Combien de poids perd-on la nuit?

Si vous montez sur votre balance le matin pour comparer votre poids au soir précédent, vous constaterez certainement que vous pesez moins lourd. La nuit porte conseil, et ferait donc également maigrir.

Cependant, n’allez pas pour autant croire qu’une bonne nuit de sommeil est le remède miracle pour perdre du poids. Cette perte de poids est probablement temporaire et vous risquez de reprendre bien vite dans la journée ce que vous avez perdu au cours de la nuit.

Alors, combien de poids perdez-vous pendant la nuit ?

Vous pouvez perdre 500 grammes à 1,3 kilos pendant la nuit. Cette perte de poids est due principalement à l’eau que vous perdez par la transpiration. La perte de carbone lorsque vous respirez ainsi qu’un éventuel passage aux toilettes pour uriner augmentent le phénomène.

Quoi de mieux lorsque vous suivez un programme de perte de poids que de commencer la journée avec une bonne nouvelle ? L’impact réel est plus psychologique qu’autre chose mais c’est certainement une excellente motivation.

Pourquoi perdez-vous du poids lorsque vous dormez ?

Votre corps est composé d’environ 60% d’eau. Lorsque vous buvez un grand verre d’eau, vous prenez mécaniquement du poids. Inversement, tout ce qui contribue à diminuer la quantité d’eau dans votre corps contribue également à une perte de poids.

Mais contrairement à la perte de graisse, la perte de poids due à la perte d’eau n’est que temporaire. Ce qui veut dire que votre poids varie pendant la journée et que ce que vous perdez la nuit en dormant, vous le gagnez le jour.

Les 2 principaux processus qui vous font perdre de l’eau, donc du poids en dormant sont la transpiration et la miction (le fait d’uriner).

La transpiration

A température ambiante tempérée, vous perdez environ 200 millilitres d’eau en transpirant la nuit. Evidemment, lors de nuits plus chaude l’été par exemple, vous pouvez transpirer plus et perdre plus d’eau. C’est le cas également lorsque le taux d’humidité dans l’air est important.

Mais vous contrebalancez rapidement cette transpiration nocturne dès que vous buvez un verre d’eau le matin.

Le phénomène de transpiration est également influencé par votre régime alimentaire, si vous mangez épicé par exemple. Si vous faites de l’exercice avant d’aller dormir, la température de votre corps sera plus élevée et mettra plus de temps à redescendre. Enfin, votre état de santé peut également avoir une influence avec par exemple des sueurs nocturnes.

La miction

Il arrive souvent qu’en vieillissant, vous vous leviez la nuit pour uriner. Plus vous vieillissez, plus votre corps produit d’urine.

On parle de nycturie lorsqu’une personne se lève plus d’une fois la nuit pour aller urine. Cette situation relève parfois d’une autre pathologie ayant un impact sur le remplissage de la vessie et l’envie d’uriner : apnée du sommeil, diabète notamment. Si vous vous levez plusieurs fois pour uriner la nuit, mieux vaut en parler à votre médecin traitant.

La respiration

L’air que vous expirez à une teneur en CO2 plus élevée que l’air que vous inspirez. Votre corps rejette du CO2 contenue dans les glucides et la graisse notamment, qu’il décompose pour produire de l’énergie. Une partie de ce carbone est rejeté dans l’air expiré.

Un autre phénomène se produit lorsque vous respirez : vos poumons humidifient l’air que vous respirez et des vapeurs d’eau sont ainsi rejetées lors de l’expiration.

L’air que vous inspirez est donc moins lourd que l’air que vous inspirez. Sur une nuit complète de sommeil, cela représente quelques grammes qui n’apparaîtront pas sur la balance.

Quelle position de sommeil fait perdre le plus de poids ?

Existe-il une position qui vous ferait perdre un peu plus d’eau donc plus de poids la nuit ? La réponse relève plus de l’anecdote que d’une réalité scientifique.

Sur les forums, certains disent perdre plus de poids en dormant sur le côté ou sur le dos. Cela maximiserait l’expiration et aiderait à expulser plus de vapeur.

La position ventrale serait donc moins efficace. C’est de toute façon une position à proscrire sur vous souhaitez dormir convenablement et vous réveiller sans maux de tête, torticolis ou mal de dos.

