Comment bien choisir son camping, ce qu’il faut savoir

Beaucoup de gens font du camping leur destination de choix pour les vacances d’été. Et quoi de mieux que de prendre un bon bol d’air après ces temps de confinement(s) et couvre feu?

Ce qui est intéressant, c’est que le camping n’intéresse plus seulement les anciens mais est maintenant populaire toutes générations confondues. Et à chaque génération différentes pratiques du camping et différents critères de choix.

Alors, où partir en camping? Dans quel type de camping? De nombreux critères font la différence: camping en tente, en camping-car, glamping…

Tout le monde ne veut pas dormir à la belle étoile et cuisiner son repas sur un feu de camp.

Voici quelques points à prendre en compte avant de faire votre choix final:

  • Type de logement
  • Électricité ou pas d’électricité
  • Services
  • Spécificités du camping
  • Expérience
  • Budget

Rentrons maintenant dans les détails

Le type de logement

Le logement dans lequel vous prévoyez de dormir va déterminer votre choix de camping. Tente, caravane, mobil home, camping car, cabane. Chacun a ses avantages et ses inconvénients et dépend de votre investissement en équipement.

Les campings atypiques ont le vent en poupe: pourquoi ne pas tenter la nuit en cabane dans les arbres?

Le glamping est également entrain de se faire un nom. Il s’agit de dormir dans un logement de charme de type roulotte ou yourte par exemple. L’idée est d’avoir un certain confort pour vraiment profiter d’un séjour atypique.

Le camping en tente reste une expérience extraordinaire, cet article vous en dit plus pour en profiter au maximum.

Évidemment, le budget vous ramène vite les pieds sur terre, j’y reviens plus tard.

Electricité ou non

Même si vous prévoyez de dormir en tente, l’électricité est utile pour pouvoir faire fonctionner un ventilateur ou une couverture chauffante, selon les conditions.

Vous pouvez également recharger vos appareils électroniques au besoin.

L’électricité ne va pas vous ruiner, mais c’est tout de même une dépense à prendre en considération, entre 5 et 10€ la nuit selon les campings. Si vous avez un budget limité, c’est quelque chose dont vous devez tenir compte.

Il reste des moyens alternatifs d’avoir du courant en camping, qui vous permettront d’être autonome à moindre frais. Ce sont les mêmes sources d’électricité que celles utilisées pour du camping sauvage par exemple: panneau solaire portable, batterie d’appoint, groupe électrogène…

Les services

Vous imaginez bien que les services ne sont pas les mêmes entre un camping municipal et un camping 5 étoiles. La livraison de pain et de viennoiserie pour le petit déjeuner le matin est quasi incontournable dans la majorité des campings.

Les terrains de camping avec aires de jeux et piscines accueillent les familles avec de jeunes enfants. Si vous recherchez un séjour plus tranquille entre adultes, il faut peut-être éviter les campings avec parc aquatique. A moins que vous ne soyez un grand enfant.

Dans le cas contraire, il vaut peut-être mieux se diriger vers des campings proches de la nature, au départ de sentiers de randonnée et qui proposent des excursions.

Le choix d’un camping ne s’arrête pas là.

Découvrez les possibilités de pêche, et d’autres activités de plein air pour faire de votre voyage une expérience plus complète.

Les spécificités du camping

Je vous conseille également de visiter le camping avant de prendre votre décision, en particulier si vous n’avez pas réservé. Sinon, cherchez les photos sur le site internet du camping et les photos des vacances pour vous faire une idée.

Recherchez tous les points qui pourraient faire la différence: un plan d’eau? La possibilité de faire du kayak ou du paddle? N’oubliez pas de vous renseigner sur les possibilités de locations si vous ne souhaitez pas transporter l’équipement.

Il est aussi important de connaître la topographie du site: certains camping sur terrain à fort dénivelé sont plus faciles à descendre qu’à remonter.

Et si le camping ne dispose pas de superette, il faut envisager comment vous pouvez faire vos courses. Faites attention si le supermarché se trouve à plus de 10 minutes en voiture.

Et si vous voulez vous faire plaisir, je vous recommande la lecture de cet article sur les plus beaux campings de France.

