Comment faire du bon café en camping

Boire un bon café est un excellent moyen de se réveiller en particulier en camping après une nuit qui peut ne pas avoir été agréable. C’est aussi une façon de profiter d’un temps de relaxation, entre la randonnée, la pêche et d’autres activités de plein air. Selon les goûts personnels, il existe de nombreux types de café et des méthodes de préparation qui produisent un goût plus audacieux et plus fort ou une expérience aromatique plus légère et plus douce.

Plus qu’un simple regain d’énergie, le café en camping, camping sauvage ou bivouac est un excellent moyen pour les routards et les campeurs de s’asseoir et de profiter de la nature qui les entoure.

Ceux qui randonnent ou campent ultralégers ne voudront peut-être pas emporter tous les accessoires nécessaires à faire du café, parfois fragiles, comme une presse française ou un AeroPress, mais ils sont susceptibles d’ajouter un petit sachet de café instantané à leur sac à dos. 

Les buveurs de café savent qu’un café bien torréfié vous saute dessus à la première gorgée et il n’y a aucune raison de ne pas s’attendre à la même qualité dans une tasse de café dans un camping. 

Ceux qui sont pointilleux sur la qualité de leur café peuvent être assurés qu’il existe un grain de café qui a exactement la bonne combinaison de corps, d’arôme et de saveur qui les mettra à l’aise par une matinée lumineuse ou un après-midi calme au camping. 

A côté de la qualité du café, bon ou pas bon (il n’y a pas d’entre deux), l’autre aspect remarquable du café est son côté convivial. Se grouper autour de la cafetière entrain de passer le café, ou de la presse française, ou se tenir debout en groupe une tasse de café chaud à la main ajoute une atmosphère sociale et communautaire à tout camp. Cela donne aux campeurs l’occasion de se détendre et d’envisager vraiment de vivre l’instant présent. 

Le café plus qu’un simple breuvage au petit déjeuner au après le repas. Le café en camping est un rituel apaisant qui vous rapprochera de vos camarades campeurs et vous donnera le temps de réfléchir sur votre environnement. 

Pour faire un café en camping, vous aurez besoin d’une source de chaleur. Il en existe de nombreuses et les plus connues sont évidemment le réchaud à gaz et le traditionnel feu de camp. Evidemment, si vous avez l’électricité sur votre emplacement, vous pouvez brancher une cafetière électrique ou même une machine à espresso.

Cet article ne traite que des solutions “manuelles” pour faire du café en camping: la cafetière à piston (presse française), le percolateur, la cafetière italienne et l’Aeropress. Le café obtenu est tout aussi bon, voire même meilleur avec un peu de pratique.

Il y a plus à prendre en compte que la méthode d’infusion choisie si vous voulez savoir comment faire du bon café en camping. Evidemment le type de café pourra également avoir des effets sur le résultat final, rentrons maintenant dans les détails.

Choisir les bons grains de café

Les grains de café proviennent de l’une des nombreuses régions caféicoles autour du monde. La région détermine bien souvent la qualité, la saveur et l’effet du café sur le buveur. Des cafés jamaïcains, en passant par les cafés indonésiens et évidemment colombiens, la diversité des cafés disponibles dans le monde peut être un peu décourageante.

Ne vous tournez pas pour autant vers le café instantané. Je pense que plus vous en saurez sur les différents types et saveurs de café, mieux vous serez préparé à choisir le café qui vous accompagnera pour votre séjour en camping. 

Impossible de répertorier tous les cafés produits dans le monde, je vais donc me contenter de vous parler des grandes familles de café que vous êtes susceptible de trouver en faisant vos courses ou chez le torréfacteur. Il y en a quatre: arabica, robusta, liberica et excelsa.

Ils diffèrent par leur délicatesse, par leur saveur et leur arôme. L’arabica est le plus délicat et le plus courant. Il a une saveur vive, une faible acidité et un corps plein. Les cafés Arabica ont une excellente saveur à moins que vous ne les serviez froids. 

Le Robusta, comme son nom l’indique, est assez robuste et contient environ deux fois plus de caféine que le café Arabica. Pour les campeurs qui ont besoin d’une tonne d’énergie le matin, un café robusta peut être le café idéal. Le Robusta est lisse et a presque une saveur de chocolat à l’extrémité supérieure du spectre. Ses grains sont suffisamment forts pour conserver leur saveur même lorsque d’autres agents aromatisants sont ajoutés. Donc les buveurs de café qui aiment le lait, le sucre ou les boissons à base de café plus compliquées peuvent se tourner vers le robusta.

Le café Liberica est aujourd’hui assez rare sur le marché du café. Si vous le trouvez, il a un goût floral et fruité presque fumé, et les grains eux-mêmes ont une forme irrégulière. Excelsa est également beaucoup plus rare mais il a un goût acidulé et est un rôti beaucoup plus prononcé que les trois autres types. Si vous parvenez à le trouver, Excelsa est un excellent café de réveil matinal.

