Conduire un camping car pour la première fois: ce qu’il faut savoir

Vous vous sentez nerveux à l’idée de prendre le volant d’un véhicule aussi gros qu’un camping car? C’est très naturel, vous allez sortir de votre zone de confort.

La conduite d’un camping car est bien différente de celle d’une voiture, mais elle n’est pas pour autant plus difficile. Rassurez-vous, passé la première fois, conduire un camping car sera naturel.

Un camping car va moins vite, accélère moins fort, met plus de temps à s’arrêter, et les angles morts sont nombreux. Malgré tout, c’est un véhicule qui inspire le respect et les autres usagers de la route font attention lorsqu’ils rencontrent un camping car.

Avec un peu de préparation et de confiance, il n’y a pas trop de raisons de s’inquiéter.

Alors respirez profondément et détendez-vous, voici quelques conseils qui vous aideront à passer la première fois en camping car sans encombre.

Et puis croyez-moi, vous prendrez vite goût à la position et au confort de conduite, c’est certain.

Connaissez parfaitement les proportions du camping car

Avant même de prendre place au volant, faites tranquillement le tour du véhicule.

Admirez les proportions du camping car. La première chose frappante est le volume. Un camping car est haut, large et long. Cela en fait un énorme cube sur roues.

Ne prenez pas ces dimensions à la légère. Combien se sont retrouvé au mieux à devoir faire demi-tour arrivé à un pont limité à 2,50 mètres de hauteur ? Et combien, plus rares j’en conviens, se sont encastrés sous un pont ?

La hauteur est une chose, la longueur en est une autre. Une des choses importantes à avoir à l’esprit est le porte-à-faux du camping car, c’est-à-dire la distance entre la roue arrière et l’arrière du véhicule. Imaginez le mouvement de l’angle inférieur du camping car lorsque vous tournez. Les accrochages à l’arrière du camping car sont certainement les plus nombreux lors de manœuvre délicates.

De façon générale, il y a beaucoup plus de situation ou il ne vaut mieux pas s’engager avec un camping car. Gardez bien à l’esprit qu’il sera quasi impossible de faire demi tout si vous vous engagez sur un chemin vicinal. Si vous devez rebroussez chemin, vous n’aurez souvent d’autre solution que de faire marche arrière, à moins de trouver une brèche suffisamment large pour pouvoir faire demi tour.

Mais pas d’inquiétude, en ayant les proportions du camping car à l’esprit en permanence lorsque vous êtes au volant, vous passerez partout où c’est possible. Si vous prenez le volant d’un camping car intégral pour la première fois, cet article vous aidera à bien vous y prendre. Ce type de camping car est particulier, ainsi que sa conduite.

une cabine de camping car intégral

Une cabine de camping car intégral

Profitez de votre examen des proportions pour vérifier la pression des pneus, cela ne mange pas de pain. Avoir une bonne pression de pneus est particulièrement important en camping car, au moins 4,5 bar. Voici un guide de pression de pneus de camping car.

Détendez-vous, ralentissez et profitez du voyage

Vous laisser beaucoup (et beaucoup) de temps pour arriver à destination signifie que vous pouvez relever tous les défis et difficultés calmement et lentement.

Et pour ne rien gâcher, vous pouvez profiter pleinement du paysage et vous arrêter facilement pour une pose photo!

Si les autres usagers de la route ne roulent pas à votre rythme et se font pressants, pas de stress inutile. Arrêtez-vous sur le bord de la route dès que vous le pouvez et sans gêner la circulation.

Mais dites vous bien que vous n’êtes en rien responsable de leur impatience !

Détendez-vous et ralentissez, cela fait partie de l’expérience camping car. Et pour ne rien gâcher, votre budget carburant vous remerciera.

Et oui, ralentir est le principal moyen de réduire sa consommation de gasoil (cet article vous en dit plus sur tous les moyens de réduire sa conso).

Utilisez vos rétroviseurs

Vous verrez que la visibilité en camping car n’est pas tout à fait la même qu’en voiture.

En voiture, vous pouvez tourner la tête voire votre buste pour regarder ce qui se passe sur le côté de votre véhicule, ou pour faire une manœuvre en reculant.