Votre expérience du camping

Soyons honnêtes. Chacun a son idée de ce qui fait la meilleure expérience de plein air. Il faut du temps pour appréhender le camping, et souvent la première expérience n’est pas toujours très bonne.

Si vous débutez en camping (je vous conseille la lecture de ce guide), vous n’en êtes pas encore à faire un feu de camp ou même vous lancer dans du camping sauvage, mais cela viendra, avec la pratique et l’expérience.

Le camping est une question d’essais et d’erreurs. Et vous apprendrez.

Vous apprendrez que vous devez rentrer les côtés de votre bâche de sol sous la tente pour éviter un sol mouillé. Vous apprendrez à cuisiner et à laver votre vaisselle sans lave-vaisselle.

Vous apprendrez qu’il ne faut pas laisser de nourriture dans votre tente si vous ne voulez pas avoir des visites impromptues pendant la nuit. Vous apprendrez qu’il ne faut pas plier son sac de couchage, mais simplement le bourrer dans sa house de compression etc etc.

Si vous êtes un débutant, n’optez pas pour un camping basique. Ce serait dommage d’être frustré car il n’y a pas d’eau chaude dans les douches par exemple. Choisissez un camping 3 étoiles où vous êtes sûr que tout va fonctionner.

Faites également en sorte d’avoir tous les équipements nécessaires avec vous pour pouvoir vous installer sereinement.

Et je vous conseille de réserver à l’avance, surtout en haute saison. Les terrains de camping ont un taux de remplissage qui n’est pas loin de 100%. Vous risquez de vous casser le nez si vous arrivez à 17 heures sans réservation.

Vous êtes bons pour tourner dans la région un bon moment avant de trouver un emplacement de la taille d’un timbre poste, à 10 minutes à pieds des sanitaires (et pas question de faire ses besoins dans la nature) au prix fort.

Votre budget

Le camping est abordable, c’est l’une des raisons pour lesquelles tant de gens l’aiment. Cependant, vous devez encore déterminer combien vous souhaitez dépenser.

L’équipement coûte de l’argent: tente, matelas, sac de couchage etc. La facture peut s’allonger selon vos exigences en termes de confort.

Les mobil homes ne fournissent pas toujours le linge de lit. Les tarifs des sites de glamping correspondent ou dépassent les prix des chambres d’hôtel.

Ensuite, il y a le jeu de réservation. C’est simple mais il faut s’y prendre à l’avance. Vous allez sur le site internet ou téléphonez pour réserver.

Une nuit en camping peut coûter de 15 à beaucoup plus de 100 euros, il y a certainement un bon compromis pour votre budget.

L’emplacement n’est parfois pas cher mais dans certains camping vous devez rajouter quelques euros pour acheter des jetons pour la douche, et celle-ci est minutée… Et si vous prenez l’électricité, que vous avez une voiture, 2 tentes, un animal, vous vous en tirerez probablement pour plus de 50 euros pour la nuit, même en camping municipal.

Prix moyen d’une nuité en camping par catégorie

C’est chiffres datent de 2017 et proviennent du site de la Fédération Française de Camping Car (FFCC)

catégorie 1* 5* prix moyen
emplacement plus électricité 15€/j 45,87€/j 22,16€/j
mobil home 2 chambres 500€/sem 1414€/sem 762€/sem

Certains facteurs ont un impact sur le prix, la présence d’une piscine en est le meilleur exemple. Compter jusqu’à 10€ supplémentaires par nuité pour pouvoir patauger dans l’eau.

 

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Purger ses freins de vtt: quand et comment le faire

Purger ses freins de vtt: quand et comment le faire

Pour que les freins hydrauliques d’un VTT fonctionnent efficacement, ils doivent s'appuyer sur un fluide incompressible comme moyen de transfert des forces. Les forces d'entrée que vous créez en actionnant le déplacement du levier de frein via le liquide de frein...

Chaussures de trail: bonnes pour la route?

Chaussures de trail: bonnes pour la route?

Le trail et le running sont si fondamentalement différents qu'ils pourraient être considérés comme des sports totalement différents. La route est lisse et dure, les sentiers sont plus souples mais aussi plus accidentés. Pour autant, rien n’interdit de pratiquer les...