Méthodes pour préparer un excellent café en camping

Il existe de nombreuses façons de préparer du café. Certains campeurs préfèrent ou ne jurent que par leur méthode, celle qui exalte la saveur du café qui en résulte. D’autres vont à l’essentiel et pensent d’abord praticité. La méthode la plus simple est encore le sachet de café instantané, bien sûr. Mais il existe une gamme de méthodes plus complexes dont il serait dommage de s’écarter par paresse ou commodité.

Il est vrai que certaines méthodes sont tout simplement beaucoup plus pratiques en camping, certaines conviennent mieux aux grands groupes de campeurs, et d’autres sont simples et ne nécessitent aucun équipement supplémentaire. 

Les Américains ont une méthode radicale, que je n’ai jamais testée. C’est ce qu’ils appellent le café de cow-boy. Ils font bouillir de l’eau, y introduisent des grains de café, donc non moulus, font reposer 5 minutes sous couvercle et servent le café tel quel. Vous testerez et me direz ce que vous en pensez…

Simple et efficace, la presse française ou la cafetière à piston

Une presse française est un appareil très simple à utiliser. Comme presque toutes ces méthodes d’infusion, vous devez faire bouillir de l’eau. Dans la mesure du possible, vous devez rincer d’abord la presse française à l’eau tiède pour éviter qu’elle ne se fêle en raison de la différence de température avec l’eau bouillante. C’est important en particulier si il fait vraiment froid. Retirez le couvercle de la presse française et versez le café moulu à l’intérieur. En général, je verse une cuillère à café bombée par tasse.

un bon café en camping préparé avec une presse française

Remplissez la presse d’eau bouillante et remettez le couvercle en place, mais ne plongez pas encore le piston! Laissez le café infuser pendant quelques minutes, jusqu’à cinq minutes. Remuez alors le café et attendez une minute puis pressez le piston. Le piston, équipé d’un filtre, va pousser le marc de café vers le bas et l’y garder pour que vous n’ayez pas de marc dans votre tasse. Malgré tout, vous en aurez toujours un peu. Il suffit maintenant de verser le café. C’est une méthode ultra simple et à moins d’être très léger sur la quantité de café, vous ne pouvez pas le rater. 

Pour les séjours en camping plus longs et les groupes importants, des méthodes d’infusion capables de produire plus d’une tasse de café à la fois sont absolument nécessaires. Une presse française est trop délicate et prend trop de temps, et la plupart des presses ne sont pas assez grandes pour faire du café pour tout le monde. 

Un autre problème avec une cafetière à piston est qu’elle est fragile. Certains modèles ne sont tout simplement pas adaptés à une utilisation en camping. On trouve maintenant des presses fabriquées spécialement pour le camping et la randonnée. Vous pouvez les transporter dans un sac à dos sans craindre de les casser.

Encore plus simple, le filtrage

Nous sommes sur une méthode presque aussi peu développée que le café de cow-boy. Sauf que cette fois c’est un filtre et du café moulu qui est utilisé. C’est une méthode adaptée aux conditions difficiles plus qu’au camping traditionnel.

Si vous avez des filtres à café avec vous, rien de plus simple. Coupez une bouteille d’eau en plastique au niveau du bas du goulet. Retournez-le et placez-le dans la bouteille. Ce sera le support de votre filtre. Mettez le café dans le filtre comme vous le feriez avec une cafetière classique, puis versez de l’eau bouillante petit à petit pour qu’elle passe à travers le café sans déborder. 

Vous pouvez aussi mélanger le café et l’eau dans une casserole et faire passer le tout dans une passoire extrêmement fine type étamine.

Si vraiment vous n’avez pas de filtre ou d’étamine, et qu’il vous faut absolument votre café, vous pouvez filtrer avec un tissu propre en coton, ou même une chaussette propre, évidemment. A moins que vous ne préféreriez le jus de chaussette! 😉

Le percolateur de camping, efficace et peu fragile

Un percolateur est probablement la méthode la plus simple pour préparer du café pour un groupe de plusieurs personnes. Vous en trouverez de différentes tailles, et spécialement conçus pour le camping. Un percolateur est composé d’un panier, d’une tige, du couvercle du panier, le percolateur lui-même et le couvercle du percolateur. Un perco de camping est vraiment très simple à utiliser. Bien qu’il présente des similitudes avec une cafetière italienne, ils ont quand même de légères différences que nous verrons plus bas. Si vous envisagez d’acheter un percolateur classique, voici les étapes à suivre pour l’utiliser:

1. Il vous faut une source de chaleur, un réchaud ou un feu de camp. Dans ce cas, il faut de la bonne braise.

2. Remplissez le percolateur d’eau. En général, des repères à l’intérieur du perco vous indiquent la quantité d’eau versée. Environ 100 ml d’eau devraient suffire pour une tasse de café, 250 ml pour un mug

3. Mettez le café moulu dans le panier du percolateur, 5 grammes par tasse. Cela représente une cuillère à café bien bombée ou 2 cuillères à café pleines. Avec un paquet de 250 grammes, vous pouvez faire jusqu’à 50 cafés dans un percolateur. Placer le couvercle sur le panier.

