Durée de vie d’un baudrier d’escalade

Votre baudrier d’escalade est l’équipement sur lequel vous devez pouvoir vous reposer à 100%.

Lorsque les cames et les boulons cassent, il est encore tout à fait possible de survivre à une chute.

Avec un baudrier cependant, il n’y a pas de sécurité supplémentaire en cas de défaut. Votre survie en dépend tout autant qu’elle dépend du bon état de votre corde.

Mais, de nombreux grimpeurs ont tendance à porter leur baudrier après de nombreuses années d’utilisation sans même tester leur fonctionnalité.

Alors, comment savoir quand il est temps de remplacer votre baudrier? En règle générale, la durée de vie d’un baudrier d’escalade est de 5 ans. Celle-ci peut varier sensiblement selon les fabricants.

Petit tour d’horizon du cycle de vie du baudrier d’escalade.

Un baudrier dure 5 ans en moyenne

La durée de vie d’un baudrier est difficile à déterminer, car chaque constructeur a une durée de vie préconisée différente , même s’il s’agit parfois de 2 baudriers de la même marque mais de modèle différent. 

Chaque grimpeur grimpe à différents niveaux de difficulté, dans différents styles et à différents endroits. Les grands équipementiers d’escalade tels que Black Diamond , Petzl , Arc’teryx et Mammut vous donnent une idée générale de la durée de vie du baudrier dans les manuels d’utilisation (que vous pouvez également trouver en ligne pour la plupart).

Petzl par exemple préconise une mise au rebut de ses équipements 10 ans après la date de fabrication. Il faut alors être très vigilant car un baudrier n’atterrit pas dans votre sac dès qu’il est fabriqué. Le cycle jusqu’à la vente peut prendre 5 ans. 

C’est pourquoi on donne une durée de vie moyenne de 5 ans après la première utilisation.

Même si c’est toujours une bonne idée de se référer au manuel, la plupart des délais sont trop vagues pour que vous puissiez vous fier complètement. 

Ainsi, au lieu de mettre toute votre confiance dans le fabricant pour vous dire quand remplacer votre baudrier, vous devriez prendre en compte les facteurs suivant et vérifier régulièrement l’état de votre baudrier, avant chaque séance d’escalade .

Sauf si il présente des signes d’usure prématurée

C’est la première chose à vérifier sur votre baudrier avant de grimper: son usure. Invariablement, un baudrier s’use plus ou moins en fonction de la fréquence d’utilisation, du type de grimpe, de la tension qui lui est imprimée.

Des déchirures, des coupures et des abrasions peuvent être trouvées sur à peu près n’importe quel baudrier. 

Ainsi, il est important de pouvoir distinguer les signes d’usure les plus graves de ceux qui ne sont pas si graves. Les pièces les plus critiques que vous devez absolument inspecter sont les points de raccordement . Ceux-ci s’usent le plus rapidement. Gardez un œil sur les entailles profondes et les coupures. Si une partie du tissu est «floue», ne vous inquiétez pas.

Vous devriez commencer à vous inquiéter une fois que vous avez remarqué que le tissu est devenu plus fin dans certaines zones. 

Certains fabricants comme Petzl et Arc’teryx fabriquent des baudriers avec des nylons de couleurs différentes sous les points de raccordement. Ceux-ci sont là pour vous dire quand les points de raccordement sont sur le point de lâcher. 

Même si les points d’attache sont généralement les premiers à être installés, il est toujours judicieux de vérifier également d’autres parties de votre baudrier, comme la boucle d’assurage, la ceinture et les cuissardes.

Dès que votre baudrier montre des signes d’usure trop importante, il est temps de le jeter. Couper le en plusieurs morceaux à l’aide d’un ciseau et mettez-le à la poubelle.

Il est important de s’assurer que votre baudrier ne pourra plus être utilisé dans le futur, il faut donc le détruire.

Sauf si votre pratique de l’escalade est intense

Même si vous aimez votre baudrier, pensez aux abus, tensions et torsions que vous lui infligez chaque fois que vous sortez et grimpez. 

Si vous faites de la corde ou faites de petites chutes, votre baudrier peut durer plusieurs années. Mais si vous faites régulièrement de grosses chutes, vous voudrez peut-être penser à remplacer votre baudrier une fois par an (ou peut-être même plus fréquemment).

