Chaussures de trail: bonnes pour la route?

Le trail et le running sont si fondamentalement différents qu’ils pourraient être considérés comme des sports totalement différents. La route est lisse et dure, les sentiers sont plus souples mais aussi plus accidentés.

Pour autant, rien n’interdit de pratiquer les deux disciplines, bien au contraire. Mais le budget chaussure peut facilement doubler si vous êtes perfectionnistes.

Alors, les chaussures de trail running sont-elles bonnes pour la course à pied sur route ? Oui, les modèles de chaussures de trail les moins agressifs sont bons pour la course sur route et peuvent être utilisés indifféremment pour le trail et le running. Tant que vos chaussures de trail  offrent un soutien suffisant à vos pieds sur la surface plus dure des routes, vous pouvez les porter lors de votre séance de running. Cependant, il vaut mieux éviter les chaussures de trail avec des semelles trop rigides et des crampons trop dessinés.

Pour ceux d’entre nous qui aiment alterner entre trail et running, il existe des chaussures de course hybrides qui conviennent à la fois aux routes et aux sentiers.

Il est temps maintenant de rentrer dans les détails des différences entre chaussures de trail et de running pour savoir quand vous pouvez porter des chaussures de trail sur route.

Des semelles d’usure plus fermes

Les chaussures de trail ont de manière générale des crampons plus longs et plus épais sur les semelles d’usure qui favorisent une bien meilleure adhérence sur une variété de terrains différents.

Typiquement, vous rencontrerez beaucoup plus de surfaces glissantes sur les sentiers et de grosses semelles en caoutchouc, avec des crampons bien dessinés vous permettront de ne pas glisser ou à tout le moins de rattraper une glissade sur une roche ou sur de la mousse lorsque le temps est humide.

Les chaussures de course à pied ont des semelles d’usure plus lisses et plus souples qui favorisent un meilleur déroulé du pied du talon aux orteils.

En général, le point de flexion se situe sous la voûte plantaire, proche du talon quand celui-ci est plus proche de la plante des pieds sur les chaussures de trail.

Il est préférable d’éviter de courir sur route si vous portez des chaussures de trail extrême avec des semelles agressives. Des semelles trop rigides sont susceptibles de contribuer à l’apparition de points chauds dus aux mêmes appuis répétés. La pression supplémentaire pourrait même entraîner d’autres problèmes tels que des ampoules et, dans les cas extrêmes, une fasciite plantaire.

Ce type de chaussure n’étant pas adapté à la route, vous risquez également  de les user plus rapidement et elles perdront de leur efficacité sur sentier.

Des semelles intercalaires renforcées

Comme les routes sont plus dures et non accidentées, les chaussures running sur route nécessitent un amorti supplémentaire pour fournir la protection nécessaire aux pieds et aux jambes.

Les chaussures de running ont un excellent amorti du talon à la plante des pieds, créant un mouvement de bascule conçu pour favoriser l’élan vers l’avant. Cela soulage également vos pieds et vos chevilles.

Les semelles intercalaires des chaussures de trail sont plus rigides. Elles comportent souvent une plaque rigide en plastique ou en carbone logée entre la semelle extérieure et la semelle de confort pour protéger les pieds des aspérités des sentiers.

L’amorti est donc moindre mais en contrepartie le pied est protégé des angles saillants des cailloux et roches.

Une tige qui protègent plus

Les chaussures de running et les chaussures de trail ont des tiges de forme différentes.

Bien souvent, les chaussures de trail procurent une protection supplémentaire au pied contre d’éventuels contacts avec des rochers ou avec des branches ou racine. La tige est plus épaisse et rigide.

Les chaussures de trail peuvent également avoir une protection supplémentaire autour de la zone des orteils avec un renforcement.

Les chaussures de course à pied ont des tiges beaucoup plus légères et respirantes.

Un poids un peu plus important

Les chaussures de running pèsent aux alentours de 550 grammes en la paire en moyenne.

Les chaussures de trail sont également légères mais elles se situent plus dans une moyenne proche de 600 grammes la paire.

Certains modèles sont donc relativement lourds pour de la course à pied, avec une rigidité plus importante et moins d’amorti. Ces modèles sont donc à éviter pour du running.

Mais on trouve maintenant des chaussures de trail hybrides, capables de s’adapter indifféremment à la route et aux sentiers.

Que valent les chaussures hybrides trail / running?

Hoka est une marque qui fabrique des chaussures très polyvalentes, pouvant passer de la route aux sentiers et inversement sans sourciller. Je pense au modèles One One Challenger ATR.

Salomon a un modèle, le Sense ride, fait pour le running à la base mais la semelle a été rigidifiée au fil de versions et ces chaussures peuvent être également portées sur sentiers:

>> VOIR SUR AMAZON <<

 

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Purger ses freins de vtt: quand et comment le faire

Purger ses freins de vtt: quand et comment le faire

Pour que les freins hydrauliques d’un VTT fonctionnent efficacement, ils doivent s'appuyer sur un fluide incompressible comme moyen de transfert des forces. Les forces d'entrée que vous créez en actionnant le déplacement du levier de frein via le liquide de frein...

Le meilleur moment pour faire du camping

Le meilleur moment pour faire du camping

Fermez les yeux une minute et imaginez vous faire griller des guimauves, dormir sous les étoiles, écouter le chant des grillons la nuit. Ces expériences sont à portée de main, en terrain de camping, en camping sauvage ou bivouac. Ce rêve éveillé peut vite devenir un...