Comment faire du paddle: le guide intégral

Comment faire du paddle? Bonne question! Le paddle est l’un des sports de plein air les plus populaires ces derniers temps. Si vous habitez près d’un plan d’eau ou d’une rivière, il y a de fortes chances que vous ayez vu des gens faire du paddle. Le paddle a vraiment l’air amusant, mais c’est aussi un peu effrayant. Est-il difficile de se tenir debout sur un paddle?

Alors, comment faire du paddle? Il est facile d’apprendre si vous êtes prêt à prendre le temps. Suivez ces étapes pour passer un bon moment et progresser en paddle.

  • Portez un équipement de sécurité: Le paddle est un sport sûr, mais il ne fait jamais de mal de mettre un gilet de sauvetage et un leash pour garder votre planche à portée de main.
  • Se lever: Si vous pouvez vous tenir debout sur la terre ferme, vous pouvez vous tenir debout sur le paddle.
  • Commencer à pagayer. Gardez le dos de la pagaie vers l’arrière, plongez la pagaie dans l’eau et tirez.
  • S’équiper. Si l’essai d’un paddle en location vous a plu, il existe de nombreuses options pour choisir le paddle idéal et des accessoires. Ces derniers peuvent faire une grande différence dans la pratique du paddle.

Chacune de ces étapes peut être décomposée en étapes plus petites… comment se tenir debout, comment régler la pagaie et commencer à pagayer, des conseils de sécurité et de nombreux détails sur la façon de choisir un paddle et autres équipements.

Comment faire du paddle: l’essentiel

Tenir debout sur un paddle: la technique

Est-ce difficile de se tenir debout (“stand up”) sur un paddle? Pas tant que ça. Si vous pouvez vous tenir debout sur la terre ferme, vous pouvez vous tenir debout sur un paddle. Les SUP, pour stand up paddle, sont conçus pour rester stables même avec une personne debout sur dessus. Pour vous tenir sur un paddle, détendez-vous et levez-vous. Pour tirer le meilleur parti de votre première expérience de paddle, suivez ces conseils:

  • Choisissez une eau calme. Pour votre premier essai de paddle, choisissez un petit lac ou un étang peu fréquenté par les bateaux. Tôt le matin et tard le soir sont de bons moments car l’eau sera calme et plate.
  • Commencez en eau peu profonde. Placez votre planche, le nez en premier, dans une eau à peu près jusqu’aux genoux. Cela permettra à la planche de flotter, mais vous fournira également une base solide sur laquelle grimper.
  • Trouvez le centre. Les planches à pagaie ont une poignée de transport au milieu de la planche. Cette poignée marque le point d’équilibre de la planche. Vous devez vous tenir directement au-dessus de cette poignée pour obtenir le meilleur équilibre.
  • Montez sur le paddle. Tenez-vous à côté de la planche dans l’eau, attrapez le rail (bord) opposé et montez sur la planche à genoux et sur vos mains.
  • Trouvez votre équilibre. Relevez vous tout en restant à genoux. Cela vous aidera à trouver le point d’équilibre sur la planche et à vous sentir plus à l’aise. Vous pouvez même pagayer un peu à genoux pour ressentir son déplacement dans l’eau.
  • Saisissez les bords. Utilisez vos mains pour tenir les bords de la planche pour rester stable.
  • Mettez-vous sur vos pieds. Tout en tenant les bords de la planche, décollez un genou, amenez cette jambe en avant et placez votre pied là où se trouvait votre genou. Faites de même avec l’autre jambe.
  • Faites une pause. Pendant que vous êtes sur vos pieds, mais que vous tenez toujours les bords de la planche, faites une pause pendant un moment. Mettez-vous à l’aise avec ce point d’équilibre avant de vous lever.
  • Levez-vous! Maintenant que vos pieds sont sur la planche, levez-vous prudemment.
  • Restez en équilibre. Gardez vos pieds parallèles et face à l’avant de la planche. Gardez votre corps centré sur vos pieds.
  • Ne regardez pas en bas. Tout comme dans les films, vous tomberez si vous regardez en bas. Gardez les yeux fixés sur l’horizon pour aider votre corps à maintenir un sentiment d’équilibre.

