Comment faire de la randonnée sous la pluie

Tout comme vous, je préfère faire de la randonnée par beau temps, sous un ciel clément et par des températures supportables. Mais je me suis surpris à apprécier certaines marches sous la pluie, ce n’est pas toujours le cas, mais ça arrive.

Et puis dites vous bien que vous n’êtes jamais à l’abri d’une détérioration soudaine des conditions climatiques, notamment en montagne.

Pour randonner sous la pluie sans risques, portez des vêtements de pluie et chaussez des chaussures adhérentes sur sol mouillé. Prenez également des bâtons de randonnée.

Voici comment profiter de sa randonnée même lorsqu’il pleut, apprendre à l’apprécier. Car il peut y avoir quelque chose de magique à randonner sous la pluie, ce serait dommage de passer à côté par peur d’être mouillé.

Portez des vêtements imperméables

S’habiller pour marcher sous la pluie, c’est un peu comme s’habiller pour une randonnée en hiver. Il faut adopter le fameux système des 3 couches et éviter à tout prix le coton. Même par des températures clémentes, vous pouvez attraper froid sous la pluie. La laine mérinos est vraiment le matériau idéal.

Voici ce que vous pouvez porter en partant de la couche près du corps à la couche extérieure:

  • Un caleçon long et un t-shirt à manches longues
  • Un pantalon chaud et imperméable et un pull en laine ou un sweater
  • Une veste coupe vent et imperméable équipée d’une capuche

Tout comme lors d’une randonnée hivernale, le fait de porter plusieurs couches vous permet de vous adapter rapidement et facilement aux conditions extérieures. 

Pourquoi éviter le coton? Parce qu’il n’évacue pas l’humidité. Votre corps n’arrête pas de transpirer simplement parce qu’il pleut. Ce serait dommage de gâcher tous vos efforts pour rester sec à l’intérieur quand l’intérieur devient humide après quelques kilomètres.

Évitez donc le coton comme la peste, même en ce qui concerne les sous-vêtements. Optez plutôt pour le polyester, le nylon, la laine ou la soie. Le coton retient l’humidité (que ce soit de la pluie ou de la sueur) contre votre peau et prive votre corps de chaleur. Vous pouvez attraper froid alors même qu’il ne fait pas froid. Les autres matériaux vous isoleront toujours à des degrés divers, même lorsqu’ils sont mouillés.

Si vous faites de la randonnée sous la pluie mais par temps chaud, chaque couche peut être plus légère. Vous pouvez même laisser la couche isolante (votre pull) dans votre sac.

Equipez vous pour faire face à la pluie

Protégez votre sac à dos

La première chose à laquelle vous devez faire attention est votre sac à dos. A moins qu’il ne soit complètement étanche (revêtement imperméables, coutures scellées, fermetures éclair étanches), la pluie risque fort de pénétrer à l’intérieur.

Vous aurez donc besoin au mieux d’une housse de pluie. Certains sacs sont fournis avec une housse de pluie. Si ce n’est pas le cas du votre, vous pouvez soit acheter une housse de taille correspondante à la taille de votre sac à dos, soit vous pouvez le protéger façon système D.

Prenez un grand sac poubelle. Fendez-le sur un côté et passez le sur le sac à dos avec la fente côté bretelles. Vous pouvez également imperméabiliser l’intérieur en plaçant le sac poubelle dedans, telle une couche supplémentaire. Le contenu du sac sera donc protégé de l’humidité.

Protégez vos pieds avec des guêtres de randonnée

Il va sans dire qu’il vaut mieux quoiqu’il arrive avoir des chaussures de randonnée imperméables. Je vous conseille également de porter des chaussettes étanches.

Mais ce n’est pas tout. L’eau peut malgré tout pénétrer dans vos chaussures par le col, et par certains trous de lacets ou coutures. Vous êtes quasi assuré d’avoir les pieds humides au bout d’un moment, en particulier si vous marchez dans un flaque par inadvertance.

Je vous conseille donc de porter des guêtres. Ce sont des protections, des sortes de housses, que vous mettez sur vos chaussures. Elles montent jusqu’au-dessus de la cheville et empêchent l’eau de pénétrer. Vos pieds restent donc parfaitement secs.

Voici un article vous en disant un peu plus sur les guêtres de randonnée.

Marchez avec des bâtons de randonnée

Je sais ce que vous vous dites: “les bâtons c’est pour les vieux”. Détrompez-vous, il n’y a pas d’âge pour marcher avec des bâtons de randonnée.

Et particulièrement sous la pluie. Les bâtons vous serviront à vous stabiliser et à garder l’équilibre sur une montée ou un franchissement difficile, de même que sur une descente périlleuse.

N’oubliez pas que les pluies rend les sols glissants et boueux. Les roches deviennent de véritables patinoires et des bâtons peuvent vous éviter bien des ennuis.

Voici un article pour savoir comment marcher avec des bâtons de randonnée.

Portez des chaussures de randonnées qui ne glissent pas

Si pour vous les bâtons sont absolument rédhibitoires, le minimum lorsque vous randonnez sous la pluie est de porter des chaussures est de porter des chaussures qui ne glisseront pas à la première pente venue.

Je vous conseille des chaussures à tige haute, dont les chevilles pourrons être recouvertes par un pantalon de pluie. C’est le minimum pour garder vos pieds au sec, et ces chaussures vous offriront un peu plus de stabilité.

