Comment louer son camping car et arrondir les fins de mois

Il nous est arrivé de louer notre appartement sur une plateforme bien connue, et nous avons fait de même lorsque nous avions notre camping car. Nous avons loué notre camping-car principalement pendant les périodes creuses où nous n’en avions pas l’utilité, et nous avons gagné de l’argent à défaut d’en dépenser notamment pour l’hivernage.

Bien que l’expérience ait été majoritairement positive, il y a eu des hauts et des bas. C’est pourquoi vous devez mûrir sagement votre réflexion avant de mettre votre camping car à la location.

En 10 étapes faciles, ce guide pratique vous montrera:

  • Pourquoi louer votre VR
  • Comment le louer
  • Où trouver des locataires
  • Comment gagner de l’argent

Selon la Fédération des campeurs, caravaniers et camping caristes, la France compte plus de 500,000 camping-cars pour 1,4 millions d’adeptes. Les immatriculations de véhicules neufs en 2018 ont bondi de 12% par rapport à 2017. Si les retraités ont la part belle, la moyenne d’âge des camping caristes diminue pour atteindre 59 ans.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous? 

Cela signifie que si vous possédez un camping car, votre véhicule ne se démodera pas du jour au lendemain. Il se dépréciera, oui, mais la vraie valeur réside dans la qualité et la mobilité.

La pratique du camping-car évolue également et de nombreuses personnes, plus aguerries aux nouvelles technologies et à la mise en commun de biens, amortissent le coût de leur véhicule en le mettant à la location sur des périodes plus ou moins longues.

Les clés du la location de son camping car

Lorsque vous reprenez votre vie sédentaire, une fois votre périple fini, la question “que faire du camping car” se pose inévitablement. 

Une bonne partie des gens mettent leur camping car en hivernage en attendant la prochaine sortie pour les vacances ou un week end prolongé. 

Une autre partie va chercher à vendre le véhicule, ou à en changer. Rien de choquant, un peu d’argent frais ne fait jamais de mal. 

Mais maintenant avec internet, il est devenu possible d’utiliser votre véhicule d’une manière qui génère un revenu stable ou qui fait faire des économies, non seulement pour les propriétaires mais aussi pour les vacanciers. 

Pourquoi ne pas louer votre camping car pour amortir votre crédit, pour gagner un revenu supplémentaire ou simplement laisser vos amis goûter à la liberté?

Comment savoir si mon camping-car est louable?

C’est une bonne question. Comme tout véhicule, un camping car a besoin de rouler et d’être utilisé pour rester en bonne condition. Seulement une minorité de camping caristes vivent à l’année dans leur maison roulante.

S’il est rarement utilisé, disons une ou deux fois par an, les pièces et les mécanismes se bloquent, se dégradent lentement, rouillent et peuvent éventuellement nécessiter une réparation ou un remplacement. Cela arrive même à des camping cars neufs, à peine rodés et rarement sortis. 

Peu importe que vous ayez un camping-car d’origine ou un fourgon aménagé, la première étape consiste à s’assurer que le véhicule est en état de rouler en toute sécurité. Il n’y a pas de limite d’âge pour louer votre camping car tant qu’il est bien entretenu.

Il nous a fallu très longtemps avant de prendre la décision de vendre notre camping car. Entre temps, nous avons appris que des centaines de propriétaires de camping car comme nous passaient par des sociétés tierces qui leur permettait de louer leurs véhicule et de gagner de l’argent.

Combien d’argent pouvez-vous gagner en louant votre camping car?

Louer son camping car, est-ce rentable? En moyenne, vous pouvez compter gagner 3000€ par an grâce à la location de votre camping car. C’est une moyenne. Un camping car se loue entre particuliers 600€ la semaine, et la plupart des camping caristes mettent à disposition leur véhicule 5 semaines par an.

Mais il n’y a pas de plafond. Selon le type, la taille et l’état général de votre camping car, la location à la nuit peut varier entre 50€ et 300€. La saison joue également un rôle important à cet égard.