Comment remonter sur un paddle en mer

Maintenant que vous maîtrisez la position debout sur la planche, il est temps d’ apprendre à tomber (la vidéo est en anglais, mes facile à comprendre). Même les paddlers les plus expérimentés tombent de temps en temps.

Tomber d’un paddle n’est pas plus dangereux que de sauter dans une piscine. Lorsque vous tombez, faites en sorte que ce soit dans l’eau et non pas sur la planche. L’eau est douce, les paddles ne le sont pas.

Gardez votre pagaie en main si vous le pouvez. Vous n’aurez pas à nager pour la récupérer. 

Mieux, si vous perdez la pagaie, ne vous inquiétez pas. Vous pouvez le récupérer une fois de retour sur le paddle. Utilisez simplement vos mains pour propulser la planche vers la pagaie.

Une fois dans l’eau, retournez à la planche. Saisissez la poignée de transport et laissez vos jambes flotter derrière vous. Tirez sur la poignée et battez des pieds pour remettre votre corps sur la planche. Vous pouvez attraper le rail opposé avec l’autre main pour vous aider. Une fois que vous êtes remonté sur le paddle, vous pouvez vous mettre à genoux et vous remettre debout.

Pour remonter sur le paddle, ne passez pas vos jambes sous la planche. Si vous attrapez la planche, et que vous laissez vos jambes sous la planche, vous la retournerez simplement en essayant de monter. Vos jambes doivent être derrière vous pour faciliter la montée.

Si vous êtes équipé d’un gilet de sauvetage, il n’est pas nécessaire de savoir nager pour faire du paddle, même si je recommande de connaître les bases de la natation avant de s’aventurer sur des eaux un peu plus profondes.

Tourner en stand-up paddle

Un bon coup de pagaie, fort et coordonné, est indispensable pour tourner en paddle. Il faut également une pagaie adaptée à votre taille.

La plupart des pagaies de paddle (Amazon) sont réglables.

Pour régler la pagaie à la bonne hauteur, tenez un bras au-dessus de votre tête. Ajustez la pagaie de sorte que la poignée en T soit au niveau de votre poignet. 

Tenez la pagaie d’une main sur le dessus de la poignée en T et de l’autre main au milieu de la tige. Tournez-la de sorte que le logo sur la lame, ou le creux, soit orienté vers l’avant. Oui, le dos de la pagaie doit être orienté vers l’arrière.

Tenez votre bras supérieur avec le coude légèrement plié. Inclinez votre bras inférieur et plongez la lame de la pagaie dans l’eau. Tirez vers l’arrière avec le bras inférieur et poussez vers l’avant et vers le bas avec le bras supérieur. Alterner les côtés de temps en temps pour suivre une ligne droite.

Pour faire tourner le paddle, plongez la pagaie dans l’eau et inversez le mouvement de pagaie, de l’arrière vers l’avant. Cela vous fera tourner du même côté. Continuez jusqu’à ce que le paddle soit aligné avec la direction souhaitée. Reprenez alors la marche en avant. Vous pouvez virer plus lentement en donnant des coups de pagaie d’un seul côté. Le paddle virera dans la direction opposée au côté des coups de pagaie.

Faire du paddle avec un passager

Les paddle dispose de suffisamment d’espace sur le pont pour accueillir des passagers. Vous pouvez embarquer un enfant ou votre chien.

Si vous souhaitez emmener un passager, assurez-vous de prendre en compte son poids pour décider de la capacité de poids dont vous avez besoin. Vous devez également lui procurer son propre ‘équipement de sécurité, y compris un dispositif de flottaison individuel (Amazon vend même des gilets pour chiens). Et assurez-vous d’apporter des collations et des boissons.