Qualité du sommeil et perte de poids

Tout le monde sait que l’exercice physique et la nutrition jouent un rôle prépondérant dans la perte de poids globale. De nombreuses recherches ont démontré que la qualité du sommeil à également un impact.

Par exemple, les personnes ne dormant pas suffisamment longtemps, moins de 5 heures par nuit, ont plus de chance de devenir obèse. C’est ce que démontre cette étude américaine de 2008 (en anglais)

Cette autre étude montre que le manque de sommeil peut déséquilibrer les hormones responsables de la faim et entrainer une prise de poids.

Les personnes qui ne dorment pas suffisamment ont un niveau accru d’hormone de la faim, la ghréline, ainsi qu’une diminution des niveaux de votre hormone de satiété, appelée leptine.

Cette combinaison conduit à trop manger et à prendre du poids inévitablement. Lorsque vous manquez de sommeil, vous avez tendance à consommer près de 300 calories de plus par jour que lorsque vous êtes bien reposé. Si votre manque de sommeil n’est pas dû à une pathologie et que vous souhaitez perdre du poids, mieux vaut corriger le tir tout de suite et reprendre un rythme de vie normal !

Peut-on brûler des graisses pendant la nuit ?

Il est possible de brûler des graisses pendant la nuit. Pourquoi ? Car lorsque vous restez une longue période sans manger, votre corps commence à puiser l’énergie nécessaire à son fonctionnement dans les graisses accumulées, bien que la valeur calorique globale soit moins élevée que lorsque vous pratiquez une activité physique.

On parle maintenant de jeune intermittent pour augmenter cette perte de graisse : il s’agit d’allonger la période nocturne de jeune jusqu’à 12 heures pour favoriser l’utilisation des graisses par le corps.

Pour brûler les graisses en général, vous devez avoir le plus de masse musculaire possible, et augmenter votre métabolisme. Il n’y a pas d’autre solution que de brûler plus de calories que vous n’en ingérez quotidiennement. Le jeune intermittent participe à ce phénomène.

Brûler plus que vous n’ingérez, c’est une règle simple qui pourtant n’est pas toujours comprise et nombreux sont ceux qui pensent qu’il existe des méthodes miracles, en particulier les brûleurs de graisse.

Mais rien de tel que de surveiller son alimentation et de respecter un planning de repas incluant une pause de 12 heures entre le dîner et le petit déjeuner.

Faites attention à ne pas perdre de masse musculaire. Si vous souhaitez perdre du poids pendant la nuit, c’est la concentration de graisse qu’il faut cibler et non la masse musculaire. Consommez donc suffisamment de protéines et d’acides aminés pour minimiser l’impact d’un jeune intermittent sur vos muscles.

Comment améliorer ses habitudes de sommeil pour perdre du poids ?

Il y a des choses simples que vous pouvez faire pour vous aider à mieux dormir et à développer des habitudes qui vous permettront de mieux vous reposer et de réduire voire inverser la prise de poids pendant la nuit.

Adoptez des heures de sommeil cohérentes

Nous avons souvent un rythme de vie effréné où le temps est précieux. Beaucoup d’entre nous rognent sur le temps de sommeil pour faire le plus de choses possibles. Se coucher à 22 heures ou une heure du matin n’a pas les mêmes effets sur notre repos donc sur notre corps.

Les études ont démontré que le meilleur sommeil se situe entre 22h et 2 heures du matin. S’endormir au-delà de 22 heures, plus ou moins proche de 2h, peut avoir des effets véritablement néfastes sur la qualité de vie en général et sur la prise de poids en particulier.

Mettez en place une routine du coucher

Une routine vous aide à vous préparer mentalement à vous mettre au lit et à vous endormir rapidement. Si vous décidez d’être au lit à 22 heures vous devez donc être prêt à 22 heures : toilette, lecture et autres activités doivent être accomplie avant.

Mettez donc en place cette routine si importante, et respectez son déroulé tous les jours. Votre cerveau comprendra d’autant plus facilement que c’est l’heure de se mettre en mode sommeil.

Gardez votre chambre calme et relaxante

Une chambre est faite pour se reposer, et non se divertir. En mode divertissement, vos corps et esprit restent actifs et mettent donc plus de temps à s’apaiser.

Préférez donc la lecture d’un livre ou d’un magasine au visionnage d’un film dans votre lit. La télévision est véritablement à proscrire dans une chambre à coucher.

Il n’y a pas 36 solutions pour vous endormir paisiblement et rapidement, vous devez être mentalement relaxé.

Il peut également être tentant de pousser le chauffage par une soirée d’hiver. Or votre corps à besoin de baisser sa température pour que vous puissiez vous endormir. Ne multipliez donc pas les couettes et éteignez le chauffage.

Limiter les lumières et les appareils électroniques

Il est important de limiter la lumière artificielle dans votre chambre pour faciliter l’endormissement. La lumière stimule la production de dopamine et au contraire affecte la production de la mélatonine, hormone responsable de la régulation donc de la qualité du sommeil.

La première de choses est évidemment d’éteindre les écrans de smartphone ou de tablettes. La lumière bleue est le pire ennemi du sommeil.

Et réduisez également la puissance de l’éclairage ambiant. Vous n’avez pas besoin d’une lumière plein jour dans votre chambre puisqu’elle ne sert qu’à vous reposer.

Évitez l’alcool et la caféine avant de vous coucher

Beaucoup d’entre nous, moi y compris, ont besoin de leur dose de caféine, mais j’ai depuis longtemps intégré le fait de ne pas boire de café après 16 heures. La caféine produit ses effets excitants 3 à 5 heures après la prise du café.

Si vous prenez un café à la fin du dîner, vous n’aurez peut-être pas de difficulté à vous endormir. En revanche, votre cerveau risque de rester très actif pendant la nuit et vous allez certainement vous réveiller avec des cernes en vous disant que vous avez encore mal dormi.

La consommation d’alcool affecte également le sommeil paradoxal, qui est plus léger, et vous risquez fort de vous réveiller pendant la nuit et de ne plus pouvoir vous rendormir si vous buvez de l’alcool le soir.

Exercice quotidien et bonne nutrition

Utilisez la machine qui vous a été donnée à la naissance, non pas que vous ayez besoin d’être un athlète olympique, ni même un crossfitter, mais soyez simplement plus actif et faites travailler votre corps. Cela vous aidera à dormir car vous aurez besoin de récupération.

Il est également important d’adopter une bonne nutrition afin de limiter la production de graisse et d’avoir une bonne digestion. Si vous mangez trop tard, et des aliments de mauvaise qualité, le processus de digestion continuera tard dans la nuit. Votre corps ne peut pas dormir convenablement et travailler à la digestion en même temps. Vous vous endormirez mais aurez un sommeil de piètre qualité et une piètre digestion.

Voici une vidéo qui vous en diras plus sur comment faire fondre la graisse la nuit:

Pour finir

Une grande partie du poids que vous perdez pendant la nuit est du poids de l’eau et ne se traduit pas par une perte de poids à long terme. La perte de dioxyde de carbone à chaque respiration contribue également à vous sentir plus léger le matin.

Un sommeil adéquat pourrait également contribuer à une perte de poids à long terme en maintenant l’équilibre entre les hormones de la faim, la leptine et la ghréline.

Alors ne soyez pas déçu si vous reprenez dans la journée le poids perdu la nuit. Utilisez plutôt ce phénomène comme un levier et une motivation supplémentaire pour adopter un rythme de vie plus sain. Vous finirez par pérenniser cette perte de poids grâce à votre alimentation, au jeune intermittent et un bon repos.

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Corde à sauter: fait-elle perdre du ventre?

Corde à sauter: fait-elle perdre du ventre?

De l’exercice et une alimentation saine peuvent vous aider à vous faire perdre du ventre et du poids de façon globale. On se dit souvent qu’une activité physique et explosive facilite la combustion de calories, la perte de poids et la perte de ventre. Qu'en est-il de...

Marcher ou courir en arrière: pourquoi et comment

Marcher ou courir en arrière: pourquoi et comment

La marche redevient populaire, d’autant plus depuis le début de la pandémie. Que faire lorsqu’on ne peut plus aller à la salle de sport ? Eh bien courir, marcher, randonner… tout ce qui peut permettre de prendre l’air et de maintenir sa forme mentale et physique. Mais...