Lorsque vous faites une grosse chute, inspectez toujours votre baudrier pour de nouvelles déchirures et entailles! 

Pensez également que les tissus intérieurs pourraient également se déchirer, c’est pourquoi vous pouvez même envisager de remplacer votre baudrier après UNE grosse chute, même si il ne présente pas de signe d’usure visible.

Sauf si vous grimpez très souvent

La fréquence à laquelle vous grimpez est une autre chose que vous devez garder à l’esprit lors de chaque inspection. 

Si vous grimpez tous les jours, vous devrez évidemment remplacer votre baudrier plus souvent que ceux qui ne grimpent qu’une fois par semaine, par mois ou par an. 

Cependant, même les grimpeurs occasionnels peuvent avoir besoin de remplacer leurs baudriers plus tôt qu’ils ne le pensent. 

Pourquoi? Eh bien, rappelez-vous que les baudriers ont des durées de vie et devront peut-être être remplacés, même si vous ne les avez presque jamais utilisés.

Il est toujours important de connaître l’âge de votre baudrier. Donc, si un ami vous donne son baudrier usagé, vérifiez son âge avant de l’utiliser.

Sauf si vous grimpez dans des environnements extrêmes

Vous devez également tenir compte de l’endroit où vous grimpez ainsi que des conditions dans lesquelles vous rangez votre baudrier.

La saleté, la lumière du soleil, et l’eau finiront par avoir raison de votre baudrier. Donc, si vous grimpez beaucoup à l’extérieur, vous devrez remplacer votre baudrier beaucoup plus souvent qu’un grimpeur de salle.

Si vous grimpez souvent sous un soleil de plomb, la décoloration est un signe révélateur que la lumière du soleil et l’obscurité ont affecté votre baudrier.

La saleté et un mauvais entretien peuvent également avoir un impact négatif sur la durée de vie de votre baudrier.

Sauf si vous ne le rangez pas correctement

La manière dont vous décidez de ranger votre baudrier peut également affecter sa longévité.

Ainsi, ne rangez pas votre baudrier dans un endroit humide, comme un grenier ou un garage. 

De plus, faites en sorte de le stocker à l’écart de vos autres équipements d’escalade. Les outils tranchants tels que les piolets et les équipements métalliques peuvent endommager un baudrier s’ils sont rangés ensemble dans votre sac . Je vous conseille de mettre votre baudrier dans un filet spécial, et il sera mieux protégé dans votre sac.

Si vous avez un doute

Vous n’avez pas grimpé depuis que vous étiez au lycée? Il est temps d’en acheter un nouveau baudrier!

Les plus expérimentés des grimpeurs vous diront toujours la même chose: «En cas de doute, remplacez votre baudrier.» Donc, si vous êtes inquiet ou incertain, il est probablement préférable d’investir dans un nouveau baudrier.

En fin de compte, c’est à vous de décider si votre baudrier est suffisamment solide pour vous sauver en cas de chute. Inspectez votre baudrier régulièrement et mettez-le de côté si vous avez des doutes. Et par mettre de côté, nous j’entends le jeter . Ne le vendez pas, ne le donnez pas ou ne le gardez pas comme second baudrier! Détruisez-le et jetez le!

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Tout sur les combats de cerf-volant

Tout sur les combats de cerf-volant

Les combats de cerf-volant existent depuis des lustres. Le cerf volant fait partie la culture de nombreux pays d'Asie et du Moyen-Orient, et les compétitions et autres combats de cerf-volant ont lieu fréquemment en Inde, au Pakistan ou encore en...

8 différents types de cerfs-volants et comment les piloter

8 différents types de cerfs-volants et comment les piloter

Si vous avez déjà assisté à un festival de cerf-volant, vous avez peut-être vu une grande variété de cerfs-volants de toutes sortes de designs et de toutes couleurs. C’est après être allé au festival de cerf-volant de Berck que je me suis intéressé...

Est-ce que la laine mérinos gratte?

Est-ce que la laine mérinos gratte?

J'étais sur le point de commander mon premier t-shirt en laine mérinos. J'étais excité. J'avais fait des recherches. Mais j'étais toujours inquiet. Dans mon esprit, la laine n'était pas un tissu de voyage léger et idéal. Il fallait que je sache… La...