S’habiller pour faire du paddle

Si vous sortez pour une courte session sur un lac ou un étang, un simple maillot de bain et un t-shirt feront l’affaire. N’oubliez pas un chapeau ou une casquette et la crème solaire solaire.

Si vous faites de plus longs trajets, il peut être préférable de porter des vêtements adaptés. Beaucoup portent des vêtements de surf. Vous pouvez porter un haut à manches longues, en polyester, pour vous protéger du soleil, des chaussures spéciales paddle qui sècheront rapidement si vous tombez à l’eau.

Pour les longues sorties, vous pouvez porter un pantalon de pêche léger. Ce type de pantalon sèche rapidement et résiste aux rigueurs d’une journée sur l’eau, et il protège également vos jambes du soleil.

Si vous vivez dans un climat plus frais ou si vous souhaitez faire du paddle en automne ou en mer, investissez dans une combinaison . Une combinaison vous gardera bien au chaud dans l’eau fraîche et par temps froid. Vous pouvez même imaginer faire du paddle en hiver si vous êtes bien habillé.

Sécurité en paddle

Bien pratiqué, le paddle est une activité amusante et sûre. C’est pourquoi avant de partir sur l’eau, assurez-vous de disposer du bon équipement de sécurité. Tout ce dont vous avez besoin peut être trouvé dans un magasin local ou sur les liens Amazon ci-dessous. L’équipement de sécurité devient essentiel si vous prévoyez de faire du paddle mais ne savez pas nager.

  • Équipement individuel de flottabilité. Si vous portez un gilet de sauvetage, tomber dans l’eau n’est pas un problème. Si vous n’en portez pas, il peut être difficile de regagner votre planche en toute sécurité. Les gilets de sauvetage pour paddle doivent offrir un peu plus de liberté de mouvement que les gilets de sauvetage standard. Voici un excellent gilet que vous trouverez sur Amazon.
  • Attacher un leash. Les paddles sont équipés de ce qu’on appelle un « leash ». C’est une véritable laisse qui une fois attachée à votre cheville vous lie à votre paddle. Lorsque vous tombez, la planche ne vous quitte pas de plus d’un mètre ou 2. Le retour à la planche est simple et rapide à l’aide du leash.
  • Bien se couvrir. L’eau reflète la lumière du soleil, vous recevez donc une double dose lorsque vous faites du paddle. Assurez-vous de porter des vêtements adéquats et d’utiliser un écran solaire pour éviter de frire pendant que vous pagayez.
  • Faire du paddle en duo. Il est beaucoup plus facile d’apprendre le paddle si vous sortez avec un ami qui sait déjà comment faire. Cependant, même si votre ami est également novice, il est plus sûr d’avoir quelqu’un avec vous pour vous aider en cas de problème.
  • Eau plate. En phase d’apprentissage, choisissez des plans d’eau sans remous et avec peu de trafic. Évitez les vents violents, les grosses vagues et les endroits très fréquentés par les bateaux.

Regardez le vent

Le vent est un facteur important dans le paddle, en particulier pour les débutants. Lorsque vous êtes debout sur un paddle, votre corps agit comme une voile. Il est facile de suivre le vent, mais difficile de s’y opposer. Si le vent vous pousse loin du rivage, n’allez pas trop loin. Économisez de l’énergie pour le voyage retour contre le vent.

Si pagayer contre le vent est trop dur pour vous, vous devez réduire la surface de résistance au vent. Se mettre à genoux est alors recommandé. Vous pouvez toujours pagayer, mais le vent vous ralentira moins. Si la position à genoux ne vous aide pas, allongez-vous sur le ventre et pagayez avec vos mains. C’est lent, mais c’est plus rapide que de lutter contre le vent.

