Comment faire de l’escalade quand on a le vertige?

De nombreux grimpeurs débutants disent avoir peur de la hauteur et c’est normal. Cette peur peut aller jusqu’au vertige, quand on a l’impression que tout bouge autour de soi et que l’on va tomber dans le vide.

Le vertige est une pathologie, bon nombre d’entre nous ont peur de la hauteur, cela ne veut pas pour autant dire que nous avons le vertige.

La peur des hauteurs et des sommets est une peur humaine et naturelle. Nous sommes conditionnés pour avoir peur des hauteurs afin de nous préserver. Nous savons instinctivement que si nous tombons d’un endroit élevé, le résultat ne sera pas bon. Cette peur des hauteurs, même si cela peut sembler être un problème, vous aide à rester en sécurité lorsque vous grimpez.

Faire de l’escalade lorsque vous avez le vertige est possible. Vous devez affronter votre peur du vide en grimpant petit à petit de plus en plus haut. Vous vous rendez alors compte que vous êtes en sécurité, peu importe la hauteur à laquelle vous vous trouvez.

Voici quelques conseils pour bien appréhender sa peur du vide en escalade, et finalement la conquérir!

Comprenez le système de sécurité en escalade

Dans la plupart des cas, la peur de la hauteur vient d’un sentiment d’insécurité.

Mais la réalité est qu’un système de sécurité d’escalade approprié vous protège de la possibilité d’une chute.

Toutes les précautions que nous prenons en tant que grimpeurs, y compris attacher la corde, clipper la corde aux ancrages dans la roche et utiliser des dispositifs d’assurage pour bloquer la corde et protéger un grimpeur, vous aident à vous protéger des conséquences désastreuses d’une chute .

Apprenez à connaître votre système de sécurité et il sera beaucoup plus facile de commencer à abandonner cette peur des hauteurs.

Pour augmenter votre sentiment de sécurité, il peut être utile de tester votre système de sécurité sans grimper plus de quelques mètres. Attachez-vous à quelques mètres au-dessus du sol et laissez-vous aller. Découvrez la sécurité que votre baudrier, corde et assureur peuvent offrir!

Si cela peut vous rassurer, prenez des équipements neufs ou quasi neufs. Vous vous sentirez bien plus confiant avec du matériel ayant un aspect sécurisant.

Prenez le temps d’examiner votre équipement de sécurité

Certains grimpeurs débutants commencent tête en bille et se retrouvent pétrifiés alors qu’ils ont déjà grimpé plusieurs mètres.

Vérifiez votre nœud de jonction, généralement le nœud 8 sur votre baudrier, et assurez-vous qu’il est correctement noué. Tirez sur votre corde, voyez comme elle est résistante. Discutez avec votre partenaire assureur, vérifiez avec lui que la corde est bien passée dans le dispositif d’assurage, et qu’il est alerte et vous surveille.

Maintenant que vous savez que vous êtes en sécurité, vous pouvez commencer à grimper à un niveau qui vous convient. N’oubliez pas que vous n’êtes pas obligé de répondre aux autres qui vous encouragent à monter plus haut: l’escalade n’est pas un sport de compétition lorsque vous débutez.

Grimpez encore plus haut

Vous pouvez améliorer votre tolérance à la hauteur en grimpant aussi haut que vous vous sentez à l’aise. 

Il est beaucoup plus sage de commencer par de très courtes ascensions lorsque vous débutez, a fortiori lorsque vous avez le vertige! Grimpez un, deux mètres puis redescendez. Recommencez et allez plus haut à chaque fois. Testez votre capacité à surmonter votre peur à différentes hauteurs.

De cette façon, vous apprenez que vous êtes en sécurité, que vous soyez à 10 mètres ou 40 mètres au-dessus du sol.

Choisissez bien vos prises. Concentrez vous sur vos mouvements et votre équilibre, vous n’aurez même plus conscience que vous aviez peur du vide.

N’oubliez pas, cependant, que c’est votre ressenti qui est le plus important. Si vous commencez à avoir peur parce que vous êtes trop haut, demandez à votre assureur de vous ramener tranquillement au sol.

Ne regardez pas en bas!

Enfin, si vous avez peur du vide, le grand classique des conseils est de ne jamais regarder en bas! Ce qui est étonnant, c’est que cela fonctionne réellement. 

Cela ne vous empêche pas de vous arrêter, voire de vous reposer sur votre baudrier pour regarder le paysage. Je n’ai jamais ressenti de crainte en étant haut perché et en regardant au loin. 

C’est en forgeant qu’on devient forgeron, j’ai envie de dire que c’est en grimpant qu’on devient grimper. Il n’y a pas d’autre solution que d’affronter sa peur des hauteurs si vous envisagez de commencer l’escalade. Vous vous habituerez au fil du temps et des sessions, et vous finirez par repousser vos limites et par vous améliorer au point de grimper toujours plus haut. Attention, c’est très vite addictif!

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Comment calculer la longueur des bâtons de marche nordique

Comment calculer la longueur des bâtons de marche nordique

Pour être sûr de bien travailler chaque zone du corps, il est important que les bâtons utilisés pour votre marche nordique soient exactement de la bonne taille. Vous devez les ressentir comme une extension du bras et ils doivent être de...

Faut-il dégonfler son paddle?

Faut-il dégonfler son paddle?

Beaucoup de gens se demandent s'il on peut laisser un paddle gonflable gonflé, plutôt que de le dégonfler chaque fois que vous l'utilisez. C'est une question qui mérite d’être posée, car de nombreux autres objets gonflables, tels que les flotteurs de piscine et les...