C’est un joli bonus qui peut arrondir vos fins de mois. En France, ces revenus sont imposables. Vous êtes tenus de les déclarer au fisc depuis 2019. Mais vous pouvez imputer le coût ou une partie sur votre prix de location. C’est vous qui décidez du prix, de la durée, et quand votre camping car est louable.

Les risques de la location de camping car entre particuliers

Vous connaissez l’expression “c’est le jeu”? Comme pour tout investissement, vous prenez un risque à partir du moment où vous donnez les clés de votre camping car en l’échange d’une somme d’argent.

Bien sûr, acheter un camping car pour soi et le louer à d’autres sont deux choses différentes. C’est exactement comme mettre son logement en location courte durée sur internet. Vous risquez de tomber sur des locataires indélicats, soyez-en conscient. Mais la plupart du temps, tout se passe bien.

11 conseils pratiques pour louer votre camping car comme un pro (et gagner de l’argent en passant)

Adoptez une vision positive dès le départ

L’inquiétude voire l’anxiété constante n’aident pas. Certains propriétaires de camping vous raconteront toutes sortes d’horreurs. Alors que certaines d’entre elles sont vraies, d’autres se fondent sur des “on dit” et non sur une expérience personnelle. 

Comme pour toute autre chose, vous obtenez ce que vous demandez à l’univers. En d’autres termes, si vous commencez avec une attitude négative ou craintive, un événement regrettable se produira  inévitablement. 

Et bien sûr, vos amis bienveillants diront « je te l’avais bien dit ». Mettez-vous immédiatement dans le bon état d’esprit! Lisez des livres positifs, méditez, marchez en forêt. Faites tout ce qu’il faut mais gardez l’esprit clair et positif.

Au cours de nos recherches, nous avons lu des histoires positives ainsi que négatives. Ma suggestion, soyez prêt, venez armé mentalement. Les choses pourraient mal tourner, des incidents se produiront très probablement. Ça fait partie de la vie. Et un incident sans importance le deviendra, si votre attitude n’est pas sereine.

Cherchez et posez les bonnes questions

Ne vous laissez pas trop influencer par les opinions des autres. Il n’y en a qu’une poignée qui parle vraiment d’expérience, tous les autres n’offrent rien de plus que des opinions.

Cherchez plutôt un point de vue professionnel. Contactez une entreprise ou un site web spécialisé en location de camping car et engagez le dialogue. Demandez-leur quels sont les avantages et les inconvénients de la location et faites une liste. Vous pouvez aussi explorer les foires aux questions des sites spécialisés.

Le choix vous appartient toujours. Et peut-être que vous déciderez de louer votre camping car par vous même. Pourquoi pas, d’autres l’ont fait et le font encore. Leboncoin est l’endroit idéal pour poster une annonce de location de votre camping car.

Si vous choisissez de louer votre camping par vos propres moyens, voici quelques précautions à prendre:

  • Rédigez un contrat. Ne louez pas votre camping car sans avoir fait signer un contrat de location à votre locataire. Ne faites confiance à personne, pas même votre voisin. Le contrat doit contenir les points importants, les termes et conditions de la location. Vous pouvez trouver des contrats en ligne, vous et le locataire devez le signer en double.
  • Prenez des photos du camping car sous tous les angles, avant et après la location. La vidéo est encore mieux, avec le locataire apparaissant dessus. Faites un état des lieux complet. Vous pouvez trouver des croquis de camping car en ligne, comme ceux des loueurs professionnels, sur lesquels vous pouvez matérialiser les défauts, de carrosserie par exemple.
  • Rédigez les conditions de location. Dans quel était souhaitez-vous retrouver votre camping car? (plein de gasoil, ménage, km supplémentaire etc.).
  • Prévenez votre assurance de la location, faites éventuellement un avenant à votre contrat et ne rechignez pas à payer un supplément, ça en vaut la peine.
  • Prenez une option d’assistance la plus complète possible
  • Fixez des limites claires sur ce que les locataires peuvent modifier, corriger, améliorer ou non. Il est vivement conseillé de ne laisser le locataire toucher à rien. En fait, rien de mécanique ou électrique ne doit être touché même si le locataire est lui-même mécanicien. N’oubliez pas que vous êtes responsable du bon fonctionnement du véhicule, même pendant la location.
  • Entretenez régulièrement votre camping car. Faites une inspection approfondie avant et après chaque location.
  • Faites le tour complet, extérieur et intérieur, du véhicule avec le locataire. Expliquez-lui comment tout fonctionne. Créez un dossier « Instructions pour le camping car » avec la liste de votre inventaire.
  • Prenez toujours une photo du permis de conduire d’un locataire
  • Soyez clair sur les conditions pour louer votre camping car, notamment sur l’âge du conducteur et sur le prêt de volant.
  • Mentionnez bien que vous n’êtes responsable que des personnes mentionnées dans le contrat de location, pas des amis qui leur rendent visite pendant la période de location.

Envisagez de vous inscrire sur un site spécialisé dans la location de camping car

Il y en a plusieurs sur le net (Wikicampers, Yescapa et autres). Vous pouvez parfois les croiser sur les foires et salons spécialisés.

Il y a beaucoup d’avantages à travailler avec ces entreprises: elles s’occupent de votre compte, enregistrent les communications, offrent des options d’assurance flexibles, fournissent des descriptions d’annonces, signent des contrats, ont un service client, vérifient les antécédents des clients etc etc.

Vous n’avez qu’à faire le tour du véhicule avec le locataire et lui remettre les clés.

Les inconvénients? Oui, un. En cas de dommage, vous devrez faire face à des réclamations. L’assurance provient d’un tiers qui est une entreprise extérieure, vous serez responsable de l’ensemble du processus de réclamation. La société de location utilise l’argent de la caution du locataire pour payer à l’assureur directement après avoir déposé une réclamation. Facile.

Soyez réactif aux demandes, comme un service client

Les locataires potentiels ne sont pas vos amis. Ce sont des gens qui vous payent pour pouvoir utiliser votre camping car. 

Soyez absolument transparent sur tout ce que vous proposez. Traitez tout le monde avec respect, même si vous rencontrez une personne peu engageante.

Lorsque les gens commencent à rechercher des véhicules disponibles à la location, en particulier pendant les périodes de pointe, vous aurez de nombreuses questions. Ne les confondez pas avec les demandes de location. Une demande est lorsqu’un locataire s’engage sur votre véhicule et souhaite continuer. C’est ensuite à vous de confirmer ou de refuser la réservation.

Il est essentiel de se rappeler que c’est toujours leur choix de louer votre camping car et pas celui d’un autre. Répondez rapidement dès que vous avez reçu une question ou une demande de réservation. Faites un effort pour les connaître et cerner leur projet de voyage.

Contractez une assurance spéciale location

En dehors de l’assurance normale, vous serez tenu de couvrir vos locataires avec une assurance location. Il vous en coûtera une quinzaine d’euros par jour que vous répercuterez sur le prix de la location. C’est donc le locataire qui paye.

Le gros avantage est qu’en cas de dommage, votre bonus n’est pas impacté. Il serait donc dommage de s’en passer, à vrai dire, ce serait une énorme erreur.

Et partager les conditions d’assurance avec votre locataire pour le rassurer et le mettre devant ses responsabilités en cas de dommage.

Filtrez les locataires potentiels

Le camping car vous appartient, vous en faites ce que vous voulez. Restez vigilant, discutez avec le locataire pour connaître ses projets de vacances. Vérifiez les permis de conduire, l’âge, l’expérience de conduite antérieure. 

N’hésitez pas à faire un tour avec le locataire au volant pour vérifier ses aptitudes. N’ayez pas peur de refuser poliment un locataire avec lequel vous ne vous sentez pas à l’aise. Suivez votre intuition, ne louez pas à contre-cœur.