Objectif Plein Air
Objectif Plein Air
Acheter un paddle: ce qu’il faut savoir

Si vous êtes intéressé par le paddle, mais que vous ne savez pas trop si cela vous plaira réellement, vous pouvez essayer avant d’acheter. Et pour cela rien de mieux que la location. De nombreux centres nautiques font de la location de paddle. Vous pouvez louer une planche, passer un après-midi sur l’eau et savoir si vous aimez ou non, sans avoir à vous ruiner dans l’achat d’une planche.

Et il est même possible que le centre nautique propose des leçons de paddle, ce que je vous recommande même si vous pouvez vous lancer sans prendre de cours.

Vous pouvez également acheter un paddle à bas prix pour commencer.

Types de paddle

Une fois que vous êtes prêt à franchir le pas et à acheter un paddle, vous trouverez un large choix de planches.

Ne soyez pas intimidé, il y a 4 critères importants à prendre en compte lors de l’achat d’un paddle: le type de coque, la construction, la capacité de poids et les dimensions. Pensez à la façon dont vous souhaitez utiliser votre paddle et le choix sera facile.

Vous souhaitez pagayer loin ou simplement faire de courts trajets? Irez-vous dans des eaux agitées, en mer ou en eaux vives? Envisagez-vous de vous en tenir à des eaux calmes? Envisagez-vous de pratiquer des activités annexes comme la course, la pêche ou le yoga?

Type de coque

Il existe deux types de coque de paddle, les coques planantes et les coques à déplacement. Les coques planantes sont faites pour voguer au-dessus de l’eau. Ces coques sont plates et larges avec un nez rond et un fond plat. Les coques planantes sont très stables mais tournent facilement. Elles sont un bon compromis pour le touring, le surf, les eaux vives et le yoga.

Les coques à déplacement s’enfoncent plus bas dans l’eau. Elles ont un nez pointu, ou en forme d’arc, comme un canoë ou un kayak. Ces coques glissent facilement dans l’eau et vont plus vite que les coques planantes. Les coques à déplacement sont également plus droites. Elles sont idéales pour la course, le touring, les randonnées de plusieurs jours et d’autres activités de longue distance.

Construction de planche

Il existe deux types de constructions de paddle: les paddles rigides et les paddles gonflables. Les paddles rigides sont fabriqués avec un noyau en mousse enveloppé dans une coque dure. Les paddles gonflables utilisent une coque en vinyle qui est gonflée d’air pour les faire flotter.

Paddles rigides

Les paddles rigides  sont généralement fabriqués avec de la fibre de verre et de l’époxy, bien que des coques en fibre de carbone et en bois soient également disponibles. Ils atteignent des vitesses plus élevées, et plus facilement que les paddles gonflables. Ils sont également disponibles dans de nombreuses tailles différentes, vous pouvez donc adapter la planche à votre style. C’est aussi le type de paddle le plus stable.

L’inconvénient des paddle rigides est l’encombrement. Comme ils sont longs et rigides, ils peuvent être difficiles à transporter et à ranger. Si vous ne disposez pas d’un grand garage et d’un véhicule pouvant transporter une telle planche, vous pouvez vous tourner vers un paddle gonflable.

Paddles gonflables

Les paddles gonflables sont parfaits si vous avez un espace de stockage ou des options de transport limités. Ils peuvent être dégonflés et rangés dans un sac lorsqu’ils ne sont pas utilisés.

Les paddles gonflables sont également un bon choix si vous devez parcourir une certaine distance entre votre véhicule et l’eau.

Les paddles gonflables sont le meilleur choix pour la pratique en eau vive. Ils géreront bien mieux les chocs et les secousses contre les roches submergées que les planches solides. 

Les planches gonflables sont également bonnes pour le yoga. Elles sont beaucoup plus confortables que les paddles rigides.

Volume et capacité de poids

Le volume du paddle, généralement exprimé en litres, vous indique le poids qu’il peut supporter. Choisissez une planche qui peut supporter non seulement votre poids, mais également le poids de tout équipement que vous avez l’intention d’apporter.