4. Placez le panier sur la tige: vous passez la tige dans l’orifice au milieu du panier. Prenez ensuite l’extrémité haute de la tige (vous tenez donc le panier avec) puis rentrez l’autre extrémité au fond du percolateur (qui est déjà rempli d’eau). Fermez le tout avec le couvercle. Il est maintenant temps de chauffer le percolateur, plus ou moins longtemps selon la quantité de café à passer.

5. Une fois qu’il commence à frémir, sortez le du feu. C’est prêt. Ne le laissez surtout pas bouillir.. Votre café est prêt à servir et à boire, chaud et délicieux. 

La cafetière italienne, une incontournable du café en camping

Contrairement à une presse française, la cafetière italienne ne craint pas d’être brisée. Elle est beaucoup moins fragile et peut être facilement transportée dans un sac à dos en randonnée, en camping sauvage ou en bivouac.

Son fonctionnement est simple et s’appuie sur les lois de la physique pour faire un excellent café. A vrai dire, on l’appelle cafetière à espresso, car c’est le résultat que vous obtiendrez. Oubliez donc faire du café pour un groupe de 10 à la fois.

La cafetière se compose de 3 chambres: une pour l’eau, une pour le marc de café et une pour le mélange fini.

Lorsque la cafetière italienne est placée sur le feu, l’eau se réchauffe et génère de la vapeur. La pression dans la chambre inférieure augmente et pousse l’eau vers le haut à travers le marc de café et dans la chambre supérieure où elle est prête à être versée.

L’Aeropress, à tester pour faire du café en camping

L’AeroPress est une méthode relativement nouvelle de préparation du café, mais elle est très similaire aux processus que nous avons déjà couverts. Cette méthode est faite pour faire un café à la fois, parfois 2. Il faudra donc être patient si vous faîtes du café pour la famille. Cela étant dit, pour les baroudeurs qui voyagent léger, on n’est pas loin de la solution idéale.

Tout ce que vous avez à faire est de faire bouillir l’eau, puis d’humidifier du marc de café juste assez pour que l’arôme commence à s’échapper. Après une minute ou deux, ajoutez le reste de l’eau bouillante, puis remuez une vingtaine de fois. Ajoutez le piston et appuyez jusqu’à ce que l’eau soit passée à travers le filtre. C’est quasiment le même principe que la cafetière à piston en plus léger et plus solide. 

Elle est super pratique pour faire un café sur le pouce.

La température idéale pour ne pas rater son café en camping

Certains campeurs jurent que vous n’avez pas besoin de faire bouillir l’eau pour obtenir un excellent café. Oui, la température d’infusion peut influer sur la qualité du café. Il paraît que 85° est la température optimale. Mais pour les amateurs de camping, le choix de la source de chaleur dépend principalement de ce qui est disponible sur place, et le résultat dépend plus de la quantité de café infusée pour un certain volume d’eau et de la méthode choisie, plutôt que d’un contrôle stricte de la température d’infusion. Et vous n’aurez certainement pas un thermomètre à portée de main pour contrôler la température de l’eau.

Alors pour ne pas vous tromper, faites bouillir l’eau. Elle atteindra donc 100°. Et laissez la redescendre en température jusqu’à ce que vous ne voyez plus de bulles remonter à la surface. L’eau devrait alors être aux alentours de 90°.

Verdict final

Je pourrais difficilement me passer d’un bon café, surtout en camping. J’ai besoin d’un bon coup de boost le matin. Presque toutes les machines à café de camping sont faciles à nettoyer et à utiliser, même la presse française et l’AeroPress produisent un excellent café et sont faciles à nettoyer. Certains campeurs ont pris l’habitude d’apporter un moulin à café avec eux, mais vous pouvez presque toujours moudre les grains avant de partir. 

Un bon café est vraiment facile à préparer si vous avez un camping-car ou si vous faites du camping en voiture, et que vous pouvez apporter un réchaud. Chaque méthode d’infusion est très similaire une fois que l’eau bout.

Et même en randonnée en autonomie, en trek ou bivouac, il n’est pas impossible de boire un bon café pour se revigorer.

J’ai un faible pour la cafetière italienne. Julie et moi sommes souvent tous les 2 sur la route. Notre cafetière italienne nous suit partout où nous allons. Robuste, efficace, c’est tout ce dont nous avons besoin pour préparer un café à n’importe quel moment de la journée.

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable