Comment embarquer et débarquer d’un kayak
  1. Accueil
  2. >>
  3. Activités
  4. >>
  5. Canoë-kayak
  6. >>
  7. Comment embarquer et débarquer...

“Y a-t-il une manière gracieuse de sortir de mon kayak?” Si vous voulez vraiment le savoir, vous risquez d’être déçu. Il n’y a pas de véritable moyen gracieux d’embarquer et de débarquer d’un kayak. Mais avec un peu d’entraînement et de pratique, les choses deviennent de plus en plus simples. 

Comment embarquer dans un kayak? En fonction de l’endroit, il existe différentes techniques. L’essentiel est de garder l’équilibre du kayak et le vôtre, c’est le meilleur moyen de ne pas faire trempette avant l’heure.

Voici quelques conseils et techniques pour vous aider à vous sentir plus à l’aise lorsque vous embarquez et débarquez de votre kayak.

Regroupez vos équipements à portée de main

La première chose à faire est de vous assurer que vous avez tout ce dont vous avez besoin à portée de main. Peu de choses sont plus frustrantes que de se préparer à partir et de se rendre compte que vous avez laissé quelque chose à terre, juste hors de portée. 

C’est d’autant plus vrai pour votre pagaie. Assurez-vous qu’elle est suffisamment proche pour que vous puissiez le récupérer une fois que vous êtes dans votre kayak!

Sur une plage ou une rampe

Embarquement

La clé d’une mise à l’eau facile sur la plage est de placer votre kayak perpendiculairement au rivage afin que la moitié avant soit dans l’eau et la moitié arrière sur le sable. 

Sinon, si votre kayak est complètement sur le sable, une fois que vous êtes embarqué, vous ne pourrez pas le pousser dans l’eau. Vous devrez sortir de votre kayak et le rapprocher de l’eau. 

Cela peut sembler un conseil évident, mais je vois des gens qui essaient de se lancer de la terre ferme et qui n’y arriveront évidemment jamais. 

Si vous ne voulez pas faire glisser votre kayak sur le sable, ou si vous vous lancez sur une rampe en ciment, ou si l’eau est trop peu profonde pour pouvoir glisser, vous pouvez faire flotter votre kayak dans quelques centimètres d’eau. Dans ce cas, vous devrez peut-être demander à un ami de vous aider à stabiliser votre bateau pendant que vous montez.

Pour monter à cheval sur votre kayak, asseyez-vous à l’arrière du cockpit. Amenez vos pieds dans le cockpit en même temps, redressez vos jambes puis glissez vers l’avant dans le siège. 

Si votre kayak est équipé de cale-genoux, vous pouvez garder les genoux légèrement pliés lorsque vous glissez et les positionner dans les cale-genoux en même temps.

Si vous avez un sit-on-top, tout ce que vous avez à faire est de balancer vos jambes, de pousser et de pagayer.

Débarquement

Sortir de votre kayak est en fait beaucoup plus difficile que de monter dans votre kayak.

Pour débarquer de votre kayak sur une plage, dirigez votre kayak dans une direction perpendiculaire au rivage, puis pagayez sur le sable pour que le bateau s’échoue, ou que vous vous arrêtiez dans quelques centimètres d’eau. 

Commencez par sortir vos jambes une à une pour que vous finissiez par chevaucher le kayak ou que vous ayez les deux pieds sur un côté de votre bateau. 

Le principal mouvement à partir d’ici est de tendre la main vers l’avant, de saisir l’avant de votre cockpit et de vous tirer vers l’avant jusqu’à ce que vous ayez l’équilibre pour vous lever. 

Ce mouvement est un peu plus difficile pour la gente féminine car votre force est dans vos hanches quand elle est dans le haut du corps pour les hommes. 

Plus vous pratiquez ce mouvement, plus cela deviendra facile. Ne vous inquiétez pas si vous finissez par tomber sur un côté ou l’autre. Il sera plus facile au départ de glisser vos fesses sur le sable, de vous mettre à quatre pattes et de vous relever. 😉 C’est pas très joli mais ça fonctionne aussi!