Les paddles à coque planante ont une limite de poids au-dessous de laquelle vous pouvez tout faire. Par contre, si vous dépassez cette limite, ils deviennent difficiles à piloter.

Les paddles à coque à déplacement sont conçus pour se déplacer à une certaine profondeur dans l’eau. Trop peu de poids et la planche flotte trop haut, ce qui la rend difficile à contrôler. Trop de poids et la planche s’enfoncera dans l’eau, rendant difficile la glisse.

Longueur du paddle

Les paddles sont classés comme courts, moyens et longs. Les shortboards (paddles courts) mesurent moins de 3 mètres. Les planches moyennes mesurent 3 mètres à 3,60 mètres, tandis que les longboards mesurent plus de 3,80 mètres.

Les shortboards sont très maniables, et sont parfaits pour surfer les vagues ou aller en eaux vives. Ils sont également les meilleurs pour les enfants; la plupart des planches conçues pour les enfants mesurent 2,5 mètres.

Les planches moyennes sont le choix de la polyvalence. Ces planches sont idéales pour le paddle sportif, la pêche et même le yoga. Les planches de taille moyenne offrent un bon compromis entre vitesse et maniabilité.

Les longboards sont les meilleurs pour la vitesse et le pagayage sur de longues distances. La plupart des planches à pagaie longues ont des coques à déplacement. Grande taille et coque à déplacement signifie que le paddle se déplacera facilement sur l’eau, en particulier en ligne droite et sur de longues distances.

La longueur de la planche est également en corrélation avec la taille du pagayeur. Les pagayeurs plus grands se sentent généralement à l’aise sur une planche plus longue, tandis que les riders plus petits préfèrent des planches plus courtes. Cependant, adapter la longueur de la planche à sa taille n’est pas le critère le plus important.

Largeur du paddle

La largeur n’est pas aussi importante que la longueur et le type. Mais cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas s’y intéresser un minimum. La largeur des paddles va de 65 à 90 centimètres. Les planches plus larges sont plus stables et peuvent supporter plus de poids. Elles sont très bien pour la pêche, le touring et le yoga. Les planches étroites sont plus rapides et plus maniables. Choisissez une planche étroite pour le surf, l’eau vive ou la course.

Vous devez également adapter la largeur de la planche à votre corps et à votre niveau. Les pagayeurs aux épaules larges ou hautes ont besoin d’une planche large, tandis que les pagayeurs plus petits ont besoin d’une planche plus étroite.

Les débutants se sentent souvent plus à l’aise sur une planche large et stable. Les pagayeurs expérimentés peuvent opter pour une planche plus étroite, plus facile à manier.

Autres accessoires

En plus de votre planche, de votre pagaie et de votre équipement de sécurité, vous pouvez envisager l’achat d’autres accessoires. 

Vous pouvez par exemple installer un leash sur votre pagaie. D’après mon expérience, une pagaie ne s’éloigne jamais de vous aussi vite que le paddle lui-même. Un leash vous reliant à votre paddle est indispensable, un leash pour votre pagaie est un accessoire pratique.

Si vous transportez du matériel de camping ou que vous pêchez sur votre paddle, pensez aux à des filets et autres sangles pour maintenir le matériel en place.

Si vous choisissez un paddle à coque dure, vous avez besoin d’un moyen de le transporter. Vous pouvez acheter des supports adaptables sur barres de toit de voiture et protéger votre paddle pendant le transport avec une house.

Vous aurez également besoin d’une pompe à air pour gonfler un paddle gonflable. A proximité de votre voiture, je vous conseille une pompe électrique. Une pompe 12v peut être branchée sur votre allume cigar. Si vous devez marcher un peu pour mettre votre planche à l’eau, il vous faut une pompe manuelle. Jetez un œil à une pompe à air manuelle sur Amazon.

