Vélo électrique : durée de vie des plaquettes de frein

Ah les plaquettes… en voiture, à vélo, à trottinette, c’est le même refrain : il faut changer les plaquettes. C’est normal, les plaquettes sont les pièces d’usure par excellence.

Les plaquettes de frein sont conçues pour s’user afin de protéger les disques de frein de l’usure excessive. Évidemment, plus elles s’usent, moins elles sont efficaces.

Et les plaquettes de vélo électriques s’usent assez vite, en tout cas plus que sur un vélo ordinaire.

Les plaquettes de frein de vélo électrique durent 1500 km en moyenne. Si elles sont beaucoup sollicitées, elles ne durent que 1000 km alors que les personnes roulant tranquillement en changent tous les 2000 km voire plus.

Il existe plusieurs facteurs qui peuvent influencer l’usure des plaquettes de freins de vélo électrique, tels que le type de plaquettes de frein utilisées, le style de conduite et l’entretien des freins.

Tout est une question de modération, moins vous les sollicitez, plus elles durent.

Combien de temps durent vraiment les plaquettes de frein de vélo électrique?

La durée de vie des plaquettes de freins de vélo électrique dépend de plusieurs facteurs, tels que :

Le type de plaquettes de frein utilisées

Certaines plaquettes de frein sont conçues pour durer plus longtemps que d’autres, en fonction de la qualité des matériaux utilisés et de la technologie employée. Par exemple, les plaquettes de frein en céramique peuvent durer plus longtemps que les plaquettes de frein en métal.

L’utilisation du vélo électrique

Si vous utilisez fréquemment votre vélo électrique et que vous freinez souvent, les plaquettes de frein s’useront plus rapidement. De même, si vous utilisez votre vélo électrique sur des terrains difficiles ou des chemins de montagne, vous mettrez plus de pression sur les freins et les plaquettes s’useront plus vite.

L’entretien des freins

Si vous entretenez régulièrement vos freins et que vous remplacez les plaquettes avant qu’elles ne soient trop usées, vous pourrez prolonger la durée de vie des plaquettes et des disques.

En général, on peut s’attendre à ce que les plaquettes de frein d’un vélo électrique durent environ 1 000 km à 2 000 km, mais cela peut varier en fonction des facteurs mentionnés ci-dessus.

Quelles plaquettes de vélo électrique durent le plus longtemps ?

Il existe plusieurs types de plaquettes de freins pour vélo électrique, chacun ayant ses propres caractéristiques et avantages :

Plaquettes en métal

Les plaquettes en métal sont les plus couramment utilisées sur les vélos électriques. Elles sont fabriquées à partir d’un métal dur et résistant à l’usure, comme l’acier ou l’aluminium, et sont généralement moins chères que les autres types de plaquettes de frein.

Elles ont besoin de chauffer un peu pour être vraiment efficaces.

Plaquettes en céramique

Les plaquettes de frein en céramique sont fabriquées à partir de céramique haute performance et sont conçues pour durer plus longtemps que les plaquettes de frein en métal.

Elles sont également plus silencieuses et produisent moins de chaleur lors de l’utilisation. Cependant, elles sont généralement plus chères que les plaquettes de frein en métal.

Plaquettes en kevlar

Les plaquettes de frein en kevlar sont fabriquées à partir de fibres de kevlar et sont conçues pour être très résistantes. Elles sont également plus silencieuses et produisent moins de chaleur au freinage. Elles sont aussi assez chères.

Plaquettes organiques

Elles sont efficaces au premier freinage. En contrepartie, elles s’usent rapidement. Mais ce sont les moins chères!

Est-ce facile de changer les plaquettes sur un vélo électrique soi-même?

C’est vraiment assez facile de changer les plaquettes de frein sur un vélo électrique soi-même, même si vous n’êtes pas trop bricoleur.

Vous aurez besoin d’une pince à bec fin, et c’est à peu près tout.

Mettez le vélo à l’envers

Si vous êtes comme moi, vous n’avez pas de support vélo qui permet comme chez le mécano de faire l’entretien en tournant facilement autour.

Lorsque j’ai changé mes plaquettes, j’ai donc retourné le vélo, en prenant garde à protéger le compteur. Il suffit de le tourner pour qu’il ne touche pas le sol.

Pivotez le compteur et retournez le vélo

Démontez la roue

Pour démonter la roue avant ou arrière, vous avez juste à dévisser et retirer l’axe de roue. Vous pouvez ensuite déloger la roue de son support.

Redressez la goupille avec la pince

Pour la roue arrière, vous pouvez ne pas la démonter. Démontez juste l’étrier de frein pour accéder facilement aux plaquettes. Vous avez besoin d’une clé allène.

Retirez l’étrier et changez les plaquettes

Placez les nouvelles plaquettes, puis glissez l’étrier sur le disque AVANT de les revisser. Mettez les en place et serrez bien.

Retirez les plaquettes de frein usées

Normalement, vous avez une goupille qui maintient les plaquettes en place. Cette goupille est tordue au bout. Redressez-la pour pouvoir la sortir.

Vous pouvez maintenant retirer les plaquettes facilement.

Mettez en place les plaquettes neuves

C’est tout aussi simple. Mettez les plaquettes neuves à la place des anciennes et dans le même sens.

Remettez la goupille en place en prenant soin de la tordre à nouveau pour qu’elle ne sorte pas toute seule en roulant.

Et c’est tout ! Remettez la roue en place en faisant attention à bien glisser le disque entre les plaquettes. Resserrez ensuite l’axe de roue. Et c’est fini, il n’y a plus qu’à tester le freinage.

Pour finir

Lorsque vous approchez 1000 km avec un jeu de plaquettes, vérifiez à l’oeil nu leur usure. Un jeu de plaquettes coûte entre 10 et 20 euros sur internet. Pas besoin d’aller chez le vélociste.

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Vélo électrique qui ne s’allume plus : les solutions

Vélo électrique qui ne s’allume plus : les solutions

J’ai récemment eu la mauvaise surprise de ne pouvoir allumer mon vélo électrique comme le fait tous les jours, ou presque. Voilà ce que je peux vous en dire. Un vélo électrique n'est fondamentalement pas différent d'un vélo ordinaire : deux roues, un pédalier, un...

Vélo électrique : préserver sa batterie en hiver

Vélo électrique : préserver sa batterie en hiver

L’hiver commence vraiment à se faire sentir avec des températures négatives dans beaucoup de régions. J’ai toujours entendu dire que les batteries de smartphones supportent mal le froid. Mais je garde mon téléphone dans ma poche. Par contre, je sors mon vélo...

À PROPOS de moi

Moi c'est Fabien, bienvenue sur Objectif Plein Air ! Je ne tiens pas en place, me suivrez-vous dans mes aventures ? Respirez, c'est parti !