Sur un quai d’embarquement

Lorsque vous partez d’un quai, l’un des moyens les plus simples de monter dans votre kayak est de demander à un ami de le maintenir stable pendant que vous montez. Même chose lorsque vous en débarquez.

Cependant, si vous êtes seul, c’est autre chose. Pour bien embarquer dans votre kayak, commencez par le positionner parallèlement au quai, de préférence là où le quai est le plus bas et le plus proche de l’eau.

  • Asseyez-vous à côté de votre kayak sur le quai
  • Placez vos pieds dans le cockpit
  • Tournez votre corps vers la proue du bateau tout en restant assis sur le quai
  • Abaissez-vous rapidement et calmement dans le kayak, en gardant votre centre de gravité aussi bas que vous pouvez. Assurez-vous d’avoir une bonne prise sur le quai avant de monter dans votre bateau.

Pour débarquer sur un quai, faites les mêmes étapes dans le sens inverse: 

  • Pagayez jusqu’au point le plus bas du quai
  • Agrippez-vous au quai avec vos mains pour vous stabiliser. 
  • Levez-vous doucement et sortez du kayak en poussant sur vos mains pour transférer l’essentiel de votre poids sur le quai. Posez un pied sur le quai puis le second en vous stabilisant avec vos mains. Vous pouvez également vous asseoir sur le quai, les pieds toujours dans le bateau. Faites attention bien garder votre centre de gravité bas pour éviter de tanguer.

Si le quai est plutôt haut, il peut être plus difficile de garder l’équilibre lors des phases d’embarquement et de débarquement. Mais encore une fois, avec un peu d’entraînement, ce devrait être un mouvement assez naturel. La clé est de mettre tout votre poids sur le quai lorsque vous sortez du kayak. N’ayez pas peur de vraiment vous appuyer sur le quai.

Sur un rivage rocheux ou irrégulier

Sur un rivage rocheux et irrégulier, vous pouvez utiliser votre pagaie pour vous stabiliser lorsque vous embarquez et débarquez de votre kayak. 

Alignez votre kayak parallèlement au rivage, puis placez votre pagaie perpendiculairement à votre kayak à l’arrière (ou côté poupe) du cockpit de sorte que la moitié de la pagaie traverse le kayak et l’autre moitié se trouve sur le rivage. 

Pour embarquer, asseyez-vous sur la rive juste devant la pagaie (côté proue), et mettez vos pieds dans le kayak. Tenez la pagaie avec vos mains à peu près à la largeur des épaules derrière vous. Assurez-vous que la majeure partie de votre pagaie est du côté de la rive. 

Quand le kayak semble stable, appuyez-vous sur votre pagaie, puis déplacez rapidement et calmement vos fesses dans le siège, en gardant votre centre de gravité bas.

Astuce: Il est important de placer tout votre poids sur la pagaie côté terre. N’ayez pas peur de vraiment vous appuyer sur la pagaie pour vous soutenir. Si vous essayez d’équilibrer votre poids uniformément sur toute la pagaie, il sera plus difficile de maintenir l’équilibre car votre bateau flotte et n’est pas aussi stable que le rivage.

Pour sortir, vous pouvez utiliser la même technique en sens inverse.

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Quelle chaussure choisir pour la marche rapide

Quelle chaussure choisir pour la marche rapide

En marche rapide, la chaussure ne fait pas tout. Mais elle aide certainement à améliorer vis performances. Une paire de chaussure non adaptée vous ralentira plus qu’autre chose. Vous aurez peut-être l’impression que cela vient de vous, mais pas que....

Trouver le nord sans boussole, rien de plus simple!

Trouver le nord sans boussole, rien de plus simple!

Imaginons un instant que vous partiez en randonnée à la journée ou en grande randonnée, en autonomie. Vous êtes parti avec un smartphone et une carte, mais n’avez pas de boussole. C’est évidemment lorsque vous êtes en pleine forêt que votre...