Activités possibles sur un paddle

Pêcher sur un paddle

Si vous faites un amateur de pêche, jetez un œil à un paddle adapté à la pêche . Ces planches sont généralement plus larges que la plupart des paddles pour plus de stabilité lors du lancer et du bobinage du poisson.

Les paddles de pêche ont également des attaches supplémentaires pour l’équipement, et beaucoup sont équipés avec des porte-cannes intégrés. Ils ont également une capacité de poids élevée pour accueillir tout votre équipement et même une glacière.

Si vous êtes intéressé par la pêche en paddle, il faut se tourner vers l’achat d’une planche longue avec une coque à déplacement. Ces planches sont faciles à déplacer rapidement, et vous pouvez vous rendre là où les poissons mordent sans vous épuiser.

Les deux types de construction de paddle, rigide ou gonflable, sont adaptés pour la pêche. Les planches rigides sont rapides et robustes. Les planches gonflables peuvent gérer les roches et les arbres submergés qui constituent une bonne couverture pour les poissons.

Faire du yoga sur paddle

Une autre activité populaire en paddle est le yoga. Il peut être amusant de s’initier au yoga sur un paddle. Les fans de yoga disent souvent: «si vous pouvez respirer, vous pouvez faire du yoga». Les pagayeurs jurent que si vous pouvez vous tenir debout sur un paddle, vous pouvez pagayer. Si vous pouvez vous tenir debout, rester détendu et respirer en même temps, vous pouvez faire du yoga sur votre paddle.

Il vous faut alors une planche de longueur moyenne à coque planante. Les planches de longueur moyenne offrent un bon équilibre entre maniabilité et stabilité. Les planches gonflables ont une surface plus douce et plus confortable pour le yoga. 

Où faire du paddle

Vous pouvez faire du paddle sur à peu près n’importe quel plan d’eau. Si vous débutez, vous aurez besoin d’une eau calme et douce. Une fois que vous êtes à l’aise sur la planche, le ciel (ou peut-être l’horizon) est la limite! Encore que si votre paddle fait moins de 3,50 mètres de long, vous êtes limité à une distance de 300 mètres du rivage en mer.

Pour ce qui est des rivières, vous n’êtes limité que par d’éventuels arrêtés préfectoraux ou municipaux interdisant la navigation sur certaines portions.

Si vous prévoyez de faire du paddle sur des eaux agitées, en eau vive ou en mer (surf), il faut faut un paddle court à coque planante. Ces planches vous permettent une agilité maximale pour garder le paddle orienté dans le bon sens. Les surfeurs préfèrent une construction solide pour une conduite plus rapide, tandis que les paddles d’eau vive sont gonflables pour gérer les inévitables rochers.

Si vous allez sur de grands lacs ou en haute mer (attention à la limite des 300 mètres), tournez vous vers un long paddle avec une coque à déplacement. Ces planches permettent de parcourir des kilomètres et des kilomètres. Il est plus facile de garder votre cap. Assurez-vous d’inclure le poids d’une glacière avec des collations et des boissons pour calculer la capacité de poids de la planche.

Si jamais vous avez l’opportunité de faire du paddle un peu partout, si différentes eaux, il vous faut une planche polyvalente. Les paddles moyens et à coque planante sont les meilleurs compromis. Ces planches ont un équilibre entre vitesse, stabilité et maniabilité qui les rend adéquates pour à peu près n’importe quel endroit.

Transport de votre paddle

Étant donné que les paddles rigides mesurent 3 à 3,60 mètres de long, vous aurez besoin d’une galerie de toit pour les transporter. Si votre voiture n’a pas encore de galerie de toit, achetez un porte paddle spéciale que vous fixez à la galerie. Il protégera à la fois votre planche et votre voiture des rayures.

Si vous achetez une planche gonflable, vous aurez beaucoup plus de facilité à la transporter. La plupart des paddles gonflables sont livrés avec un sac pour pouvoir le ranger et le transporter. Si votre paddle n’a pas de sac (je ne doute pas de votre capacité à en négocier un avec le vendeur), en voici un joli sur Amazon.