Soyez conscient des conséquences fiscales

A certaines périodes de l’année, vous serez loueur de camping à part entière! Le revenu supplémentaire devra être déclaré aux impôts l’année suivante. Les revenus de la location entre particuliers, immobilière ou mobilière, doivent être déclarés depuis 2019, vous ne pouvez pas dire que vous ne le saviez pas.

Faites le petit « plus » qui va bien

Le but du jeu est que votre locataire profite de sa location et soit pleinement satisfait pour éventuellement vous recommander, ou louer de nouveau votre camping car pour de prochaines vacances. 

Réfléchissez d’un point de vue personnel et demandez-vous ce dont vous auriez besoin pour que vos vacances soient parfaites. Ce peut être des ustensiles de cuisine, de la vaisselle, une bouilloire… du fil pour étendre le linge…  pour le nettoyage: des éponges, un balai, une pelle, des serpillières… vous pouvez agrémenter la liste avec des petites choses qui vont toujours plaisir comme des chocolats et une carte de bienvenue.

Prenez soin de votre véhicule comme si votre vie en dépendait

C’est effectivement le cas. Non seulement la vôtre, mais aussi celles de vos locataires. L’entretien d’un camping car n’est pas négociable! Il faut savoir dépenser de l’argent pour en gagner d’avantage Faites très attention à toutes les pièces mobiles, rotatives – électriques et mécaniques:

  • vérifier régulièrement le gaz, le système d’eau chaude et la pompe à eau
  • vérifiez régulièrement la pression des pneus, à froid et à chaud
  • n’ignorez aucun voyant sur un tableau de bord, même oranges, et encore moins rouges
  • inspecter tous les composants extérieurs fixés tels que les auvents pour voir si rien n’est dévissé
  • faites l’entretien en garage en temps et en heure

Choisissez le juste prix

Ne vous souciez pas trop de ce que font les autres. C’est votre véhicule, définissez votre prix avec ce que vous avez. Même si il faut faire attention à ne pas se retrouver hors compétition avec un prix prohibitif.

Mettez en évidence toutes les fonctionnalités spéciales de votre camping-car, les options et le confort supplémentaire que vous pouvez fournir. Faites en sorte que vos yeux ne brillent pas dès que l’on parle d’argent, mais réfléchissez plutôt à l’expérience utilisateur de votre locataire.

Si vous faites une dépense spéciale pour une location, et non prévue dans l’entretien du véhicule, vous pouvez la répercuter sur le prix de location.

Ne vous inquiétez pas de la concurrence

A moins que vous n’ayez vraiment besoin des revenus de la location, je pars du principe que ceux-ci sont un bonus. Vous ne jouez pas dans la même cour que les loueurs professionnels. Les locataires savent très bien pourquoi ils se tournent vers le privé ou au contraire vers les professionnels. Chaque solution à ses avantages et si votre prix est juste pour le service que vous offrez, vous aurez des demandes.

Conclusion

Nous n’avons jamais regretté d’avoir mis notre camping car à la location. Nous avons gagné de l’argent et nous avons fait de belles rencontres. Soyez ouverts et compréhensifs, beaucoup de locataires goûtent au camping car par la location, avant de se lancer dans l’achat de leur propre véhicule. Alors ne laissez pas votre camping car hiverner, louez-le!

Auteur

Auteur

Fab

Passionné de rando et de développement durable
Conduire un camping car pour la première fois: ce qu’il faut savoir

Conduire un camping car pour la première fois: ce qu’il faut savoir

Vous vous sentez nerveux à l'idée de prendre le volant d'un véhicule aussi gros qu’un camping car? C’est très naturel, vous allez sortir de votre zone de confort. La conduite d’un camping car est bien différente de celle d’une voiture, mais elle n’est pas pour autant...

Camping car: quand le frigo ne refroidit pas assez

Camping car: quand le frigo ne refroidit pas assez

À certains égards, un réfrigérateur à absorption pour amping-car est un appareil étonnant, mais parfois, il peut être un peu capricieux et ne pas fonctionner correctement. Sur la majorité des camping cars, les frigos sont dits "trimixte" car ils peuvent être alimentés...