En camping car, vous bougerez essentiellement les yeux voire la tête pour regarder dans vos rétroviseurs. Ceux-ci vous permette de passer au-delà des angles morts inhérents à la forme du véhicule.

Prenez le temps avant de partir de bien régler votre poste de pilotage, en particulier  vos rétroviseurs extérieurs.

un bon réglage de miroir convexe sur un camping car

Beaucoup trop de personnes négligent de regarder dans les rétros. Or c’est indispensable et cela doit devenir naturel et constant.

Voici un article spécial concernant le bon réglage des rétroviseurs de camping car.

Soyez conscient de la limitation de vitesse

Il va sans dire que dès que vous prenez le volant, peu importe le véhicule, vous devez connaître le code de la route, et en particulier les limitations de vitesse.

Pour rappel, en France, un camping car de moins de 3,5 tonnes de poids total en charge est soumis aux mêmes limitations de vitesse qu’une voiture :

  • 50 km/h en ville
  • 80 ou 90 km/h sur nationale
  • 110 km/h sur voie rapide
  • 130 km/h sur autoroute

Ces vitesses sont sujettes à modification dans certains lieu ou certaines circonstances, gardez donc l’œil sur la route et les panneaux de signalisation.

A l’étranger, les limitations de vitesse peuvent être différentes. Il n’est pas rare de voir des autoroutes limitées à 110 km/h en Espagne par exemple.

En ce qui me concerne, je conduis toujours à une vitesse d’environ 10 km/h inférieure à la vitesse autorisée.

Et gardez bien à l’esprit qu’il faut plus de temps à un camping car pour s’arrêter, en particulier en situation de freinage d’urgence.

Alors adaptez votre vitesse en toute situation et soyez raisonnable !

Adoptez les bons réflexes

  • Ne vous garez jamais en avant. Au contraire, garez-vous toujours en marche arrière (rangement bataille sur parking de supermarché ou créneau dans la rue). Cela vous évitera des manœuvres délicates et il sera plus simple de repartir.
  • Utilisez au maximum vos rétroviseurs et faite vous aider si possible par une personne à l’arrière pour vous guider et s’assurer qu’aucun piéton ne passe.
  • Ne vous arrêtez jamais de biais à un carrefour. Soyez parfaitement perpendiculaire à la route que vous souhaiter traverser ou emprunter, ceci pour avoir vue sur les véhicules pouvant arriver des deux côtés.

Alors, est-ce difficile de conduire un camping-car ?

Non ce n’est pas difficile de conduire un camping car. Il faut un certain temps pour s’habituer à la conduite d’un gros véhicule, mais la position de conduite surélevée, la direction assistée, les gros rétroviseurs et les diverses options d’aide à conduite facilitent le pilotage d’un camping car.

N’oubliez pas ces conseils :

  1. Conduisez doucement et laissez-vous suffisamment de temps pour arriver à destination
  2. Sachez exactement quelle est la taille de votre véhicule et vérifiez les restrictions de taille des ponts, des campings, etc.
  3. Utilisez vos rétroviseurs en permanence.
  4. Connaissez les limitations de vitesse qui s’appliquent à vous.
  5. Arrêtez-vous de façon perpendiculaire aux carrefours
  6. Garez-vous toujours en marche arrière.

Bonne route !

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Camping car: quand le frigo ne refroidit pas assez

Camping car: quand le frigo ne refroidit pas assez

À certains égards, un réfrigérateur à absorption pour amping-car est un appareil étonnant, mais parfois, il peut être un peu capricieux et ne pas fonctionner correctement. Sur la majorité des camping cars, les frigos sont dits "trimixte" car ils peuvent être alimentés...

Camping car: quand la batterie cellule ne tient pas la charge

Camping car: quand la batterie cellule ne tient pas la charge

L’autonomie d’une batterie n’est pas fixe. Elle diminue dès la première utilisation. Nous ne le ressentons pas immédiatement mais au fil du temps, même après avoir été rechargée, une batterie ne dure pas aussi longtemps qu’à l’origine. Evidemment cela peut être...