courez.

Évidemment, plus vous transpirez, moins le talc est efficace, mais c’est une excellente solution lorsqu’il ne fait pas trop chaud.

Utilisez de la vaseline

La vaseline, appliquée au bon endroit, évite que les frottements ne soient trop rugueux. LA friction, donc les échauffements sont réduits.

En règle générale, les coureurs mettent de vaseline sur le dessus de leur pied à l’endroit où il touche la languette de la chaussure, et sur le talon. Pour ce dernier, cependant, n’oubliez pas que la vaseline rendra vos pieds plus glissants, il faut donc que la chaussure soit parfaitement à votre taille.

Si vous n’avez pas de vaseline, vous pouvez mettre du ruban adhésif voir même des pansements au endroit à risques pour prévenir les ampoules.

Lavez vos chaussures régulièrement

Si vous décidez de courir sans chaussettes, vous devrez laver vos chaussures plus fréquemment simplement pour éliminer les bactéries. Vous éviterez les mauvaises odeurs et éventuellement des moisissures si vous ne faites pas sécher vos chaussures correctement.

Faites en particulier attention à vos semelles de confort qu’il faut sortir des chaussures après chaque course. Les exposer aux rayons du soleil est idéal si vous ne pouvez pas les laver.

Pourquoi les coureurs ont besoin de chaussettes de compression

Les chaussettes de compression pallient aux problèmes des chaussettes de sport classique. Ces dernières glissent souvent sous l’action de la transpiration et les coutures au niveau des orteils peuvent être particulièrement désagréables.

Ce ne sont pas les chaussettes elles-mêmes qui sont le problème. C’est le type de chaussettes que vous portez.

Si vous courez avec autre chose que des chaussettes de compression, alors vous feriez peut-être mieux de ne pas porter de chaussettes du tout. Les chaussettes en coton peuvent bouger dans vos chaussures et elle s’imprègne de sueur, de sorte que vos pieds sont simplement trempés, ce qui aggrave encore le problème de glissement. 

Les chaussettes de compression sont des chaussettes hautes portées au niveau des genoux. Elles  sont conçues pour être au plus près de la peau  afin d’exercer une pression autour de vos chevilles et de vos mollets, favorisant la circulation sanguine et réduisant ainsi les gonflements. 

Voici les caractéristiques des chaussettes de compression:

  • maintien de la cheville 
  • amorti
  • anti-odeurs
  • antibactériennes
  • sans coutures
  • sans coton

Oui, une bonne paire de chaussettes de compression peut coûter jusqu’à 30€, mais elles vous dureront des mois (ou plus) si vous prenez bien soin d’elles.

Mieux encore, le port de chaussettes de compression vous permettra d’éviter des problèmes tels que les coutures inconfortables, l’absorption d’humidité et le tassement des chaussettes.

Voici un exemple de ce que de nombreux coureurs portent:

>> VOIR SUR  AMAZON <<

Conclusion

Courir sans chaussettes a certainement des avantages, surtout si vous luttez avec vos chaussettes chaque fois que vous allez courir. Pour autant, le port de chaussettes est quasi indispensable avec la plupart des chaussures si vous voulez éviter ampoules et mauvaises odeurs..

Si vous n’aimez pas courir avec des chaussettes, je vous conseille malgré tout d’essayer des chaussettes de compression qui seront non seulement plus confortables mais également excellente pour une bonne circulation sanguine.

 

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Courir sans sous-vêtement: homme ou femme, pour et contre

Courir sans sous-vêtement: homme ou femme, pour et contre

Je pense qu’il nous est tous arrivé un jour ou l’autre, en particulier lorsqu’il fait chaud, de pester contre notre sous-vêtement lors d’un running. A vrai dire, le port du sous-vêtement lors d’une séance de course à pied est devenu un véritable sujet de débat tant...

Temps moyen pour courir 1 km: tout sur la bonne allure

Temps moyen pour courir 1 km: tout sur la bonne allure

Le temps pour parcourir un kilomètre varie en fonction de nombreux facteurs. Ainsi, il n’y pas de vitesse moyenne ou d’allure type prédéfinie. Celle-ci varie notamment en fonction de la forme physique du coureur, ainsi que de sa génétique. Cependant, une étude menée à...