Avec des guêtres en plus, vous êtes sûr à 100% de garder vos pieds au sec.

Si malgré tout vos chaussures venaient à être trempé, elles sentiront le fauve une fois rentré chez vous. Voici mes conseils si vous avez des chaussures de randonnée qui puent.

Et si vous campez sous la pluie

Lorsque vous randonnez en autonomie, sur plusieurs jours, la probabilité de passer une nuit sous la pluie est grande. Et vous n’avez parfois pas d’autre choix que de monter votre tente sous la pluie.

Si vous passez la nuit sous la pluie, quelques astuces peuvent vous aider à rester aussi sec que possible:

  • Essayez tant que possible de choisir un emplacement surélevé et à l’abri du vent. Ne vous installez pas dans une cuvette au risque de voir l’eau de pluie ruisseler vers votre tente.
  • Installez votre tente rapidement! Si vous avez la chance d’avoir quelques amis avec vous, ils peuvent tenir votre tarp (j’espère que vous ne l’avez pas oublié) au-dessus de vous pendant que vous montez votre tente. Et si vous êtes sous les arbres, essayez de trouver un endroit où vous pourrez d’abord monter le tarp puis la tente
  • Faites particulièrement attention à garder l’intérieur de la tente au sec. Tendez la tente parfaitement pour qu’elle évacue au mieu l’eau. Si vous êtes dans une tente à double paroi, ne touchez pas la paroi intérieure de la tente et faites en sorte que la tente soit tendue pour éviter que les murs ne se touchent.
  • Laissez le matériel mouillé et les couches extérieures dans le vestibule (j’espère que vous en avez un) lorsque vous entrez dans la tente. Même si les couches intérieures sont humides, vous pouvez choisir de les garder à l’intérieur de la tente où la chaleur de votre corps peut les aider à les sécher, mais assurez-vous d’ouvrir les aérations de la tente pour permettre une certaine circulation d’air ( oui, même sous la pluie). Sans un flux d’air minimum, de la condensation se formera à l’intérieur de la tente et vous finirez par être mouillé de toute façon.
  • Avoir un sac de couchage avec un rembourrage synthétique est pratique dans des conditions humides. Même si le sac est mouillé par la pluie ou la condensation, il vous gardera toujours au chaud. Un sac en duvet, par contre, perd un peu de son volume et donc de son isolation lorsqu’il est humide. Si vous avez un sac en duvet, pensez à le transporter, avec des vêtements de rechange secs, dans un sac plastique où vous savez qu’ils resteront au sec quoi qu’il arrive. Un sac poubelle fera parfaitement l’affaire.
  • Ne cuisinez jamais à l’intérieur de votre tente! Les vapeurs peuvent vous tuer et il est plus facile que vous ne le pensez de mettre le feu accidentellement à votre seul abri. Allumez le réchaud plutôt sous le vestibule, ou cuisinez dans un autre endroit abrité (sous un feuillage persistant par exemple) ou sous la bâche supplémentaire que vous avez apportée (espérons-le).

Conseils supplémentaires pour une randonnée sous la pluie réussie

Randonner sous la pluie n’est vraiment pas insurmontable, ça peut même être agréable. Je ne suis pas fan de la randonnée dans la jungle détrempée, mais j’apprécie la randonnée en forêt sous une pluie légère à modérée. 

J’aime écouter et regarder la pluie, observer la nature et avoir le sentiment que la forêt sommeille paisiblement autour de moi. Voici quelques conseils supplémentaires pour vous aider à profiter également de vos randonnées sous la pluie:

  • Si vous portez des lunettes, mettez une casquette (pas de coton) pour empêcher la pluie de frapper votre visage. Même si certaines vestes de randonnée ont une visière sur la capuche pour protéger votre visage, vos lunettes seront toujours éclaboussées sans casquette.
  • Si vous vous promenez sous la pluie sans chaussures imperméables, vos pieds vont être mouillés, idem pour les jambes de votre pantalon si vous marchez dans la végétation humide. Ce n’est pas nécessairement grave tant que vous ne portez pas de sous-couche en coton, mais si vous n’aimez pas vous mouiller, portez un pantalon imperméable. Et des guêtres sont un accessoire sous-estimé.
  • Mettez dans votre sac une paire de chaussettes supplémentaires (en plus de vos chaussettes de sommeil, si vous faites de la randonnée en autonomie) pour vous changer en une fois que la pluie à cessé.

 

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Bâtons de marche nordique et bâtons de randonnée: les différences

Bâtons de marche nordique et bâtons de randonnée: les différences

L'utilisation de n'importe quel type de bâton de marche est un excellent moyen d’améliorer votre forme physique et votre force. Mais pouvez-vous faire de la marche nordique avec des bâtons de randonnée ? La réponse est non. Par contre vous pouvez faire de la randonnée...

Roller vs patin à roulettes: lequel est le plus facile?

Roller vs patin à roulettes: lequel est le plus facile?

Je parlais récemment à mes amis patineurs pour savoir si pour eux le roller était plus facile que le patin à roulettes. Et globalement ils ont tous eu la même réponse. Le patin à roulettes est plus facile pour les très jeunes enfants dont les muscles sont moins...