Rangement de paddle

Si vous avez une planche gonflable, dégonflez-la simplement et rangez-la dans son sac (assurez-vous qu’elle est complètement sèche au préalable). Si vous avez une planche rigide, vous aurez besoin d’un long espace pour ranger la planche. Il existe des supports adaptés à installer dans un garage, pour ne pas endommager le paddle. Vous pouvez même installer un palan spécial au plafond pour que le paddle ne prenne pas de place.

Se préparer physiquement pour le paddle

Le paddle est un excellent entraînement pour tout le corps et un excellent moyen de se mettre en forme. Mais si vous souhaitez pratiquer un peu plus sportivement, il est préférable d’être préparé un minimum:

  • La force de base. Pagayer nécessite beaucoup de force dans votre buste et vos bras pour pour pagayer correctement. Vous pouvez faire des excercices de type planches et abdominaux.
  • Pousser et tirer. Un bras pousse le haut de la pagaie vers l’avant tandis que l’autre le tire vers l’arrière, puis vous changez de main et recommencez. Pagayer nécessite beaucoup de force de poussée et de traction pour continuer. Rien de tel que des pompes et des haltères pour se renonforcer les bras et la poitrine.
  • Renforcer les jambes. Vos jambes doivent vous soutenir et vous connecter à la planche pendant que vous pagayez. Les squats sont un excellent moyen de développer la force des jambes pour pagayer. Le simple poids du corps peut faire des miracles pour renforcer vos jambes.
  • Équilibre et force du dos. Le paddle demande un bon équilibre et de la force dans le dos. Le soulevé de jambe est un exercice étrange, mais rien ne construit plus rapidement l’équilibre et la puissance de votre dos.

Histoire du paddle

Le canoë existe depuis des millénaires. Le paddle est simplement né dans les années 60 à Hawaï. Des surfeurs se tenaient sur leurs planches de surf et pagayaient pour avoir une meilleure vue sur les vagues. Les jours où les vagues étaient trop petites, ces surfeurs ne faisaient que pagayer sur leurs planches de surf.

L’idée à fait son chemin et est arrivée en Californie. Au début des années 2000, le stand-up paddle est devenu un sport à part entière, et les fabricants ont commencé à construire des planches conçues spécialement conçues pour le stand-up paddle.

Finalement, le sport s’est diversifié dans les branches que nous voyons aujourd’hui comme le surf, le paddle longue distance, la pêche et le yoga.

Mot de la fin

Comme beaucoup de sports nautiques, le paddle board est une activité qui requiert d’être équipé. Mais vous pouvez également commencer lentement et vous améliorer petit à petit. La location est une bonne idée au début.

Une fois que vous êtes à l’aise, vous pouvez imaginer surfer des vagues sur l’océan atlantique ou faire une randonnée de quelques jours sur la Dordogne.

Le paddle, c’est fun, n’hésitez plus!

 

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Comment nettoyer son paddle

Comment nettoyer son paddle

Les paddles, rigides comme gonflables, sont comme n’importe quel équipement de sport nautique: ils vieillissent mieux s' ils sont bien entretenus. Il est important de mettre en place une routine de nettoyage et d'entretien. Un rapide nettoyage après chaque sortie vous...

Comment plier un paddle gonflable pour ne pas l’endommager

Comment plier un paddle gonflable pour ne pas l’endommager

Le gros avantage d’un paddle gonflable est qu’il peut être dégonflé, plié, compacté pour prendre le moins de place possible lorsqu’il est rangé et également pour être facilement transporté. Plier un paddle gonflable n’est pas très compliqué, mais il convient de...

À PROPOS de moi

Moi c'est Fabien, bienvenue sur Objectif Plein Air ! Je ne tiens pas en place, me suivrez-vous dans mes aventures ? Respirez, c'est parti !